Business

L’expérience e-book de SFR

Par le

Ebook_sfr_4
Depuis 3 mois j’utilise l’e-book premier pilote de SFR , au départ avec beaucoup de curiosité et sans aucun à priori sur la technologie et le contenu du livre du futur  ! Agréablement surpris par la qualité du contenu Presse qui permet de renouer avec des articles quotidiens de la presse dite papier.

Lire un livre sur un mobile,iPhone…. c’est vraiment du sport, avec un outil adapté comme l’e-book cela devient beaucoup plus agréable, l’une des principales raisons c’est la qualité de l’écran qui rend la lecture sans effort pour les yeux, si il devenait tactile cela serait un vrai plus ! Chez SFR on a choisi une synchronisation Bluetooth avec son mobile pour mettre à jour la Presse du jour (les Echos, l’Equipe, Le Figaro, Le Parisien, le Monde, l’AFP) des ouvrages sont classés par genre  (entreprise, guide, roman, biographie, humour, société). Le Wi-fi est une solution aussi à envisager avec sa Box et permettra ainsi de donner l’ouverture à l’e-book ! L’ergonomie est simple et ceci pour tout public pas forcément technophile de 7 à 77 ans………

Pour une personne qui n’est pas familiarisée avec son mobile (activer le bluetooth, faire quelques réglages de détection sur l’ebbok) est peut être un peu compliqué, une solution qui se met à jour quotidiennement me parait beaucoup plus simple pour Mme Michu ! La synchronisation est rapide y compris en Edge, mais si tout ceci était transparent pour l’utilisateur ce serait parfait. L’un des points cruciaux de l’e-book c’est aussi comme le mobile la batterie, absolument nécessaire d’avoir le temps du temps……..c’est un peu léger sur le pilote de SFR.

L’ergonomie de l’eBook de SFR demande peut être des améliorations, l’une chose qui serait vraiment un plus c’est de "feuilleter" les pages comme un livre plutôt que retomber dans le scroll ? Avoir une Bibliothèque nomade qui stocke plusieurs ouvrages avec une qualité de lecture optimale pour les yeux dans des lieux divers et variés devrait rencontrer un public assez vaste pour en faire un succès.

Le marché est naissant et les opérateurs pensent qu’ils se doivent d’être présent, en tout cas la qualité de leurs réseaux en Europe sera un gage de qualité pour le téléchargement en mobilité de chez soi, en vacance…… Selon un rapport de l’IPDF, autorité internationale dans le domaine de l’édition numérique, les ventes de livres électroniques aux Etats-Unis ont augmenté de 87 % entre juin 2007 et juin 2008.

Le modèle économique peut-il être 100% gratuit et financé par de la publicité, ou payant avec un abonnement mensuel, ou comme les recharges de cartes prépayées de mobile on pourrait acheter un temps de lecture à consommer dans un délai imparti. La chaine de valeur change et doit permettre des économies pour le lecteur, alors l’e-book ne deviendra pas un gadget mais un support consulté de tous les jours