Publié le 26 mars 2020.
Par Morgan Fromentin

La cryptomonnaie de Telegram face à un mur

Publié le 26 mars 2020.
Par Morgan Fromentin
Telegram

TelegramCC

Si les cryptomonnaies ont un énorme potentiel, leur concept même fait qu'elles sont très délicates à intégrer dans le système financier actuel. Les régulateurs se doivent de prendre toutes les précautions. De fait, lancer une nouvelle monnaie est un exercice périlleux.

La société spécialisée dans la messagerie instantanée sécurisée Telegram, avec l’application du même nom, prépare depuis longtemps le lancement de sa propre cryptomonnaie, Gram. Celui-ci était prévu pour le mois d’Avril. Elle fait aujourd’hui appel d’une nouvelle décision d’une cour de justice américaine qui pourrait venir empêcher, purement et simplement, ce lancement.

La SEC veut empêcher le lancement de la cryptomonnaie de Telegram

Il y a quelques jours, une cour américain a en effet ordonné à Telegram de mettre en pause le lancement de sa cryptomonnaie Gram. La cour s’est rangée aux arguments avancés par la sacro-sainte SEC, l’organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers, dont le fait que l’entreprise n’ait pas enregistré sa proposition auprès des autorités compétentes. Telegram devait à l’origine lancé Gram en Octobre 2019, après une levée de fonds de 1,7 milliard de dollars en Février et Mars 2018 via deux ICO – un processus équivalent à une IPO mais adapté aux monnaies virtuelles -.

Une injonction temporaire vient d’être prononcée contre Gram

Le lancement avait donc été reporté au 30 Avril après un dépôt de plainte de la part de la SEC en Octobre 2019, arguant que ces ICO violaient les lois américaines dans la mesure où Telegram ne les avait pas déclarées comme transactions de sécurité. Dans une décision publiée ce 24 Mars, le juge accède à la requête de la SEC d’une injonction préliminaire empêchant Telegram de distribuer des tokens Gram le mois prochain comme prévu. Telegram se défendant en affirmant que ces ICO étaient exemptes de toute supervision de la SEC mais le juge a déterminé que tel n’était pas le cas puisque les tokens cédés aux investisseurs devaient être revendus sur un second marché public. Telegram a immédiatement fait appel de cette décision. La SEC, de son côté, souhaite une injonction permanente contre cette nouvelle cryptomonnaie…

Lire aussi
Article abonné, Commerce, Tech

Brèves nouvelles Tech S46

NOKIA L'équipementier finlandais des télécommunications Nokia a signé pour 2,24 milliards de dollars de transactions 5G en Chine, ce qui,...
Article abonné, Commerce, Tech

Brèves nouvelles Apple S36

MUSIQUE Enfin, vous pouvez écouter Apple Music sur le Web, dans le navigateur de votre choix, sans avoir besoin d'une application iOS ou...