Publié le 22 décembre 2023, modifié le 12 janvier 2024.
Par Christophe Romei

Quelles sont les tendances incontournables des apps mobiles pour 2024 ?

Publié le 22 décembre 2023, modifié le 12 janvier 2024.
Par Christophe Romei

Trois leaders de l'industrie des applications mobiles - data.ai, AppsFlyer, et Airship - ont récemment partagé leurs perspectives sur les tendances émergentes pour 2024. Ces tendances montrent une industrie en pleine évolution, où l'innovation et l'adaptabilité seront clés pour le succès dans l'univers dynamique des applications mobiles.

À l’aube de 2024, l’industrie des applications mobiles se prépare à des transformations majeures. Nous explorons ici les tendances clés qui façonneront le paysage de cette année.  Ce secteur est caractérisé par son évolution rapide et ses innovations constantes qui se prépare à embrasser des changements significatifs et des tendances émergentes. L’intelligence artificielle générative connaît une ascension fulgurante. Son intégration dans les applications mobiles ne se limite plus à de simples fonctionnalités d’assistance, elle redéfinit désormais la manière dont les contenus sont créés et consommés.

Cette évolution présente à la fois des opportunités extraordinaires et des défis complexes, en particulier en termes de personnalisation et d’expérience utilisateur. Pour 2024, Data.ai prévoit 2,3 milliards de téléchargements d’applications comprenant des fonctionnalités IA génératives. Cette hausse de 40% représentera 10% de l’ensemble des téléchargements d’applications mobiles. L’industrie du smartphone est sur le point de connaître un bouleversement majeur avec l’avènement des appareils basés sur l’IA générative (GenAI). L’IA a aussi happé les annonceurs et les marketers en 2023, mais personne n’a besoin de l’IA pour frauder sur le marché de la publicité digitale. Les stratagèmes frauduleux les plus simples continuent d’être automatisés, donnant lieu à des profits illégaux qui devraient augmenter de 14 % chaque année entre 2023 et 2028, passant de 88 milliards de dollars à 172 milliards de dollars. Les secteurs financier et juridique, ainsi que les entreprises du retail et du commerce électronique, en sont les cibles principales.

Pour les entrepreneurs, les développeurs, ou simplement les passionnés de technologie, savoir lire et anticiper ces tendances est crucial. Notamment en combinant l’analyse de données de marché, la compréhension des comportements utilisateurs, le suivi des innovations technologiques, et une observation attentive des mouvements réglementaires et des stratégies des leaders, vous pouvez non seulement lire les tendances actuelles, mais également prédire celles de demain.

Bonne lecture, on se retrouve le 8 janvier

Transformation axée sur la confidentialité

Avec une prise de conscience accrue des questions de vie privée, les développeurs et les marketeurs devront naviguer dans un écosystème où la confidentialité est primordiale. À l’orée de 2024, le secteur du marketing et de la technologie se prépare à des changements majeurs. Ces évolutions sont notamment illustrées par le lancement prochain de la Privacy Sandbox, la mise en œuvre attendue des versions 4 et 5 de SKAdNetwork, ainsi que par les nouvelles directives en matière de confidentialité sur iOS. Les marketeurs doivent s’adapter à cet environnement changeant, jonglant entre la nécessité de protéger les données personnelles et celle de fournir des expériences utilisateur de qualité. Des initiatives telles que la Privacy Sandbox et SKAdNetwork sont des exemples concrets de la mise en œuvre de la confidentialité, mettant en lumière l’importance croissante accordée à la réduction de l’utilisation des données personnelles.

De plus, on observe un intérêt grandissant pour les Data Clean Rooms et les méthodes de partage de données qui respectent la vie privée. Cette tendance souligne l’engagement du secteur pour adopter des pratiques à la fois innovantes et responsables dans le domaine de l’analyse des données. Ces évolutions témoignent de l’effort continu du secteur pour s’aligner sur les préoccupations en matière de confidentialité tout en cherchant à optimiser l’efficacité du marketing. Il est temps que les marques considèrent la confidentialité des données comme un élément essentiel de l’expérience client, en prêtant attention et non en exploitant les clients. Certains souhaitent une personnalisation toujours plus poussée, tandis que d’autres ne veulent rien partager. Le respect de ces préférences et l’amélioration contextuelle, progressive et réfléchie de la compréhension du client sont les clés de la réussite dans un monde centré sur le client et le mobile.

