Publié le 5 février 2013, modifié le 9 novembre 2021.
Par La Rédaction

5 tendances Telco 2013 By Deloitte

Publié le 5 février 2013, modifié le 9 novembre 2021.
Par La Rédaction

Deloitte révèle les principales tendances 2013 de sa grande étude internationale dans le secteur des Technologies, Médias et Télécommunications (TMT). Les Prédictions TMT 2013 sont basées sur des entrevues et de la recherches, des témoignages de clients et d’anciens membres de Deloitte, d’analystes sectoriels, de chefs d’entreprise et des plus de 6 000 professionnels de Deloitte dans le secteur des TMT.

En voici 5 sur 12

Une année clé pour l’adoption de la 4G

D’ici fin 2013, plus de 200 opérateurs dans 75 pays auront lancé un réseau 4G. D’abord mis à disposition aux Etats-Unis, ce réseau devrait comptabiliser plus de 200 millions d’abonnés dans le monde, soit 17 fois plus qu’il y a 2 ans. Près de 300 appareils en 4G (smartphones, tablettes et clés de sécurité) devraient être disponibles d’ici la fin de l’année, incluant une gamme de smartphones de moins de 100 dollars. Cependant, cette année sera avant tout celle du lancement plus que celle de l’accomplissement : il est probable que la vaste majorité des 1,9 milliards d’utilisateurs de smartphone continue à utiliser la 3G et la 2.5G. Une question centrale pour les opérateurs est de savoir comment encourager la demande des utilisateurs pour la 4G, les leviers étant la politique de prix et le marketing pour différentier 3G et 4G. L’expérience utilisateur sera dans ce cas déterminante.


1 milliard de smartphones vendus pour une utilisation de base

En 2013, Deloitte prévoit que pour la première fois le nombre de smartphones commercialisés dans le monde dépassera un milliard d’unités et que le parc total approchera les 2 milliards d’ici la fin de l’année. En revanche le nombre de personnes qui ne se serviront que des fonctionnalités de base de leur smartphone (voix, texte, photos) constituera la majorité des utilisateurs. 16% des propriétaires de smartphone n’ont jamais téléchargé une seule application et 1 sur 5 ne se connectera pas ou peu à Internet. Les opérateurs souhaitant encourager l’utilisation des services de données devront trouver de des stratégies marketing adaptées.

All-you-can-app – Des applications en illimité

En 2013, entre 50 et 100 opérateurs mobiles offriront des services « all-you-can-eat » avec un accès illimité à un nombre restreint d’applications mobiles. Ce type de services s’adressera en priorité aux clients dont la consommation de data est limitée. Les services AYCA les plus populaires concerneront surtout les réseaux sociaux, emails, vidéos et messagerie instantanée. Certains opérateurs pourraient lancer des services AYCA gratuits sur une période limitée pour en stimuler l’usage

La publicité sur mobile est morte, vive la publicité sur tablette et smartphone

La publicité mobile sera ciblée sur deux catégories de terminaux, les tablettes et les smartphones, qui requièrent encore beaucoup d’innovation et d’investissement pour développer des formats adaptés à chaque taille d’écran, par exemple le rich media telles les vidéos interactives. Les tablettes devraient générer environ 4,9 milliards de dollars de revenus publicitaires en 2013 et les smartphones près de 3,4 milliards de dollars. La publicité sur tablettes devrait connaître une plus forte croissance avec une hausse de 50-55% en 2014 contre 30-35% pour les smartphones. Cette croissance est éminemment liée au retour sur investissement attendu par les annonceurs qui devront intégrer les risques liés à la fraude, notamment les clics frauduleux.

Réseau mobile : la pénurie va s’aggraver avant de s’améliorer

Malgré l’ajout de bande de fréquence sans fil au cours de l’année, la congestion continuera de croître dans de nombreux pays et particulièrement dans les zones urbaines. L’engorgement de la bande passante entraînera un net ralentissement et des heures de pointe pour les utilisateurs. Un smartphone génère aujourd’hui 35 fois plus de trafic qu’un téléphone portable. Et d’ici 2016, le trafic sans fil sera 50 fois supérieur à celui de 2012 du fait notamment du développement de contenu plus riche, programmes TV et même arrivée du 4K.

Lire aussi