Publié le 28 mars 2024.
Par La Rédaction

Hive : La fin du cloud traditionnel ?

Publié le 28 mars 2024.
Par La Rédaction

Lancée en 2022, Hive offre un cloud distribué pour le grand public et les entreprises. Grâce à une technologie décentralisée, elle utilise l'espace non utilisé sur les appareils des utilisateurs pour fournir des solutions de stockage de données et de calcul, idéales pour des activités telles que la formation de modèles d'IA ou le traitement vidéo. Hive suggère une alternative réelle aux modèles traditionnels de cloud, offrant une option indépendante, sûre et éco-énergétique. Quelles pourraient être les implications de cette innovation pour le futur du cloud computing ?

Depuis 25 ans, de nombreux projets ont exploré l’idée d’un cloud distribué, utilisant des disques durs ou des smartphones comme infrastructure. Voici quelques exemples d’initiatives notables comme en 1999 avec Freenet qui etait un réseau de partage de fichiers anonyme et décentralisé. Il y a eu aussi en 2001, SETI@home, un projet de recherche distribué utilisant des ordinateurs personnels pour analyser des données radioastronomiques. En 2009 on a eu sur nos smartphones, BOINC, une plateforme de calcul distribué qui utilise des smartphones pour exécuter des tâches scientifiques. En 2014, Gridcoin, une crypto-monnaie qui utilise la puissance de calcul des smartphones pour la recherche scientifique.

Le cloud distribué est un domaine en plein développement avec le potentiel de révolutionner la façon dont nous utilisons et stockons les données. Il existe de nombreux défis à relever, mais les avantages potentiels sont importants.

  • Résilience accrue : Un cloud distribué est moins susceptible de tomber en panne qu’un cloud centralisé, car il n’y a pas de point de défaillance unique.
  • Meilleure sécurité : Les données sont stockées sur de nombreux appareils différents, ce qui rend plus difficile leur piratage ou leur vol.
  • Coût réduit : Le cloud distribué peut être plus économique que le cloud centralisé, car il n’y a pas besoin de construire et de maintenir de grands centres de données.
  • Plus grande accessibilité : Un cloud distribué peut être accessible à tous, même aux personnes qui n’ont pas accès à Internet haut débit.

Voici un nouveau projet Hive, une startup se spécialisant dans le cloud distribué qui annonce une levée de fonds de 12 millions d’euros, menée par SC Ventures, OneRagtime, et divers investisseurs privés. Cette entreprise prometteuse a pour objectif de convertir l’immense capacité inutilisée des appareils électroniques en une ressource viable – un véritable “super-ordinateur” mondial.

Une nouvelle approche du cloud

Hive redéfinit l’approche conventionnelle du cloud. En 2023, les centres de données mondiaux, moteurs du cloud computing, ont consommé 7,4 gigawatts d’énergie – une augmentation drastique de 55% par rapport à l’année précédente. Face à cette consommation énergétique exponentielle, Hive offre une solution écoresponsable et innovante – en basculant d’un modèle de cloud centralisé à une infrastructure distribuée.

Prenons un exemple : les utilisateurs peuvent stocker leurs fichiers sur hiveDisk, tout en partageant une partie de leur espace de stockage inutilisé avec hiveNet. Cette méthode permet de réduire considérablement leurs coûts d’abonnement et de créer un cloud distribué. Enfin, l’architecture d’hiveNet permet d’accéder à des processeurs graphiques supplémentaires (CPU, GPU, NPU) pour augmenter la puissance de calcul si nécessaire. Les entreprises souhaitant davantage de contrôle peuvent également créer leur propre hiveNet privé, où les responsables informatiques conservent un contrôle total sur les appareils.

Grâce à cette approche, Hive a déjà attiré plus de 23 000 utilisateurs et contributeurs actifs répartis dans 147 pays. HiveDisk offre des plans de stockage cloud flexibles de 3GB à 8TB, avec des économies allant jusqu’à 46% par rapport aux grands acteurs du stockage cloud,

Chiffrement Intégré de Bout en Bout

HiveDisk incorpore le chiffrement comme une fonctionnalité essentielle, ajoutant ainsi un niveau de protection supplémentaire. En s’ancrant profondément dans le système, il emploie une passphrase pour la création de clés de chiffrement, assurant la sécurité des données face aux intrusions. Ceci assure la protection de vos informations, que celles-ci soient stockées ou en mouvement. La startup recourt à des techniques de chiffrement symétrique et asymétrique pour la sauvegarde des données, tout en assurant un chiffrement complet de l’envoi à la réception. Cela signifie que vos données restent chiffrées depuis leur origine sur votre appareil jusqu’à leur destination finale, bloquant tout accès indésirable en cours de route.

Avec une équipe déjà composée de 40 personnes, Hive compte utiliser ces fonds pour solidifier ses équipes et accélérer son expansion à l’international. L’entreprise se concentrera notamment sur les besoins spécifiques des startups et des PME. En parallèle, Hive mettra un accent sur le développement de produits, la création d’une communauté de contributeurs et des efforts de vente et marketing pour atteindre les utilisateurs à grande échelle.

 

 

Lire aussi