Publié le 19 juillet 2022, modifié le 20 juillet 2022.
Par La Rédaction

Les smartphones reconditionnés devriez-vous en acheter un ?

Publié le 19 juillet 2022, modifié le 20 juillet 2022.
Par La Rédaction
Création : @smoytoo for @servicesmobiles (photo : suriyapong)

Création : @smoytoo for @servicesmobiles (photo : suriyapong)

Les smartphones haut de gamme deviennent inaccessibles en termes de prix - En plus de cela, les déchets électroniques sont le flux de déchets qui connaît la croissance la plus rapide au monde. Cela a suscité une demande accrue de téléphones remis à neuf moins chers !

Un téléphone remis à neuf n’est pas la même chose que l’achat d’un téléphone d’occasion ! Les téléphones remis à neuf sont des téléphones “retournés” il se peut qu’il ait eu un défaut ou que l’utilisateur l’ait revendu a un réseau afin d’obtenir un nouveau mobile. Le téléphone est ensuite réparé et soumis à une série de tests avant d’être revendu à un client. Par conséquent, le téléphone, lorsqu’il est utilisé, n’est PAS le même qu’un téléphone usagé que vous achèteriez via eBay ou une personne au hasard sur Le Boncoin où d’ailleurs les arnaques sont nombreuses sur ce type d’offres. Plus écologiques, plus économiques, les smartphones reconditionnés séduisent de plus en plus de consommateurs (10 à 15% des ventes de smartphones totales, 39% des 18-24 ans ont déjà acheté ce type de  smartphone, 1/3 des Français ont déjà acheté un smartphone d’occasion et 48% sont prêts à acheter un smartphone reconditionnement).

Il y a de nombreux acteurs partout dans le monde, la guerre commerciale se partage un trésor de centaines de millions de smartphones a reconditionné partout dans le monde. En France, les ventes de ces smartphones ont progressé de 18% en 2020 pour atteindre un chiffre d’affaires de 700 M€ et en 2025, ils devraient représenter 1/3 du marché de la téléphonie.

L’une d’elle Phone Recycle Solution est une société en hypercroissance, fondée à Paris (ses ateliers sont situés dans le 18ème arrondissement) en 2017, qui a réussi a le tour de force de devenir le n°1 européen du smartphone reconditionné en moins de 5 ans (plus d’1 million de téléphones en 2021). PRS fournit sous sa marque propre plusieurs gammes de smartphones reconditionnés aux acteurs de la téléphonie et de la grande distribution (Carrefour par exemple avec une présence de PRS dans plus de 218 centres commerciaux Carrefour partout en France et bientôt à l’international). En 2021, son chiffre d’affaires a été de 100 millions d’euros et multipliés par deux en un an, à l’image de tout le secteur du reconditionné qui est en plein boom.

Une autre enseigne, Save a lancé le déploiement d’un programme Apple dans près de 200 magasins, l’Independent Repair Program (IRP) d’Apple permet d’effectuer des réparations de produits Apple avec des pièces d’origine. Ce Programme de Réparation fournit l’accès aux formations et aux pièces détachées d’origine du fabricant, et garantit le maintien des fonctionnalités d’origines du produit. Les pannes qu’un centre Apple IRP peut gérer vont du remplacement de la batterie de l’iPhone ou des échanges d’ écran aux réparations de la carte mère de l’iMac. Au cours des trois dernières années, Apple a presque doublé le nombre de points de service ayant accès aux pièces d’origine, aux outils et à la formation Apple et le géant propose désormais une option à ceux qui souhaitent effectuer leurs propres réparations.

Qu’est-ce qu’un téléphone reconditionné ?

Un téléphone remis à neuf est un téléphone qui appartenait auparavant à une personne qui l’a revendu ou échangé à une entreprise qui effectue ensuite des tests de qualité et les remet dans le meilleur état de fonctionnement possible. Cela signifie souvent remplacer la batterie ou un écran fissuré. Vous verrez principalement des smartphones de grands noms remis à neuf tels qu’Apple et Samsung. Le téléphone remis à neuf sera ensuite classé, généralement en fonction de son apparence. Il n’y a pas de système de notation standardisé chez les entreprises du secteur. En France, le SIRRMIET, syndicat des entreprises de produits électriques et électroniques reconditionnées a annoncé le lancement de la certification de services Qualicert SGS “activités de reconditionnement” dont la finalité est de créer un référentiel professionnel assurant la qualité des opérations de reconditionnement opérées sur les produits au travers de 27 points de contrôles.

