Publié le 10 avril 2020, modifié le 6 mai 2020.
Par La Rédaction

Apple et Google même combat pour le suivi des contacts COVID-19

Publié le 10 avril 2020, modifié le 6 mai 2020.
Par La Rédaction

Partout dans le monde, les gouvernements et les autorités sanitaires travaillent ensemble pour trouver des solutions à la pandémie de COVID-19, pour protéger les gens et remettre la société en marche.

La pandémie a tué plus de 100 000 personnes et infecté 1,63 million de personnes.

Alors que le débat fait rage, les gouvernements cherchent, les géants passent à l’action, il existe de nombreuses solutions, mais ce qui manque cruellement c’est le manque de coordination mondiale !! Les géants du numérique ont plusieurs atouts, l’argent, les développeurs, la base installée et l’expérience. L’agilité est de mise est devient impératif pour avancer rapidement et organiser le retour au travail des Français de manière différenciée avec le Covid-19

De nombreuse initiatives voient le jour un peu partout, PEPP-PT qui est un projet paneuropéen avec 32 entreprises majeures qui adopte une approche entièrement respectueuse de la vie privée. Voici leur vision de la situation actuelle et pourquoi il pense que le traçage de proximité (Bluetooth, algorithmes) est la solution appropriée pour reprendre une vie normale, ouvrir les frontières et redémarrer l’économie.

Étant donné que le COVID-19 peut être transmis à proximité des personnes touchées, les responsables de la santé publique ont identifié la recherche des contacts comme un outil précieux pour aider à contenir sa propagation. Un certain nombre d’autorités de santé publique, d’universités et d’ONG de premier plan dans le monde ont fait un travail important pour développer une technologie de recherche des contacts opt-in.

Apple et Google vont travailler ensemble pour résoudre l’un des problèmes les plus urgents au monde.

Google et Apple annoncent un effort conjoint (3 milliards de personnes) pour permettre l’utilisation de la technologie Bluetooth pour aider les gouvernements et les agences de santé à réduire la propagation du virus, avec la confidentialité et la sécurité des utilisateurs au cœur de la conception.

Les deux géants vont lancer des interfaces de programmation d’applications (API) et une technologie au niveau du système d’exploitation pour aider à activer le suivi des contacts. Compte tenu du besoin urgent, le plan est de mettre en œuvre cette solution en deux étapes tout en maintenant de solides protections autour de la confidentialité des utilisateurs.

Tout d’abord, en mai, les deux sociétés publieront des API qui permettent l’interopérabilité entre les appareils Android et iOS à l’aide des applications des autorités de santé publique. Ces applications officielles seront disponibles sur les stores des deux géants.

Plus tard ans les mois à venir, Apple et Google travailleront pour permettre une plate-forme de suivi des contacts plus large basée sur Bluetooth en intégrant cette fonctionnalité dans les plates-formes sous-jacentes. Il s’agit d’une solution plus robuste qu’une API et qui permettrait à davantage de personnes de participer, si elles choisissent d’y adhérer, ainsi que de permettre l’interaction avec un écosystème plus large d’applications et les autorités sanitaires gouvernementales. La confidentialité, la transparence et le consentement seront le fil directeur de cette application, connaissant Apple ce sera un atout pour Google 🙂

Le consensus semble se faire autour du Bluetooth et l’expérience de Apple sur ce sujet est majeure. Mais il reste des points à éclaircir…

https://www.apple.com/covid19/contacttracing/

Grâce à une coopération et une collaboration étroite avec les développeurs, les gouvernements et les prestataires de santé publique, nous espérons exploiter le pouvoir de la technologie pour aider les pays du monde entier à ralentir la propagation du COVID-19 et à accélérer le retour de la vie quotidienne.

Lundi nous publierons une solution qui est opérationnelle sur le sujet développé aux US qui rejoindra surement le consortium créé par Apple et Google sur le sujet, elle sera la première application de suivi des contacts, anonymisée et qui respecte la vie privée qui est au cœur des préoccupations de l’app.

La technologie est nécessaire, mais pas suffisante.

Depuis plusieurs semaines près de 480 000 contraventions dressées sur 8,2 millions de contrôles depuis le début du confinement. Une application aura besoin d’être téléchargée. Vous avez besoin de personnes effectuant des vérifications ponctuelles pour vous assurer que la personne en quarantaine n’a pas simplement laissé son téléphone à la maison et est allée faire son jogging prisé en France !

Les experts en santé publique disent que la mise en contact avec des personnes qui pourraient avoir été exposées à un cas connu de COVID-19 est l’une des mesures les plus importantes que nous devrons prendre pour contenir les futures épidémies.

Il faudra donc du civisme et surtout suivre la direction des choix qui seront faits pour sauver des vies ! Vous qui êtes en confinement, qui n’avait pas été touché par le virus, voulez vous l’attraper par une personne que vous croisez ?

Lire aussi
Article abonné

Brèves nouvelles Emobility S0221

La révolution électrique est là et la façon dont nous naviguons dans le monde change à un rythme rapide. Nous suivrons les usages, les marchés...