Publié le 21 décembre 2023, modifié le 16 janvier 2024.
Par Christophe Romei

Révolution GenAI : la nouvelle ère des smartphones

Publié le 21 décembre 2023, modifié le 16 janvier 2024.
Par Christophe Romei

D'ici 2027, les smartphones équipés d'IA générative (GenAI) connaîtront une croissance fulgurante, avec des prévisions de livraisons atteignant 522 millions d'unités. Ces appareils, capables de générer du contenu original, sont en passe de transformer l'expérience utilisateur. Samsung et Qualcomm mènent la danse, suivis par des acteurs chinois comme Xiaomi et OPPO. L'accent est mis sur la personnalisation et l'intelligence, promettant une ère où les smartphones s'adapteront à l'utilisateur, et non l'inverse.

L’industrie du smartphone est sur le point de connaître un bouleversement majeur avec l’avènement des appareils basés sur l’IA générative (GenAI). D’après les données préliminaires de Counterpoint Research, les livraisons de smartphones GenAI devraient dépasser les 100 millions d’unités en 2024. En 2027, ces chiffres pourraient atteindre 522 millions d’unités, avec un taux de croissance annuel composé (CAGR) impressionnant de 83%.

Ces smartphones GenAI, définis comme une sous-catégorie d’appareils IA capables de générer du contenu original, vont au-delà des réponses préprogrammées ou des tâches définies. Ils fonctionneront avec des modèles IA optimisés pour leur taille et disposeront de spécifications matérielles adaptées. À court terme, les feuilles de route des OEMs se concentrent sur quatre domaines principaux : la fourniture d’informations, la création d’images, la traduction en direct, et les applications d’assistants personnels. Je trouve que l’évolution des smartphones GenAI marque un tournant crucial. Leur capacité à générer du contenu original et à offrir des expériences utilisateur personnalisées représente une avancée majeure. Cependant, je reste curieux de voir comment les fabricants vont gérer les défis techniques, notamment en termes de mémoire et d’optimisation des modèles IA. La clé du succès réside dans l’équilibre entre l’innovation et l’utilisabilité.

IDC prévoit que les dépenses consacrées aux solutions GenAI doubleront en 2024 et atteindront 151,1 milliards de dollars en 2027

Les premiers pas

Le Pixel 8 Pro est le premier smartphone qui utilise Gemini Nano. L’intégration de la puce Tensor G3 dans les smartphones Pixel présente plusieurs avantages concurrentiels, notamment en termes d’utilisation de l’IA. Cette puce améliore les performances de l’appareil en matière d’apprentissage automatique et d’intelligence artificielle, permettant une expérience utilisateur plus rapide et plus intuitive. Google la présenté comme une IA “multimodal” qui peut “généraliser et comprendre de manière transparente, utilisez et combinez différents types d’informations, y compris le texte, le code, l’audio, l’image et la vidéo, de la même manière que les humains voient, entendent, lisent, écoutent, et parler de nombreux types d’informations simultanément.”

Lors de la Lenovo Tech World 2023, Motorola a dévoilé des fonctionnalités innovantes pour ses smartphones. Parmi elles, un “thème génératif” et un assistant personnel avancé basé sur l’intelligence artificielle. Ces fonctionnalités se concentrent sur la personnalisation pour les utilisateurs :

  • Thème génératif : Cette fonctionnalité utilise l’IA pour créer des fonds d’écran adaptés à la tenue vestimentaire de l’utilisateur. Cela signifie que le smartphone pourra générer un fond d’écran qui correspond aux vêtements portés par l’utilisateur à un moment donné.
  • Assistant personnel sophistiqué : Cet assistant IA est capable de réaliser plusieurs tâches utiles. Il peut répondre à des questions, rédiger des messages, et planifier des tâches. De plus, il a la capacité de numériser des documents, des courriels longs ou des rapports, et de générer des résumés en temps réel.
  • Protection de la vie privée : Une fonctionnalité particulièrement remarquable est la capacité de l’assistant à masquer automatiquement les informations privées dans les images ou les documents avant qu’ils ne soient téléchargés sur les réseaux sociaux. Cela ajoute une couche de sécurité et de confidentialité pour les utilisateurs lorsqu’ils partagent du contenu en ligne.

Samsung a dévoilé Gauss, un modèle d’intelligence artificielle (IA) avancé conçu pour fonctionner directement sur les smartphones. Ce modèle est capable de générer du texte, du code et des images. Il offre des fonctionnalités similaires à celles de Motorola, notamment la capacité d’assister les utilisateurs dans la composition de courriels, la rédaction de résumés de documents, et la traduction de contenu. Lors de sa présentation, Samsung a mis en avant une fonctionnalité impressionnante de Gauss : la traduction en temps réel lors d’appels téléphoniques. Cette technologie permet de surmonter les barrières linguistiques entre interlocuteurs ne parlant pas la même langue, facilitant ainsi la communication entre eux.

Apple est en train d’engager de nombreux spécialistes, dont un ingénieur de recherche spécialisé en modélisation générative visuelle. Ce poste s’intégrera dans une équipe dédiée à l’évolution des plateformes mobiles d’Apple à travers l’utilisation de technologies d’intelligence artificielle génératives. Toutefois, fidèle à sa réputation, Apple procède de manière méthodique et prudente avant d’introduire des fonctionnalités d’IA générative dans ses smartphones.

Les leaders et les suiveurs du marché GenAI

Samsung et Qualcomm sont en tête, grâce à leurs offres de produits actuels et leurs capacités qui les positionnent comme précurseurs. Samsung, fidèle à son approche avec les smartphones pliables, est en bonne voie pour capturer près de 50% du marché dans les deux années à venir, suivi de près par des OEMs chinois tels que Xiaomi, vivo, Honor et Oppo. De son côté, Qualcomm devrait dominer plus de 80% du marché des smartphones GenAI dans les deux prochaines années, tandis que MediaTek compte rattraper son retard avec ses appareils basés sur Dimensity 9300.

Tarun Pathak, directeur de recherche chez Counterpoint, souligne que bien que la part des smartphones GenAI reste en chiffres à un seul chiffre l’année prochaine, l’enthousiasme et l’hyperbole marketing autour de ces appareils ne seront pas proportionnels à ces chiffres. Les smartphones GenAI devraient atteindre un point d’inflexion en 2026, à mesure qu’ils se répandront dans des segments de prix plus larges.

Une révolution personnalisée et intelligente

Peter Richardson, VP et directeur de recherche, ajoute que l’IA est une caractéristique des smartphones depuis quelques années. Il prévoit l’émergence de smartphones optimisés pour exécuter des modèles GenAI, en plus de l’utilisation habituelle de l’IA. Les cas d’utilisation probables incluent la création de contenu plus personnalisé, des assistants numériques plus intelligents avec des personnalités et des styles de conversation uniques, des recommandations de contenu, etc. Cependant, cela nécessitera également de résoudre des problèmes tels que les contraintes de mémoire, ce qui pourrait conduire à une approche hybride dans certains cas. Néanmoins, une chose est sûre : nous entrons dans une ère où les utilisateurs de smartphones ne devront plus s’aligner sur leurs appareils, ce sera l’inverse avec les smartphones GenAI.

 

Lire aussi