Automatisation de la fraude publicitaire

La lutte contre la fraude publicitaire se sophistique avec des solutions automatisées y compris avec la blockchain pour détecter et prévenir les pratiques frauduleuses. Avec l’essor de la publicité numérique, la fraude est devenue un problème majeur, forçant les marketeurs à être particulièrement vigilants quant aux performances de leurs campagnes, surtout dans un contexte de budgets stagnants. La fraude publicitaire ne menace pas uniquement les dépenses immédiates; elle peut également altérer la compréhension des coûts des campagnes et du retour sur investissement publicitaire. En effet, les robots peuvent facilement gonfler le nombre de téléchargements d’une application sans pour autant contribuer à de réels bénéfices commerciaux. Une transparence totale et constante des données est cruciale pour lutter contre la fraude publicitaire. Cela permet non seulement de protéger le retour sur dépenses publicitaires (ROAS), mais aussi de fournir une vue d’ensemble précise et en temps réel des dépenses marketing.

Évolution du paysage publicitaire CTV 

Le Connected TV (CTV) remodelera le paysage publicitaire, offrant de nouvelles opportunités pour les annonceurs de cibler efficacement leur audience. Bien que les budgets alloués à la télévision connectée (CTV) soient prévus pour surpasser ceux de la télévision linéaire en 2024, les décideurs marketing seront davantage concentrés sur les performances, avec une pression croissante pour démontrer le retour sur dépenses publicitaires (ROAS). Les acteurs majeurs du marché, tels que Disney, Netflix et Amazon, prévoient d’intensifier leur offre publicitaire sur la CTV. Ils se concentreront sur l’utilisation de leurs propres données (first-party data) pour un ciblage plus précis, en plus de mettre en avant leur contenu de marque et premium. Cette tendance incitera les autres acteurs de l’écosystème à redoubler d’efforts pour prouver leur valeur, entraînant un virage vers les achats programmatiques et des stratégies visant à réduire les coûts publicitaires sur la CTV.

Parallèlement, on observe que la génération Z passe plus de temps sur ses téléphones, privilégiant des plateformes comme Google, TikTok et Meta, ce qui pourrait également contribuer à la baisse des prix des espaces publicitaires sur la CTV. Le paysage médiatique, autrefois dominé par un écran unique rassemblant la famille, évolue maintenant vers une consommation de contenu plus individualisée sur divers appareils, reflétant les choix personnels de chaque membre du foyer.

Rebondissement dans l’industrie du gaming

Les dépenses des consommateurs dans les jeux mobiles devraient diminuer de 3% en 2023, atteignant 107,5 milliards de dollars. Cette baisse est attribuée à des facteurs économiques tels que l’inflation élevée, les vents contraires économiques, et une correction du marché après les pics liés à la pandémie. Les États-Unis devraient être le principal moteur de la croissance des dépenses en 2024, représentant 40% de la croissance annuelle globale, suivis par le Japon, la Corée du Sud, Taïwan, l’Allemagne et le Royaume-Uni. Le Japon contribuera à hauteur de 16% à la croissance totale des dépenses annuelles.

Le secteur du jeu mobile connaîtra des innovations et des changements significatifs, affectant les modèles économiques et les expériences de jeu. En 2023, le secteur des jeux vidéo a connu des difficultés majeures, marquées par une baisse significative des dépenses des consommateurs due à la crise du coût de la vie et à la récession économique. Cette situation a entraîné des licenciements en masse et la faillite de plusieurs grands studios de jeux. Néanmoins, l’industrie montre des signes de résilience et d’innovation, et on attend d’en apprendre davantage sur son évolution en 2024. De bonnes nouvelles proviennent du marché chinois des jeux vidéo, qui a connu une croissance en 2023, avec une augmentation de 13% du chiffre d’affaires national pour atteindre 42,6 milliards de dollars. Le nombre de joueurs a également atteint un record de 668 millions, dépassant la population totale de l’Amérique du Nord.

Les joueurs utilisent de plus en plus différents appareils et plateformes pour jouer, soulignant l’importance d’une stratégie marketing globale et intégrée. En 2024, il sera essentiel pour les marketeurs d’investir dans des outils de mesure performants couvrant les PC, consoles, télévisions connectées (CTV), mobiles et le web. Cette approche holistique est nécessaire pour obtenir une vision complète de l’efficacité des campagnes marketing, de l’acquisition d’utilisateurs jusqu’aux étapes post-conversion, en utilisant une plateforme unifiée. Cela représente la clé pour comprendre véritablement les audiences de joueurs et pour développer des stratégies marketing ciblées et efficaces.