Et cela autour de cinq critères clés : le respect de la réglementation sociale, environnementale et fiscale en France, la sécurité des opérations de reconditionnement en France, la traçabilité des pièces utilisées et l’effacement des données, les diagnostics de fonctionnalité du produit à reconditionner en entrée et en sortie de site et le suivi de l’accompagnement client (mise à disposition de garanties, hotline à disposition de l’utilisateur en français, conditions générales de vente à jour, etc.).

Un téléphone présentant des signes d’usure moyens à importants sera généralement le moins cher. Un modèle classé bon avec de légers signes d’usure comme des éraflures mineures coûteront un peu plus cher, et excellent et comme neuf seront les plus chers.

Les téléphones reconditionnés durent-ils aussi longtemps ?

La durée de vie d’un produit varie d’une marque à l’autre et, par nature, l’électronique ne dure pas aussi longtemps que de nombreux autres achats. Le cycle de vie moyen d’un produit Apple fabriqué entre 2013 et 2018 est de quatre ans et trois mois. En 2017, le cabinet de conseil Kantar a constaté qu’en moyenne, les gens conservaient leur smartphone pendant à peine 20 mois dans certains pays. Par exemple sur les iPhones, le dernier iOS ne sera pris en charge que pendant une durée de cinq ans, ce qui signifie que les modèles plus anciens ne pourront plus mettre à jour leur système d’exploitation et deviendront rapidement obsolètes. Sans le dernier iOS, certaines applications et programmes cesseront progressivement de fonctionner à mesure que leur technologie progressera.

Sont-ils meilleurs pour l’environnement ?

Pourquoi seulement 5% de la population mondiale choisit un appareil reconditionné ?

Plus vous gardez votre téléphone longtemps, mieux c’est pour l’environnement. En fait, garder un téléphone pendant une année supplémentaire au-delà de la moyenne de deux ans réduit son impact CO2 à vie d’un tiers. En effet, jusqu’à 95 % des émissions totales de CO2 de l’appareil au cours de cette durée de vie moyenne de deux ans proviennent de la fabrication du téléphone. 83% de l’empreinte carbone générée par les smartphones est due à leur fabrication et à leur distribution, comme le montre une étude Deloitte.

Les smartphones reconditionnés sont en moyenne 8 fois plus vertueux que les smartphones neufs

En moyenne, faire l’acquisition d’un téléphone mobile reconditionné plutôt que d’un neuf permet d’éviter 91 à 77 % d’impact annuel (hors radiations ionisantes expliquées par le mix nucléaire français). Cela revient à prévenir l’extraction de 82 kg de matières premières et l’émission de 25 kg de GES par année d’utilisation. En 2020, avec des ventes estimées à 2,8 millions d’unités, on atteint approximativement des économies de 229 000 tonnes de matières premières et 70 000 tonnes d’équivalent CO2 ce qui correspond aux émissions annuelles de CO2 directes d’un parc d’environ 50 000 véhicules particuliers (considérant 12 223 km par véhicule, et des émissions moyennes de 112 g CO2 eq/km3).

Plus la durée de détention est longue, plus cet avantage s’accroît. Dans le cas où un téléphone neuf est conservé 3 ans et un reconditionné 3 ans, soit une durée de vie totale de l’appareil de 6 ans, la réduction d’émissions de gaz à effet de serre se monte ainsi à 80 kg CO2 eq.

Existe-t-il d’autres options ?

Depuis le début de l’ère industrielle jusqu’à aujourd’hui, bon nombre de nos produits ont été créés selon les principes de l’économie linéaire: nous trouvons des ressources, fabriquons un produit et nous en disposons ensuite lorsque nous en avons fini avec l’utilisation. Mais ces dernières années, on a pris conscience de la nécessité de passer à une économie circulaire, une approche visant à maximiser l’utilité des produits, composants et matériaux tout au long du cycle de vie. En termes de recyclage, cela signifie atteindre une récupération maximale des matériaux lorsque les produits atteignent la fin de leur vie utile.

Fairphone a été le premier acteur du marché à proposer un smartphone modulaire et réparable. La modularité a-t-elle vraiment un impact positif sur l’environnement ? Et quelles sont les attentes des consommateurs vis- à-vis de ce type de produits ? Il y a beaucoup de questions autour de ce modèle, une chose est sur l’analyse de cycle de vie confirme les avantages environnementaux de cette approche. L’ACV relève que cinq ans d’utilisation du smartphone selon un scénario de réparation optimale permettrait de réduire le potentiel de réchauffement climatique (PRG ou taux d’émissions de CO2) d’environ 30%

Lire aussi