Publié le 12 février 2024.
Par Christophe Romei

Le Vision Pro est-il un succès garanti à l’avenir ?

Publié le 12 février 2024.
Par Christophe Romei

Ce casque VR, le plus complexe du marché, intègre des innovations majeures et s'intègre parfaitement dans l'écosystème Apple. Tim Cook le voit comme une révolution comparable à l'iPhone.

Il y a plus de 30 ans, l’expérience du premier casque de réalité virtuelle (VR) suscitait la conviction que cette technologie allait transformer nos vies. Après des décennies de déceptions, cette année, la confiance règne quant à l’impact imminent et massif de la VR dans un futur proche. La contribution majeure d’Apple au secteur de la VR ne réside pas tant dans l’innovation de son produit, l’Apple Vision Pro, dont la plupart des fonctionnalités ont déjà été explorées par d’autres, mais dans le fait de rendre la réalité étendue (XR) socialement acceptable, voire désirable, pour un public non technique. Le Vision Pro est perçu comme un luxe aspirationnel ouvrant la voie à une adoption massive grâce à l’exposition de dizaines de millions de personnes à des expériences virtuelles de haute qualité via les magasins Apple et leur clientèle, d’autant que d’après Forrester 36% des clients Apple US ont des revenus annuel de plus de 100k$.

Il est décrit comme le produit électronique grand public le plus complexe jamais commercialisé, intégrant des innovations comme la puce silicon personnalisé R1 avec une latence de 12 ms, un système d’exploitation optimisé pour une faible latence, une interface intuitive avec le regard et le pincement basée sur les neurosciences, une correction en temps réel du point de vue et un affichage frontal avec des lentilles, le rendant socialement acceptable à porter, malgré son poids 650gr. Cette intégration sans friction dans l’écosystème Apple, alliée à une expérience de développement de premier ordre, pose un nouveau standard pour les fabricants concurrents.

L’année 2024 est identifiée comme un tournant pour l’industrie de la XR, avec le Vision Pro élevant le niveau d’exigence en matière de produits XR très bien finis. Ce standard élevé, combiné à l’accessibilité et au désir grandissant pour la XR dans tous les secteurs de la société, marque le moment où les pionniers du domaine peuvent briller et tirer parti de leurs années de recherche, d’essais et de déploiements de produits XR.

Lors d’une interview le jour du lancement Tim Cook, à la question : Mais comment voyez-vous cela être utilisé par les gens dans leur vie quotidienne ? il a répondu “Oh, je pense que cela va être utilisé de tant de manières différentes parce que c’est un ordinateur spatial. Vous savez, l’iPhone nous a introduit à l’informatique mobile, le Mac à l’informatique personnelle, ceci est le premier ordinateur spatial. Les gens vont interagir avec de différentes manières. Certains se connecteront avec FaceTime et autres, certains s’entraîneront dessus, les chirurgiens s’entraîneront dessus, um, le nombre de cas d’utilisation est juste énorme, comme un ordinateur, oui, c’est juste énorme parce qu’il y a déjà plus d’un million d’applications pour cela. C’est un ordinateur, mais c’est un casque et vous êtes vraiment immergé dans ce monde que vous pouvez créer avec cela, mais il contient beaucoup de technologies révolutionnaires.”

Malgré son prix élevé de 3 500 $, Tim Cook a défendu la valeur du produit en évoquant sa technologie avancée et les 5 000 brevets associés.

Une interface utilisateur révolutionnaire

VisionOS est un nouveau système d’exploitation créé par Apple, tirant parti des avancées technologiques de macOS, iOS et iPadOS pour offrir une expérience unique en informatique spatiale. Ce système est conçu pour fonctionner avec très peu de délai, permettant aux utilisateurs d’exploiter l’espace autour d’eux de manière innovante, aussi bien pour le travail que pour les loisirs. Avec une interface en 3D, visionOS rend les contenus numériques plus réalistes dans l’environnement réel, en ajustant l’éclairage et les ombres pour une meilleure perception de l’espace.

L’Apple Vision Pro, fonctionnant sous visionOS, introduit une façon inédite d’interagir avec la technologie grâce à la reconnaissance des mouvements des yeux, des mains et des commandes vocales. Les utilisateurs peuvent naviguer dans les applications simplement en les regardant, en effectuant des gestes avec leurs doigts ou leurs poignets, ou en parlant. De plus, grâce à la fonction EyeSight, l’Apple Vision Pro permet aux utilisateurs de voir les personnes autour d’eux même lorsqu’ils utilisent l’appareil, rendant l’appareil “transparent” pour faciliter les interactions sociales et indiquer aux autres sur quoi l’utilisateur se concentre.