Des défis tels que les impacts macroéconomiques sur les dépenses discrétionnaires, les restrictions sur le ciblage publicitaire, la croissance des distributions alternatives d’applications et la réglementation des jeux, particulièrement en Chine (le plus grand marché de jeux au monde), pourraient influencer cette tendance.

Le pouvoir de l’UGC (User-Generated Content)

Le contenu généré par les utilisateurs continuera de dominer, influençant fortement les stratégies marketing et l’engagement des utilisateurs. Le contenu créé par les utilisateurs représente une occasion précieuse pour les marques d’établir un lien avec de véritables consommateurs, de comprendre les tendances du marché, d’approfondir la connaissance de leur public et de pratiquer l’écoute active sur les réseaux sociaux. L’impact de ce type de contenu sur l’augmentation de l’intention d’achat est notable, avec une hausse de 77%, et il contribue également à renforcer la fidélité des clients de 65%. Même les retours négatifs peuvent être utilisés pour améliorer les produits ou services. Les marques qui bénéficient d’une communauté solide et engagée ont l’opportunité de recueillir des données détaillées sur les utilisateurs tout en respectant leur vie privée, en créant des canaux digitaux personnalisés qui facilitent le processus d’achat. Il est stratégique pour les marques de concevoir des pages de destination et des expériences utilisateur personnalisées au sein de leurs applications pour stimuler les conversions et éviter les pertes potentielles liées à leurs pages sur les réseaux sociaux. En offrant une expérience utilisateur exceptionnelle, les marques peuvent renforcer la fidélité de leurs clients et accroître les chances de recevoir des recommandations positives et du bouche-à-oreille.

Expérimentation

La capacité à tester rapidement et à adapter les fonctionnalités sera essentielle pour rester compétitif dans un marché en évolution. En 2024, les entreprises seront plus nombreuses à adopter un état d’esprit d’expérimentation pour optimiser en permanence les initiatives qui alimentent la compréhension des clients. Demander aux clients de partager leurs données, de répondre à des enquêtes ou de participer à des expériences riches et interactives évoluera pour prendre en compte et reconsidérer le contexte, la valeur et la simplicité – pour ainsi ne collecter que ce qui est nécessaire pour offrir des expériences pertinentes et personnalisées

Expérience client

L’accent sera mis sur la création d’expériences utilisateur mémorables et engageantes pour fidéliser les utilisateurs. 2024 sera placée sous le signe de l’expérience client. La compréhension du client par le biais de données de première et de seconde main pour des expériences personnalisées continuera à remplacer la dépendance à l’égard des données de tierces parties et donnera lieu à un mouvement vers unsurements et s’éloignant des approches basées sur les canaux

Croissance de l’IA générative

L’IA générative, capable de créer du contenu automatiquement, gagnera du terrain, offrant des possibilités créatives inédites. L’intelligence artificielle générative, ou IA générative, se prépare à révolutionner notre expérience utilisateur mobile en 2024. Nous prévoyons une augmentation significative, de l’ordre de 40 % par rapport à l’année précédente, des téléchargements d’applications intégrant des fonctionnalités d’IA générative. Cette tendance ne se limite pas aux applications dédiées exclusivement à l’IA, mais s’étend également à celles qui incorporent l’IA dans leur proposition de valeur.

Le lancement de ChatGPT en 2023 a créé une onde de choc mondiale. Aux États-Unis, par exemple, les recherches Google pour “IA” ont presque décuplé en un an, atteignant un pic en avril 2023. Les téléchargements d’applications utilisant l’IA générative ont été multipliés par neuf au cours de l’année. Parmi ceux-ci, les chatbots basés sur l’IA ont connu une croissance explosive de 72 fois, dynamisant ainsi un tout nouveau secteur d’applications promis à une croissance soutenue en 2024. Au-delà des chatbots IA et des applications de génération d’art IA, les applications exploitant l’IA ont connu une hausse de 60 % de leurs téléchargements en 2023. Cette croissance est attribuable à l’ajout de nouvelles fonctionnalités et au lancement de nouvelles applications. Les sous-genres les plus populaires pour ces applications étaient ceux de l’édition photo, de l’édition vidéo, ainsi que les applications de retouche de selfies et de beauté.

