Publié le 13 juillet 2021.
Par La Rédaction

Le mobile est la clé pour ramener les clients en magasins y compris dans le luxe

Publié le 13 juillet 2021.
Par La Rédaction

Une enquête mondiale menée par Foresight Factory auprès de 20 000 consommateurs, publiée aujourd'hui en partenariat avec Snap a révélé que le "shopping connecté " est susceptible de jouer un rôle clé dans le retour des gens dans les commerce.

Il est évident que les consommateurs manifestent un désir clair d’interaction humaine qui accompagne le shopping en personne, parallèlement à la commodité et à l’engagement du shopping en ligne. Le “shopping connecté” devrait être au cœur des stratégies des marques pour ramener les acheteurs dans leurs magasins, l’étude ci-dessous montre que lorsque les marques adoptent les technologies à la fois en magasin et en ligne, elles renforce leurs liens avec les consommateurs. Les lieux physiques ne sont pas en concurrence avec la technologie dés le moment ou ils ont compris de travailler ensemble. Les acheteurs veulent le meilleur des deux mondes et les marques qui peuvent offrir l’expérience sociale du shopping avec l’efficacité de la vente en ligne en verront probablement les bénéfices en particulier chez les jeunes acheteurs.

Un consommateur mondial sur quatre affirme avoir fait des achats en ligne pour la première fois depuis le début de la pandémie, tandis que 56 % de ceux qui ont utilisé la réalité augmenté lors de leurs achats en ligne ont déclaré que cela les a encouragés à acheter. Un défi majeur pour les entreprises mondiales est qu’un consommateur sur quatre reste nerveux à l’idée d’attraper la Covid-19 en magasin. Les acheteurs sont toujours désireux d’essayer les produits, quatre acheteurs en ligne sur dix déclarant qu’ils sont découragés lorsqu’ils ne peuvent pas le faire, tandis que l’incapacité d’essayer les produits en magasin avant de les acheter a été une frustration majeure pour près de la moitié des consommateurs mondiaux pendant la Covid-19. Les acheteurs s’attendent à ce que la technologie comble ce fossé, l’étude montrant que deux personnes sur cinq s’attendent à ce que la réalité augmenté soit disponible en magasin dans l’année à venir, afin qu’ils puissent essayer des vêtements en magasin, tout en se sentant plus en sécurité.

Les magasins sont confronté a des nombreux défis et Internet peut être un outil puissant pour inciter les gens à revenir dans les magasins en leur offrant – en particulier aux jeunes – une expérience « connectée » plus attrayante et plus efficace. De plus en plus, les clients s’attendent à bénéficier des avantages de la vie réelle et de la vie en ligne tout au long du parcours d’achat – en intégrant la commodité en magasin, tout en permettant de tester les produits et de s’engager en ligne. Le rapport révèle que 38 % de l’ensemble des consommateurs et 57 % des millennials et de la génération Z utilisent toujours leur téléphone lorsqu’ils font des achats en magasin, tandis qu’un cinquième d’entre eux et 31 % de la génération Z, se rendraient spécifiquement dans un magasin si celui-ci proposait des services interactifs leur permettant d’essayer des articles virtuellement. 42 % des acheteurs déclarent que le fait de ne pas pouvoir voir, toucher et essayer les articles est le facteur le plus important qui les dissuade de faire des achats en ligne, ce qui souligne l’appétit croissant pour les tests et les essais de produits en ligne.

Millennials (personnes nées entre 1981 et 1996)
Génération Z (personnes nées entre 1995 et 2010)

Quelques chiffres

  • En France, 34% de la génération Z et 29% des millennials déclarent penser acheter davantage en ligne au cours des 12 prochains mois par rapport à l’année précédente. Ils sont seulement 12% de la génération Z et 10% des millennials à affirmer le contraire.
  • Plus de 2 acheteurs sur 5 en France s’attend déjà à ce que la RA soit disponible dès maintenant lorsqu’il achète des articles tels que des vêtements, des produits de beauté, des meubles, des produits de luxe et des voitures, et deux sur cinq s’attendent à ce que la RA soit disponible dans l’année à venir.
  • Les nouvelles technologies pourraient réduire de 44 % le nombre d’articles en ligne retournés chaque année en France. L’étude estime que le coût des retours en ligne, en France, s’élève à environ 498 millions d’euros par an.
  • La moitié des consommateurs français regrettent l’interaction humaine qui accompagne les achats en magasin.
  • 20 % des consommateurs français – dont 3 sur 10 de la génération Z et des millennials – déclarent qu’ils feraient un détour pour se rendre dans un magasin offrant un accès instantané aux informations sur les stocks, par exemple pour vérifier la disponibilité avant de se rendre sur place.

