Opérateur

Zoom sur la Tablette BlackBerry PlayBook By Stardust

Par le
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Capture d’écran 2011-06-27 à 23.23.03 Dur de prédire l’avenir mais … quelques critères objectifs permettent déjà de dire que le BlackBerry PlayBook sera un réel succès !Cette nouveauté RIM (Research In Motion) pourrait en effet séduire de nombreux utilisateurs, y compris ceux qui sont jusque-là encore réservés sur la réelle pertinence de ce marché naissant…

Le format

Alors que l’Ipad a semblé imposer un standard Tablette, avec son écran de 10 pouces, BlackBerry a décidé d’investir sérieusement celui de la mini-tablette. Après la sortie du Samsung Galaxy Tab fin 2010, BlackBerry lance sa tablette PlayBook à écran tactile 7 pouces. Ultra portable, avec un poids de moins de 500 gr (environ 425 g) pour une dimension de 130 mm x 193 mm x 10 mm, la mini tablette semble être un compromis très intéressant.

Le système d’exploitation unique

Son système d’exploitation BlackBerry Tablet OS, développé conjointement avec sa tablette, est un pur produit « maison » ! Enseignements tirés d’Apple, là où Android s’adapte un peu partout (avec parfois de mauvaises surprises pour les constructeurs, en fonction des modèles et versions), et où Windows 7 ne semble être pas assez adapté pour les tablettes. En effet, rien de tel que maîtriser l’ensemble de la chaîne de création (hardware et software, qui sont souvent bien plus imbriqués qu’on ne le croit) pour développer une machine performante et une ergonomie excellente. C’est ce que fait BlackBerry, et au vu des premières vidéos, la performance et la qualité d’ergonomie semblent bien au rendez-vous.



L’approche marketing de RIM et la fidélité de ses clients

  La marque restant fortement identifiée à une clientèle de professionnels, l’exigence de qualité s’avère plus pressante, tout en gardant son approche pragmatique et prudente. BlackBerry cultive sa différence en ne cherchant pas à lancer la hype autour d’un produit : la marque, et donc la tablette se différencient en ce sens-là. Et c’est ce qui rendra la PlayBook très attractive et attachante, tout comme le smartphone BlackBerry vis-à-vis de ses gros concurrents.

« Forte de ses innovations, RIM a transformé la manière dont les gens travaillent et communiquent. Avec le BlackBerry PlayBook, RIM redéfinit aujourd’hui les possibilités de l’informatique mobile en dévoilant la première tablette de qualité professionnelle pour les clients qui veulent une expérience mobile sans compromis », souligne Christophe Lefort, Directeur Général France chez Research In Motion.

La fidélité des utilisateurs BlackBerry fera le succès de cette mini-tablette, la plupart d’entre eux étant devenus accros à la marque. Le Top du Top : il est prévu que le BlackBerry et la PlayBook puissent être jumelés et fonctionner en synchronisation, non seulement pour la connexion web, mais également pour l’échange et la sauvegarde de données. Le PlayBook pourrait donc rapidement devenir le compagnon inséparable et surtout complémentaire d’un Bold ou d’un Torch. Argument redoutable !

Fonctions / équipements

La PlayBook semble combiner le meilleur de l’iPad et celui du Galaxy Tab : pour ce qui est de l’iPad, un OS unique et développé (BlackBerry Tablet OS), une tablette de qualité et facile à utiliser ; et du côté Samsung, un format idéal avec notamment la prise en charge du format Flash, et l’ensemble des équipements requis qui font défaut à l’iPad (deux caméras, port HDMI, port USB, etc.). De plus, petite précision, sans grand avantage compétitif pour le moment : la PlayBook est compatible 4G.

Principales caractéristiques du BlackBerry PlayBook :

• Processeur double-cœur 1 GHz
• Système d’exploitation BlackBerry Tablet OS avec multitâche symétrique
• Lecture audio : MP3, AAC, WMA
• Lecture vidéo haute résolution (H.264, MPEG, WMV)
• Sortie vidéo HDMI 1080p
• Deux caméras HD 1080p (3 MP en face avant, 5 MP en face arrière) permettant la vidéo conférence et enregistrement vidéo
• 1 Go de mémoire RAM
• Jusqu’à 64 Go de stockage interne (modèles 16 Go, 32 Go et 64 Go)
• GPS, capteur d’orientation (accéléromètre), détecteur de mouvements 6 axes (gyroscope), boussole numérique (magnétomètre)
• Haut-parleurs stéréo et microphones stéréo
• Connectivité Wi-Fi – 802.11 a/b/g/n
• Support du Bluetooth 2.1+EDR Applications BlackBerry a annoncé récemment l’ouverture de son programme pour les développeurs d’applications pour BlackBerry Tablet OS. On pourra probablement compter sur plusieurs centaines d’applications disponibles déjà au lancement du PlayBook. Le chiffre n’est pas époustouflant c’est vrai, mais mieux vaut souvent privilégier la qualité/créativité sur la quantité.

On aime
• un OS unique et qualité fidèle à BlackBerry
• petit format pour une meilleure prise en main
• bien équipée

On n’aime pas
• trop petite pour certains ?
• Pas assez d’Apps sur le Store 

Ainsi, sur un marché des tablettes qui se développe de plus en plus vite, le BlackBerry PlayBook, en se différenciant des modèles pré établis, saura se faire entendre, et sûrement pas par les seuls fidèles et utilisateurs de la marque. Seul bémol : au vu du format standard « imposé » pour les tablettes, la petite taille de la PlayBook peut être un vrai frein pour les utilisateurs de smartphones, qui finalement n’y trouveraient pas leur compte niveau taille d’écran (pas de différence énorme par rapport à leur téléphone, donc à quoi bon ?…). Ainsi, on pourrait s’attendre également à ce que la BlackBerry PlayBook, riche de ses caractéristiques et de son OS unique, n’atteigne en grande partie que les fidèles de la marque… l’avenir nous le dira.