Voici deux vidéos ci-dessous qui offrent probablement l’analyse la plus complète disponible à ce jour sur la première génération de l’Apple Vision Pro. Apple a confié le casque à 20 influenceurs pour le tester en profondeur, et Marques Brownlee se distingue comme le plus éminent parmi eux. Ces vidéos sont remarquables et présentent de manière détaillée les points forts et les points faibles du casque, y compris en comparaison avec le Quest 3 de Meta, qu’il a également examiné minutieusement.

Un écosystème au travail

Tim cook , l’a dit il y a déjà potentiellement plus d’un million d’applications disponible qui sont essentiellement sur le store de l’iPad. Mais au lancement il n’y avait que 600 apps disponibles spécialement conçus pour le casque. Par exemple une nouvelle application de Loóna, conçue pour Apple Vision Pro, est disponible dès le premier jour qui propose une série de jeux de puzzle spatiaux relaxants. Plus de 1000 sons, des graphismes époustouflants, des mécanismes déroutants et une créature dirigée par Al nommée Lumo. L’application a été reconnue et célébrée pour son innovation et son exceptionnelle expérience utilisateur, offrant un design captivant et une jouabilité agréable. Conçu pour les personnes de tous âges et de tous modes de vie, Loóna Spatial Puzzle est facile à apprendre et à jouer, que vous soyez un passionné de puzzles ou un joueur occasionnel.

Un écosystème d’applications naissant, laissant entrevoir le potentiel sans pour autant concrétiser l’expérience promise pour le lancement. L’iPhone 1, l’iPad et la smartwatch d’Apple ont tous démarré sans beaucoup d’applications dédiées mais ont fini par s’imposer sur le marché de masse. Le Vision Pro, un casque de réalité virtuelle/augmentée/étendue/immersive (VR/AR/XR/IS), représente un nouvel écosystème pour les clients d’Apple, nécessitant potentiellement plus de temps pour s’établir pleinement. Mais même si Youtube, Netflix ne sont pas encore présent, la vison d’Apple est lancé autour de nos yeux et de nombreux développeurs entendent bien la saisir ! (Decathlon, Zoom, Youtube)

L’exposition prolongée à des écrans rapprochés

Les préoccupations concernant les effets des casques de réalité virtuelle (VR) comme l’Apple Vision Pro ou le Quest 3 sur la santé des yeux sont courantes, notamment en raison de l’exposition prolongée à des écrans rapprochés. Voici quelques points à considérer :

  • Fatigue visuelle : L’utilisation prolongée de casques VR peut entraîner une fatigue visuelle, car les yeux doivent constamment s’ajuster pour focaliser sur des images générées de près.
  • Confort visuel : Les fabricants de VR intègrent des technologies pour minimiser la fatigue oculaire, comme des systèmes de suivi de regard et des ajustements de la profondeur de champ. Ces innovations visent à rendre l’expérience plus confortable et à réduire la tension oculaire.
  • Exposition à la lumière bleue : Comme pour d’autres écrans numériques, l’exposition à la lumière bleue est une préoccupation, bien que l’impact à long terme de cette exposition via les casques VR soit encore sujet à études.
  • Adaptation personnelle : La sensibilité aux effets des casques VR varie d’une personne à l’autre. Certaines peuvent expérimenter des symptômes comme des maux de tête, des vertiges ou une fatigue oculaire plus rapidement que d’autres.
  • Recommandations d’utilisation : Il est conseillé de faire des pauses régulières lors de l’utilisation de la VR pour réduire les risques de fatigue oculaire et d’autres désagréments. Les fabricants proposent souvent des recommandations spécifiques pour une utilisation saine et sécurisée.
  • Recherches en cours : La recherche continue d’évaluer les effets à long terme de l’utilisation de la VR sur la vision et la santé oculaire. Il est important de suivre les directives et les conseils des fabricants ainsi que les découvertes scientifiques à mesure qu’elles sont publiées.

Point de vue

L’Apple Vision Pro continue de perpétuer l’héritage d’Apple en matière d’innovation technologique. Néanmoins, sa position sur le marché actuel évoque les périodes de doute initiales de l’iPad, où un potentiel de changer la donne était freiné par d’importants compromis. Actuellement, le Vision Pro représente une promesse forte pour l’avenir, un futur qui nécessite toutefois de la patience et des améliorations pour se réaliser pleinement. Son succès dépendra de sa capacité à se transformer d’un gadget onéreux en un outil essentiel, transformant notre manière d’interagir avec le monde numérique. Le chemin à parcourir est encore considérable, et Apple doit encore fournir beaucoup d’efforts.

Lire aussi