Publié le 5 mai 2020, modifié le 6 mai 2020.
Par La Rédaction
App

Tracing Covid19 : Google et Apple protègent la confidentialité et la sécurité des utilisateurs

Publié le 5 mai 2020, modifié le 6 mai 2020.
Par La Rédaction

Les géants de la technologie ont établi de nouvelles règles pour ceux qui utilisent leur prochain système de notification pour lutter contre le coronavirus. Elle sera intégrée aux OS, iOS et Android, qui représentent la grande majorité de tous les smartphones.

Apple et Google ont annoncé que leur technologie de traçage pour lutter contre le coronavirus interdirait l’utilisation du suivi de localisation. L’annonce va créer des complications potentielles pour certaines applications du processus de suivi et de contact des personnes qui ont été potentiellement exposées à une maladie infectieuse. On ne le dit pas assez, mais une application de ce type pourra servir dans bien d’autres situations médicales, y compris sur des lieux de travail !

Elle sera intégrée aux systèmes d’exploitation iOS et Android, qui représentent la grande majorité des smartphones. La technologie vise à éviter la fragmentation entre les différents systèmes et à la place permettre à tous ces téléphones de travailler ensemble, une condition clé pour les efforts de recherche de contacts réussit.

La technologie devrait compléter les efforts manuels : c’est que l’on fait les deux principaux OS dans le monde, Apple et Google qui mettent leur technologie à disposition va permettre aux autorités sanitaires nationales du monde entier de créer des applications pour le suivi des contacts et la notification d’exposition. La solution qui utilise des signaux Bluetooth pour déterminer à quel point vous vous êtes rapproché des patients covid-19 diagnostiqués devrait être publiée à la mi-mai. Les développeurs ont maintenant une première version du système.

L’interdiction de partage de position est acquise, les géants ont publié un ensemble d’autres exigences pour les développeurs. Notamment, seront admises seulement les autorités sanitaires gouvernementales qui vont pouvoir créer des applications. Les applications doivent obtenir le consentement de l’utilisateur avant d’utiliser l’API de notification d’exposition; et un deuxième consentement est requis avant de partager les résultats positifs des tests et les clés de diagnostic avec les autorités de santé publique. Enfin, la collecte de données doit être minimisée et utilisée uniquement pour la réponse sanitaire. Elles ne peuvent pas être utilisées par la publicité ciblée ou la police.

Comment le système protégera-t-il la confidentialité et la sécurité des utilisateurs ?

Google et Apple placent la confidentialité des utilisateurs au premier plan de cette technologie de notification d’exposition. Ils ont établi des directives strictes pour garantir la protection de la vie privée :

  • Chaque utilisateur devra faire un choix explicite pour activer la technologie. Il peut également être
    désactivée par l’utilisateur à tout moment.
  • Ce système ne collecte pas de données de localisation à partir de votre appareil et ne partage pas
    identités des autres utilisateurs entre eux, Google ou Apple. L’utilisateur contrôle toutes les données qu’il souhaite partager, et la décision de le partager.
  • Les identifiants Bluetooth aléatoires tournent toutes les 10 à 20 minutes pour éviter le suivi.
  • La notification d’exposition n’est effectuée que sur l’appareil et sous le contrôle de l’utilisateur. En plus les personnes dont le test est positif ne sont pas identifiées par le système aux autres utilisateurs, ni à Apple ou Google.
  • Le système est uniquement utilisé pour le suivi des contacts par les applications des autorités de santé publique.
  • Google et Apple désactiveront le système de notification d’exposition sur une base régionale lorsqu’il
    n’est plus nécessaire.
  • Puis-je l’éteindre ? Oui. L’utilisateur a le choix d’utiliser cette technologie et il peut la désactiver à tout moment en désinstallant l’application de suivi des contacts ou en désactivant la notification d’exposition dans Réglages.

Part de marché dans le monde des OS en Avril 2020

  • Android > 70,68 %
  • iOS > 28,79 %
  • Samsung > 0,17 %
  • KaiOS > 0,12 %
Lire aussi