Publié le 17 août 2020, modifié le 18 août 2020.
Par Christophe Romei
App

Prêt pour une bataille royale légale orchestrée par Epic Games

Publié le 17 août 2020, modifié le 18 août 2020.
Par Christophe Romei

Le studio est partiellement détenu à 40 % par le géant chinois de l'internet Tencent. Epic Games rentre en guerre contre Apple et Google en offrant une réduction permanente de 20% sur Fortnite à tous les joueurs achetant directement auprès d'Epic Games !

Epic Games a orchestré le clash en contournant les options de paiement d’Apple et de Google, la décision d’Epic devient donc en violation flagrante des règles de l’App Store et, sans surprise, a conduit Apple et Google à retirer Fortnite de leurs stores. Ayant anticipé une telle réaction, le studio a continué à intenter des actions en justice contre les deux géants, tout en lançant simultanément une campagne sur les réseaux sociaux #FreeFortnite. Apple pense qu’Epic Games a lancé la fonction de paiement dans Fortnite avec l’intention expresse de violer les directives de l’App Store après avoir eu des applications dans le magasin pendant une décennie.

Spotify a été la première à venir en aide à Epic. “Les pratiques déloyales d’Apple ont désavantagé les concurrents et privé les consommateurs pendant bien trop longtemps”, a déclaré la marque dans un communiqué.

Voici le message explicite sur le site et la vidéo créé : “Apple has blocked Fortnite from the App Store, removing everyone’s ability to install and update the game on iOS devices, while instructing Epic to “remove the ‘Epic direct payment’ feature.” Apple is keeping prices high so they can collect 30% of your payments, and is blocking Fortnite in order to prevent Epic from passing on the savings from direct payments to you! Join the fight against @AppStore on social media with #FreeFortnite” La plainte au pénal reprend en 1er argument celui de Steve Jobs contre IBM, très curieux comme angle d’attaque  ! Le document juridique avec 291 points ou “document de fin d’année” sur Apple vaut son pesant d’or 🙂 et passe en revue différents faits :

  • Apple monopolise le marché de la distribution d’applications iOS.
  • Apple n’accepte ni n’installe aucun autre système d’exploitation mobile sur l’iPhone ou iPad.
  • La base d’utilisateurs iOS est énorme. Il y a près d’un milliard d’utilisateurs d’iPhone dans le monde entier.
  • Les utilisateurs iOS sont un marché incontournable pour les développeurs d’applications.
  • La base d’utilisateurs iOS est également précieuse en ce que sa base d’utilisateurs dépense deux fois plus d’argent en applications que les utilisateurs d’Android.
  • L’utilisateur moyen d’iOS Fortnite dépense beaucoup plus sur les achats intégrés que l’utilisateur moyen d’Android sur Fortnite.
  • Les consommateurs peuvent personnaliser leurs appareils selon leurs propres besoins et utilisations en choisissant les applications à installer.
  • La conduite d’Apple empêche la concurrence avec le paiement In-App.

Sur ce dernier point comme les autres, l’histoire de l’industrie mobile montre que Apple a mis en place beaucoup de choses et que la plupart des acteurs de l’époque ont copié, mais n’a pas proposé d’autres alternatives. Les achats via l’application sont devenus disponibles pour la première fois dans l’App Store d’Apple avec la sortie d’ iOS 3.0 en octobre 2009. BlackBerry et Google ont mis en place en 2010 et 2011 la même chose !

Fortnite prévient les joueurs sur une page Web bien organisée que le jeu reste disponible sur Google Play, PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch, PC, Mac, GeForce Now et l’application Epic Games sur Android. Votre compte, votre progression et vos achats restent également disponibles sur ces plates-formes.

Epic Games veut améliorer l’expérience du client et ne souhaite plus que des entreprises comme Apple ou Google prennent 30% de commission, de sorte qu’elles ne soient pas obligées de rendre les offres plus chères. Pourquoi le faire maintenant ? Opportunisme, surf sur le mécontentement des développeurs face aux plateformes, dynamique plus subtile face à Tencent…

En tout cas, les utilisateurs sont mitigés entre soutien et critique du studio sur les réseaux et on trouve des milliers de témoignages à travers le monde mais la campagne n’est pas le raz de marée sûrement escompté par Epic Games !

