Publié le 19 juin 2019, modifié le 21 février 2021.
Par La Rédaction

Libra de Facebook est pour tout le monde, l’écosystème

Publié le 19 juin 2019, modifié le 21 février 2021.
Par La Rédaction

Après des mois de rumeurs, Facebook a enfin dévoilé son projet de monnaie, Libra un plan ambitieux visant à transformer la façon dont les gens utilisent et envoient de l'argent dans le monde entier à l'aide de la crypto-monnaie.

Après des mois de rumeurs, Facebook a enfin dévoilé son projet de monnaie, Libra un plan ambitieux visant à transformer la façon dont les gens utilisent et envoient de l’argent dans le monde entier à l’aide de la crypto-monnaie. Après avoir échoué sur mobile sur ce sujet ! Ce qui rend l’ambition des paiements de Facebook remarquable, c’est la technologie utilisée, cryptos et la technologie sous-jacente blockchain.

“Moving money around the world should be as easy and cheap as sending a text message. No matter where you live, what you do, or how much you earn.”

Le service sera lancée au cours du premier semestre 2020 et sera rattachée à des devises mondiales et de titres à court terme d’État. Il sera géré par une organisation indépendante à but non lucratif basée en Suisse. Le géant a publié un livre blanc présentant le crypto, son fonctionnement, et 28 sociétés et organisations partenaires membres de la Libra Association, un consortium indépendant qui régira le crypto. Elles vont investirent environ 10 millions de dollars chacune dans le consortium.

 

Approche

– L’approche de Facebook signifie que la crypto n’aura pas de taux de change fixe par rapport à une devise traditionnelle, contrairement à stablecoins. La crypto fonctionnera sur la blockchain Libra, conçue pour traiter 1 000 transactions par seconde, soit nettement plus que les sept transactions gérées par la blockchain Bitcoin au cours de la même période, bien qu’elle reste inférieure à la moyenne de 1 700 transactions Visa par seconde.

– Bien que Facebook soit la force fondatrice du projet, chaque membre de l’association, y compris Facebook, aura le même poids dans la gouvernance de la crypto, dans un système de type un membre, un vote. Le consortium a pour objectif de compter plus de 100 membres d’ici la publication de Libra.

– Le géant a créé une filiale distincte, baptisée Calibra, qui publiera une application de portefeuille pour Libra. L’application permettra aux utilisateurs de Facebook Messenger et de WhatsApp d’acheter, de vendre et de transférer Libra à d’autres utilisateurs via une app, code QR, intégration point de vente…. Facebook dit qu’il envisage d’étendre ses fonctionnalités pour permettre aux utilisateurs d’emprunter de l’argent, de faire des achats et de payer leurs factures en utilisant le cryptage.

5 questions concernant le crypto de Facebook

Qu’est-ce que Facebook espère réaliser en lançant Libra ?
Facebook cherche à diversifier ses sources de revenus au-delà de la publicité. L’intégration de solutions de paiement et de commerce électronique dans ses plates-formes peut permettre à l’entreprise de générer de nouveaux revenus, notamment en effectuant une réduction des transactions.L’entreprise pourrait générer jusqu’à 19 milliards de dollars du projet d’ici 2021, selon les données Barclays

Où va-t-il réussir ?
Selon les données de la Banque mondiale citées dans le livre blanc sur la Balance, 1,7 milliard de personnes dans le monde n’ont pas accès à un compte bancaire. Dans le même temps, 70% des petites entreprises des pays en développement n’ont pas accès au crédit par Facebook.

Quels sont les avantages pour les membres de la Libra Association tels que Visa, Mastercard et PayPal ?
L’adhésion à l’Association Libra peut sembler contre-intuitive pour des sociétés comme Visa et Mastercard. Mais ils ne peuvent pas ne pas en être … le projet offre à ces entreprises l’accès à de nouveaux marchés. Les marchés émergents sont difficiles à craquer pour Visa, car ils ne disposent pas du taux de pénétration des cartes nécessaire pour générer des revenus significatifs. En fait, ces entreprises de paiement ne concurrencent généralement que 15% des transactions mondiales, car 85% sont en espèces,

Comment les problèmes de confidentialité des données de Facebook vont-ils affecter Libra ?
Facebook sera-t-il capable de gérer les défis réglementaires ?

Source et suite ICI

Infographie

Lire aussi