Déclin du microblogging 

Face à l’évolution des préférences des utilisateurs, le microblogging pourrait voir son influence diminuer. Twitter fait face à une baisse significative de ses utilisateurs actifs, un symptôme d’un changement plus large dans les préférences des consommateurs de réseaux sociaux. Depuis le début de l’acquisition par Elon Musk en avril 2022, Twitter a perdu 53 millions d’utilisateurs, chutant à 250 millions de DAU. Ce déclin est encore plus marqué depuis son pic de juillet 2022, avec une perte de 66 millions d’utilisateurs. Cette tendance à la baisse souligne des défis majeurs pour la plateforme. Cette baisse n’est pas isolée à Twitter. Dans l’ensemble de l’espace de la microblogosphère, des applications comme Threads ont également constaté une stabilisation. Leur pic de fréquentation journalier est resté à 61 millions de DAU le 7 juillet 2023, avec une stabilisation autour de 20 millions de DAU en novembre 2023. Ces chiffres suggèrent un changement dans les habitudes des utilisateurs de réseaux sociaux.

La microblogosphère en général voit une stagnation, tandis que les plateformes axées sur la photo et la vidéo, comme TikTok, gagnent du terrain. Avec une augmentation du nombre d’utilisateurs s’informant via TikTok, et une baisse parallèle sur Twitter, le paysage des réseaux sociaux évolue rapidement vers un contenu plus dynamique et visuel. L’attrait décroissant pour les plateformes de microblogging comme Twitter au profit de formats plus visuels comme TikTok indique un changement dans les préférences des utilisateurs. Ces tendances soulignent l’importance croissante du contenu multimédia et la nécessité pour les plateformes traditionnelles de s’adapter ou de risquer l’obsolescence.

Jalons du club du milliard de dollars

Des applications atteindront des jalons financiers impressionnants, reflétant la croissance continue du secteur. TikTok est en passe de surpasser Candy Crush Saga en tant qu’application la plus rentable jamais créée, bien que Candy Crush Saga devrait atteindre les 14 milliards de dollars un peu avant TikTok. La croissance fulgurante de TikTok contraste avec la progression plus mesurée mais constante de Candy Crush Saga. Parallèlement, Disney+ et Genshin Impact se positionnent comme des acteurs majeurs dans l’économie des applications, démontrant la diversité et l’évolution rapide du marché. La rapide ascension de TikTok et la constance de Candy Crush Saga illustrent comment des modèles économiques différents peuvent coexister et prospérer.

En regardant au-delà de ce duel, 2024 s’annonce comme une année charnière pour d’autres applications majeures. Disney+ est en passe d’atteindre le jalon de 7 milliards de dollars en seulement cinq ans, tandis que Genshin Impact devrait surpasser les 6,3 milliards de dollars en seulement quatre ans. Ces chiffres démontrent l’impact considérable et la croissance rapide de nouvelles plateformes et jeux dans l’économie des applications.

Tendances des achats intégrés

Les stratégies autour des achats intégrés évolueront pour s’adapter aux nouvelles réglementations et préférences des utilisateurs. 2024 marque un tournant pour les médias sociaux, avec une mutation des modèles économiques. La monétisation directe auprès des utilisateurs, initiée par TikTok, est une stratégie audacieuse mais risquée. Elle capitalise sur l’engagement des utilisateurs tout en testant leur volonté de payer pour des fonctionnalités additionnelles. Ce changement pourrait redéfinir l’équilibre entre valeur utilisateur et revenus publicitaires.

TikTok a révolutionné le paysage des médias sociaux en introduisant les achats intégrés pour “récompenser” les créateurs de contenu. En janvier 2020, les utilisateurs de TikTok passaient en moyenne 11 heures par mois sur l’application. En octobre 2023, ce chiffre a triplé, atteignant 32,5 heures. Pour décembre 2024, les prévisions suggèrent que l’utilisateur moyen de TikTok y consacrera 40 heures mensuelles, surpassant YouTube de 13 heures. TikTok s’apprête donc à conquérir à la fois notre temps et notre argent. YouTube avec ses Shorts et Instagram, en intégrant des fonctionnalités de “dons”, s’alignent sur cette nouvelle tendance. Snapchat introduit des abonnements pour un accès anticipé à des fonctionnalités premium.

Lire aussi