Quelques chiffres sur Fortnite

  • Il se classe au troisième rang en termes de prix en argent distribués, un total de 84,4 millions de dollars.
  • Une enquête auprès de 1 000 joueurs Fortnite a révélé que le temps médian passé à jouer au jeu chaque semaine était de 6 à 10 heures.
  • En octobre 2019, le trafic sur le réseau Akamai a atteint un sommet de 106 Tbit/s.
  • 70% des joueurs de Fortnite investissaient dans des V-Bucks, dépensant en moyenne 85 dollars.
  • En octobre 2019, Fortnite était le deuxième jeu le plus vu sur Twitch, avec 67,7 millions d’heures au total.
  • L’audience simultanée de la Fortnite World Cup a culminé à 2,3 millions (YouTube et Twitch), avec 14,1 millions d’heures regardées collectivement lors de la finale.

Monetisation

Les joueurs de Fortnite préfèrent massivement les jeux sur console, pour 78% des joueurs en 2019 !

  • Apptopia a estimé que Fornite avait dépassé les 100 millions de téléchargements dans les cinq mois suivant son lancement sur iOS en avril 2018.
  • Les revenus de Fortnite sur iOS atteignent 385 millions de dollars après 1,2 million de dollars par jour en novembre 2018.
  • 70% des joueurs de Fortnite investissaient dans des V-Bucks, dépensant en moyenne 85 dollars.

Apple et Google facturent une commission de 30% sur les achats intégrés, une pratique qui frustre de plus en plus les développeurs. Apple fait actuellement l’objet d’enquêtes antitrust dans l’UE et aux États-Unis sur ses pratiques dans l’App Store, que la société défend vigoureusement en soulignant que d’autres magasins de contenu numérique ont des règles et des structures de commission similaires en place.

Comme le montre le graphique de statista, Fortnite a rapidement gagné un énorme succès après sa sortie à l’été 2017. En mai 2020, le jeu comptait 350 millions de joueurs inscrits dans le monde, ce qui en fait l’un des plus grands jeux de tous les temps.

En mars 2019, le PDG d’Epic Games, Tim Sweeney, a annoncé que le nombre total de joueurs Fortnite avait atteint 250 millions. Cela représente une augmentation de 25% par rapport aux 200 millions d’utilisateurs Fornite de novembre 2018 et le double du chiffre officiel de 125 millions en juin 2018, cela représentait en soi une augmentation de près de trois fois depuis janvier 2018.

Fortnite a atteint ces chiffres sans même pouvoir se lancer en Chine

Epic Games n’utilise que leur influence et leur argent pour se permettre de gagner encore plus d’argent. Est-ce que la bataille engagée est vraiment faite pour aider d’autres développeurs à gagner plus ? Ou à faire sauter le verrou des deux plates-formes iOS et Google Play alors même que d’autres stores sont dans l’attente que la porte s’ouvre pour casser l’app économie mise en place depuis 2008 !

Alors oui, c’est vrai que le modèle a sûrement besoin d’évoluer, puisque 10 ans sont passés et ont bouleversé la distribution des applications. Une chose est sûre, ce qu’a mis en place Apple est unique, garantir la qualité des applications y compris aider les développeurs à distribuer leur travail et à gagner de l’argent ! Ce qui fait que les consommateurs n’ont pas peur de dépenser de l’argent dans l’achat des applications. Certes, les plus gros studios gagnent beaucoup, mais il y a pas mal de développeurs indépendants qui gagnent très bien leur vie avec la distribution sur les stores avec un excellent ARPDAU.

Une mesure normalisée courante des revenus parmi les applications mobiles est le revenu moyen par utilisateur actif quotidien, ou ARPDAU. Vous pouvez calculer ce KPI en divisant simplement les revenus quotidiens par vos utilisateurs actifs quotidiens.

Lire aussi