Publié le 26 avril 2024.
Par La Rédaction

ByteDance promet de fermer TikTok plutôt que de le vendre

Publié le 26 avril 2024.
Par La Rédaction

Découvrez pourquoi ByteDance préférerait fermer TikTok aux États-Unis que de le vendre : une décision qui pourrait changer le paysage des médias sociaux !

Mercredi, le président Joe Biden a signé une loi qui donne à ByteDance seulement neuf mois pour vendre TikTok. Le délai peut être prolongé de trois mois si les négociations sont en cours. Si la société chinoise ne parvient pas à céder sa propriété, l’application de médias sociaux populaire sera interdite aux États-Unis. La Chambre a adopté la loi samedi et le Sénat mardi, les législateurs des deux partis estimant que TikTok constituait une menace pour la sécurité nationale. TikTok, cependant, a rejeté à plusieurs reprises ces allégations et a déclaré que le gouvernement chinois n’avait aucun contrôle sur la plate-forme.

ByteDance, la société mère de la célèbre plateforme de vidéos courtes, TikTok, a clairement indiqué qu’elle préférerait fermer son application aux États-Unis plutôt que de se séparer de ses intérêts. Pourquoi cette décision ? Les algorithmes qui soutiennent l’application sont essentiels à son fonctionnement et à sa réussite, rapporte Reuters. Contrairement aux rumeurs persistantes, ByteDance a affirmé, via un bref communiqué sur le portail d’information chinois Toutiao, que les informations relayées par les médias étrangers sur une éventuelle vente de TikTok étaient fausses. Le géant technologique a ainsi déclaré de manière catégorique : “ByteDance n’a aucun projet de vente de TikTok.” Cette interdiction touche sept millions d’entreprises et 170 millions d’Américains !

Une vente peu probable

Selon Reuters, une vente de TikTok inclurait les précieux algorithmes de ByteDance, rendant cette option très peu probable. En effet, une telle opération nécessiterait l’approbation du gouvernement chinois. Or, les analystes estiment que le gouvernement serait réticent à laisser des algorithmes critiques tomber entre les mains d’entreprises non-domestiques.

Recherche d’options légales suite à une nouvelle législation américaine

ByteDance compte d’abord épuiser toutes les options légales à sa disposition suite à la signature d’une nouvelle législation par le président américain Joe Biden. En effet, cette décision pourrait avoir des répercussions sur l’avenir de TikTok aux USA. Le fondateur de ByteDance, Zhang Yiming, a d’ailleurs déclaré le mois dernier qu’il était opposé à toute vente de l’entreprise. Il a affirmé ne pas être à la recherche d’un acquéreur, malgré l’avancement de la législation finalement approuvée par le Président Biden.

Il convient de noter que TikTok ne génère qu’une petite part des revenus de ByteDance. Ainsi, une fermeture de l’application aux États-Unis aurait un impact minime sur ses affaires, selon Reuters.

Lire aussi