Publié le 5 février 2021.
Par Christophe Romei
App

France Digitale rejoint la Coalition for App Fairness afin de combattre Apple

Publié le 5 février 2021.
Par Christophe Romei
Slide du lancement de l'app store en 2008

Slide du lancement de l'app store en 2008

La principale association française et européenne de startups qui représente plus de 2 000 entrepreneurs et investisseurs numériques français rejoint la Coalition for App Fairness (CAF), prenant position contre Apple.

Rappelons que cette coalition a démarré après le clash en août 2020 de Fortnite qui a lancé une bataille royale légale orchestrée par l’éditeur du jeu, Epic Games. Apple a réagi en annonçant début septembre 2020 des mises à jour de ses directives d’examen d’application sur l’App Store pour prendre en compte certaines nouvelles fonctionnalités d’iOS 14. Les achats in-app sont au centre d’une controverse y compris pour Google Play.

Lors de la WWDC20, nous avions écrit qu’être développeur d’app n’est pas un long fleuve tranquille qui montre que les politiques d’Apple ont peut-être besoin d’une refonte sérieuse, d’autant que les plus grandes entreprises technologiques américaines font l’objet d’une enquête de la part des autorités de réglementation antitrust, et qu’Apple a été critiqué ces dernières années pour avoir exercé trop de pouvoir sur des sociétés extérieures fabriquant et développant des produits vendus dans leurs magasins et les applications qui sont vendus via leur app store. Il faudra suivre les entretiens, mais rappelons-nous que plus de 85 % du total des 519 milliards de dollars de recettes revient uniquement à des tiers, plutôt qu’à Apple.

Février 2021

La Coalition for App Fairness (Coalition pour l’équité des applications (CAF)) a annoncé aujourd’hui que France Digitale, la principale association européenne de #startup représentant plus de 2 000 entrepreneurs et investisseurs numériques, se joint à la coalition pour lutter pour des plates-formes numériques plus justes et plus ouvertes. Les deux entités dénoncent le comportement anticoncurrentiel d’Apple et l’abus de sa position dominante impose des restrictions intolérables et inacceptables.

Leurs membres disent qu’Apple profite de sa mainmise sur le marché des mobiles #iOS pour imposer des conditions financières paralysantes aux développeurs, privilégier ses propres produits au détriment des applications concurrentes et priver les consommateurs de choix.

France Digitale rejoint plus de 50 autres organisations qui ont uni leurs forces pour lutter contre les App Stores et se battre pour des politiques plus justes pour tous. Pour les développeurs, l’App Store est le seul moyen de partager leurs applications avec les clients de l’iOS. Le maintien de normes élevées pour un App Store est acceptable, et même souhaitable. Cependant, la CAF et FD pensent qu’il est inacceptable de rester opaque sur ces normes, de ne pas les appliquer de manière uniforme à tous les développeurs ou de le faire d’une manière qui favorise les propres applications d’Apple au détriment de celles de tiers. Alors que les responsables de l’application des lois, les régulateurs et les législateurs du monde entier se penchent sur ces questions importantes, la CAF a élaboré les principes de l’App Store pour garantir un traitement équitable pour tous.

Quelle époque, les relations commerciales entre applications et les stores d’application brûlent même s’il y a des choses à améliorer dans tous les stores. Mais de grâce, il faudrait reconnaitre le travail accompli depuis 2008, qui a fait peut-être la fortune de certains dans les 2 000 entrepreneurs… La plupart peuvent peut-être quitter l’App Store ? Et faire leur propre store d’application, on suivra avec attention l’initiative !

Lire aussi