Publié le 28 septembre 2020, modifié le 28 septembre 2020.
Par La Rédaction
App

Mises à jour des directives de révision de l’App Store

Publié le 28 septembre 2020, modifié le 28 septembre 2020.
Par La Rédaction

Apple a annoncé début septembre des mises à jour de ses directives d'examen d'application sur l'App Store pour prendre en compte certaines nouvelles fonctionnalités de iOS 14. Les achats in-app sont au centre d'une controverse y compris pour Google Play.

La lutte entre les développeurs et les plates-formes de distribution d’applications concernant la commission d’application ne fait que démarrer. Les deux géants montrent la même politique. Il sera difficile d’imposer des alternatives tierces, la sécurité et la privacy sont en jeu. Le store d’Apple est tout de même un formidable porte-drapeau des développeurs depuis 2008. Être présent dans l’App Store d’Apple est une réussite pour la plupart des développeurs d’applications. C’est un moyen d’accéder à une croissance parfois rapide pour ses applications.

L’année dernière, Apple a publié des statistiques qui montrent que le géant a les arguments pour conserver le contrôle de son écosystème et conduire ainsi une sécurité et une sûreté accrues pour les utilisateurs.

  • Rejet de plus de 150 000 soumissions d’applications pour violation des règles de confidentialité
  • Examen de plus de 100 000 applications chaque semaine
  • Rejet de plus d’un million d’applications pour contenu préjudiciable, répréhensible ou illégal
  • Suppression de plus de 60 millions d’avis de spam

Depuis, Apple a introduit de nouvelles règles concernant les services de jeux en streaming et les achats intégrés. Selon les directives mises à jour d’Apple, les services de jeux en streaming tels que xCloud de Microsoft ou Stadia ont le droit d’exister sur l’App Store, mais tous les jeux inclus dans un service d’abonnement aux jeux en streaming doivent pouvoir être téléchargés directement depuis l’App Store. Les développeurs sont autorisés à partager un abonnement entre plusieurs applications uniquement si ces applications sont détenues et publiées par le même développeur. Ils doivent également être publiés en tant qu’applications séparées et distinctes sur l’App Store, chacune soumise individuellement à l’équipe de révision d’Apple et hébergée sur ses propres pages App Store.

Pour être honnête, c’est exactement ainsi que fonctionne le service d’abonnement d’Arcade bien que naturellement Apple se donne également un avantage en présentant le service comme une catégorie distincte de l’App Store.

Les services de jeux en streaming sont toutefois autorisés à proposer une application de catalogue sur l’App Store pour aider les utilisateurs à s’inscrire au service et à trouver les jeux qui ont été téléchargés sur l’App Store, à condition que l’application respecte toutes les directives d’Apple. Les applications doivent offrir aux utilisateurs la possibilité de payer un abonnement avec un achat intégré et d’utiliser “Se connecter avec Apple”. Tous les jeux doivent être liés à une page produit individuelle de l’App Store. Les app clips, les widgets, les extensions et les notifications doivent être liés à la fonctionnalité d’une application et Apple déclare que les clips d’application ne sont pas autorisés à contenir de la publicité. Les widgets, notifications, claviers et applications watchOS ne sont pas non plus autorisés à inclure de la publicité.

In-App

Les achats intégrés sont devenus disponibles pour la première fois dans l’Apple #AppStore avec la sortie d’iOS 3.0 en octobre 2009.

D’autres règles stipulent que les applications classées comme “Applications de lecture” telles que Netflix peuvent offrir la création de compte pour des niveaux gratuits et sont en mesure de fournir des fonctionnalités de gestion de compte pour les clients existants sans offrir d’options de paiement.

En ce qui concerne Fortnite, une nouvelle clarification de l’App Store indique que les applications ne sont pas autorisées à inclure des fonctionnalités cachées, dormantes ou non documentées dans les applications. Toutes les fonctionnalités des applications doivent être claires pour les utilisateurs finaux et l’équipe de révision des applications d’Apple. Les applications qui offrent des options d’achat pour des expériences de personne à personne en temps réel entre deux personnes (comme le tutorat) peuvent désormais utiliser des méthodes d’achat autres que l’achat intégré pour collecter des paiements. Les expériences qui impliquent plus de deux personnes doivent utiliser le système d’achat intégré d’Apple. Les applications autonomes gratuites qui accompagnent les outils Web payants n’ont pas besoin d’utiliser le système d’achat intégré d’Apple tant qu’il n’y a pas d’achat dans l’application ou d’appels à l’action pour acheter en dehors de l’application.

L’intransigeance d’Apple dans ce domaine a généré beaucoup d’opposition, le dernier en date étant la Coalition for App Fairness.

Rebondissement Covid-19

Vendredi, le Wall Street Journal a rapporté qu’Apple a déclaré qu’il accordait à certaines entreprises un sursis pour ne pas payer une commission de 30% sur les événements et expériences payants via des applications mobiles.

Google Play

Google publiera aussi de nouvelles directives soulignant que les développeurs doivent utiliser son propre service de facturation pour les achats intégrés et les abonnements dans le Play Store. Selon Google, “En tant que plate-forme ouverte, Android autorise plusieurs magasins d’applications. En fait, la plupart des appareils Android sont livrés avec au moins deux magasins dès la sortie de la boîte, et les utilisateurs peuvent en installer d’autres. Pour les développeurs qui choisissent de distribuer leurs applications sur Google Play, notre politique les oblige toujours à utiliser le système de facturation de Play s’ils proposent des achats intégrés de produits numériques. Nous travaillons toujours avec nos partenaires pour clarifier ces politiques et nous assurer qu’elles sont appliquées de manière équitable et raisonnable.”

Lire aussi
Article abonné

Brèves nouvelles Apple S44

Suivre le meilleur sur Apple - les news de l’écosystème business, retail, telco, services, matériels, innovations et iOS d’Apple, les...