Commerce

L’inde et l’Indonésie réinventent leur commerce traditionnel

Par le

L’Asie est en pleine mutation numérique, au cours des 12 derniers mois seulement, nous avons, Walmart achetant une participation (très controversée) de 77% dans Flipkart, 25 milliards de dolalrs d’achats en ligne en une journée avec Single Day de Alibaba, et le jeu qui devient une nouvelle tactique ludique dans la course pour capter l’attention des acheteurs asiatiques. Le marché asiatique de l’épicerie est le plus important au monde, avec un taux de croissance annuel composé prévu de 6,3% d’ici à 2021. Sa taille devrait atteindre 4 800 milliards de dollars d’ici à 2021, soit l’équivalent de l’Europe et de l’Amérique du Nord.

[L’Asie est en tête en termes de croissance du commerce de détail, avec des taux de croissance deux fois supérieurs à ceux du reste du monde, et le commerce de détail en ligne croît trois fois plus vite. Cela est particulièrement évident en Chine où, en 2017, le taux de pénétration du commerce de détail en ligne en Chine était de 20% et son TCAC (de 13 à 17 ans) de 33%. À titre de comparaison, les États-Unis ont atteint un taux de pénétration du commerce de détail en ligne de 12% en 2017 et un TCAC (13-17 ans) de seulement 11%. Le plus spectaculaire est l’Inde, avec un taux de croissance annuel composé (CAGR) (13-17) de 53%, ce qui met en évidence la croissance rapide observée sur le marché.]

Le numérique dans de nombreux pays permet des changements importants dans les régions difficile d’accès et rurales, les achats sont devenus beaucoup plus faciles auprès des commerçants locaux qui ont adopté un service de StoreKing, une start-up indienne proposant le commerce électronique aux familles rurales. il est devenu beaucoup plus facile de recharger le temps de conversation sur les téléphones mobiles et de virer de l’argent”, a-t-elle déclaré. Et beaucoup moins de temps passe. Les familles ne sont plus obligé de parcourir 20 km pour se rendre à la ville suivante.

Les données d’Euromonitor montrent que dans des pays comme l’Inde et l’Indonésie, plus de 80% des achats sont effectués chez des petits commerçants. Plusieurs startup ce sont lancé dans ce défi, rendre la vie plus facile à des millions de personnes qui n’ont pas d’accès facile aux produits de toutes sortes. Les petites entreprises familiale ou indépendante, commandent des produits sur la plate-forme de Bukalapak, éliminant ainsi les intermédiaires et les distributeurs locaux. Bukalapak offre également une remise en argent lorsque les commandes sont payées avec le service de paiement électronique de l’application. Des remboursements partiels sont accordés si une commande passée le matin n’arrive pas avant la fin de la journée.

Warung Pintar, startup créé en 2017 qui installe des “kiosques intelligents” (plus de 1000) omniprésents du pays. Ces kiosques sont livrés avec une connexion Wi-Fi en libre accès pour aider les magasins à attirer les chauffeurs routiers et autres clients. Ils incluent également des caméras de vidéosurveillance pour surveiller les clients à des fins d’analyse des données. Les commerçants reçoivent également des tablettes qui leur permettent de suivre les ventes et les stocks, ainsi que de commander des produits.

Les warung (petit commerce) constituent le cœur de la communauté indonésienne depuis des siècles. En tant que microentreprise, la warung n’est pas seulement un lieu de transaction, c’est aussi un lieu de rencontre humble et local où des membres de la communauté d’horizons différents peuvent dialoguer, susciter des idées et même des mouvements.

L’Inde, où 70% de la population vit dans environ 650 000 villages, ce qui donne aux détaillants modernes un cauchemar logistique et aux magasins mère et pop au XXIe siècle. StoreKing, fondé en 2012, fournit des tablettes aux petits commerçants. Pour eux, cela signifie un catalogue de produits pour la plupart en promotion, pour les clients, cela signifie une expérience de commerce électronique. Paytm, soutenu par Alibaba permet lorsqu’un acheteur passe une commande sur la marketplace d’envoyer les articles à un affilié Paytm situé près du domicile du client. Le fondateur de Paytm, Vijay Shekhar Sharma a déclaré “Nous voulons être le fournisseur de technologie du petit commerçant, ce qui lui permet de faire du commerce électronique. Notre modèle commercial consiste en réalité à faire passer les petites entreprises au commerce électronique.”

Il reste du chemin pour permettre aux personnes habitants dans ces villages d’avoir les usages numériques, par exemple l’année dernière au Philippines moins de 1% des transactions OTC ont été effectuées via des téléphones.La GSMA Asie-Pacifique a été le principal contributeur à la croissance mondiale du nombre d’abonnés au cours des dernières années et il reste encore beaucoup à faire. À la fin de 2017, il y avait 2,7 milliards d’abonnés mobiles uniques en Asie-Pacifique, représentant les deux tiers de la population de la région. Plus de la moitié des abonnés à la téléphonie mobile dans le monde vivent en Asie-Pacifique, principalement en Chine et en Inde.