L’AR

À mesure que les sociétés de médias sociaux ont mûri et trouvé leur base d’utilisateurs, elles se tournent de plus en plus vers le commerce électronique pour augmenter leurs revenus. C’est le cas de Snapchat, Facebook, Instagram. Les médias sociaux deviennent de plus en plus importants dans le parcours client, et l’interaction entre les médias sociaux et l’environnement physique devient de plus en plus transparente.

Par exemple la création qui aide à combler le fossé entre les achats physiques et numériques est un autre élément important de Discovery Commerce. Level Shoes, un concept de vente au détail mondialement reconnu dédié au monde des chaussures de créateurs pour femmes, hommes et enfants, a utilisé des publicités en réalité augmentée aux Émirats arabes unis pendant le Ramadan 2021. La réalité augmentée de Facebook a permis à Level Shoes de faire connaître son contenu avec un contenu engageant qui a eu un impact significatif sur la reconnaissance de la marque.

Le groupe Luxottica, la plus grande entreprise de lunettes au monde est aussi un exemple inspirant. Dans le cadre de son pivot vers le commerce électronique l’année dernière, il a lancé une campagne qui combinait un ciblage avec une création révolutionnaire. En partenariat avec Smartly.io, la marque a créé une gamme de publicités vidéo et statiques innovantes qui utilisaient la réalité augmentée pour permettre aux utilisateurs d’essayer les RayBans, donnant ainsi vie aux achats physiques en ligne. La stratégie a permis à la marque d’obtenir un retour sur investissement de 5,6 fois ses dépenses publicitaires, ainsi qu’une croissance annuelle de plus de 600 % dans l’ensemble du commerce électronique.

Le magasin de luxe de Burberry à Shenzhen est un excellent exemple de la façon dont les smartphones peuvent être utilisés comme compagnons d’achat en magasin pour créer une expérience de vente au détail plus personnalisée, avec des utilisateurs capables de débloquer du contenu exclusif pendant qu’ils font leurs achats. Les visiteurs du magasin phare de Shenzhen Burberry peuvent utiliser l’application WeChat de Tencent pour interagir avec la fenêtre et jouer leur propre musique dans la cabine d’essayage. Burberry et Tencent coopèrent pour ouvrir le premier magasin interactif WeChat à Shenzhen. Tencent et Burberry ont créé un mini-programme personnalisé qui a été déverrouillé via WeChat. L’utilisateur crée un profil personnel et obtient un avatar numérique.

Grâce à cette application, les acheteurs peuvent réserver l’une des trois cabines d’essayage thématiques, présélectionner des vêtements et jouer leur propre musique tout en essayant. Ils peuvent également utiliser ce programme pour réserver des tables dans des cafés internes, prendre des rendez-vous avec des stylistes et d’autres services. Pour encourager la participation, le programme dispose d’un système de récompense pour gagner de la “monnaie sociale” qui peut débloquer du contenu personnalisé, comme de nouveaux personnages et costumes pour les avatars d’animaux, et des plats exclusifs sur les menus des cafés.

Tous les produits ont des codes QR, qui peuvent afficher plus d’informations avec des repères visuels. La vitrine interactive présente actuellement le défilé de mode automne-hiver 2020 de Burberry. Des miroirs et des écrans captureront les mouvements des personnes interagissant avec des téléphones portables, et les utilisateurs pourront les capturer et les partager via leurs mobiles.La demande des consommateurs pour ces types d’expériences interactives et partageables ne montrant aucun signe de ralentissement !

Lire aussi
Cryptos

Nifty Gateway devient mobile

L'application mobile Nifty Gateway permet de découvrir, d'afficher et de stocker des NFT à tout moment et de n'importe où.