Publié le 6 juin 2020, modifié le 8 juin 2020.
Par Benjamin

Ce qu’il faut retenir du marketing mobile pour 2020

Publié le 6 juin 2020, modifié le 8 juin 2020.
Par Benjamin

Alors qu'en France les investissements publicitaires sur les campagnes diffusées sur mobile continuent d'augmenter, il semble que les performances globales de celles-ci soient en constante perte de vitesse sur la dernière décennie. Éclairage sur ce phénomène.

L’évolution du marketing mobile pour 2020

70% des connexions à Internet se font via un smartphone au moins une fois par mois. D’ici 2021, elles représenteront plus de 60% du trafic Internet mondial. Adopter une stratégie marketing mobile efficace est donc un enjeu primordial en 2020.

D’après l’étude AdTrack 2020 menée par Prisma Média, 42% des investissements financiers professionnels sont dédiés au digital sur mobile soit une progression de 4% par rapport à N-1. Ce dernier étant devenu plus commun, ce sont notamment les campagnes publicitaires sur mobile qui en subissent les inconvénients : leur performance moyenne chute depuis une dizaine d’années à cause de la difficulté de se démarquer de la concurrence digitale.

Bien que toujours plus performantes que les campagnes publicitaires desktop, il faut savoir que les campagnes publicitaires sur mobile sont visionnées pour certains critères : la créativité du contenu ; le type de produit mis en avant ainsi que sa marque par exemple.

Se démarquer de ses concurrents

Des pré-tests et posts-tests aux campagnes publicitaires ainsi que des conseils et un accompagnement des différents annonceurs sont proposés par les professionnels du marketing mobile pour positionner une entreprise face à ses concurrents et établir ses forces et ses faiblesses. Les résultats des tests sont basés sur l’image de la marque, sa notoriété ainsi que sur l’engagement de sa communauté et ses intentions d’achats.

Le respect de certaines bonnes pratiques est indispensable pour répondre aux exigences du marketing mobile en 2020 :

  • Proposer des formats de vidéos appropriés, courts (entre 21 et 30 secondes) et concis : le message à faire passer doit être clair et compréhensible.
  • S’adapter à l’environnement et au support de diffusion de la campagne publicitaire : site ou application, ces derniers doivent être reconnus et réputés de bonne qualité afin de susciter l’intérêt, d’atteindre ses cibles et de les convaincre dans leurs intentions d’achats.

Comment optimiser son marketing mobile en 2020 ?

Définir une stratégie efficace et s’adapter

Que ce soit pour un annonceur, un e-commerçant, un développeur d’applications, une entreprise, un influenceur, tous les profils investissant dans le marketing digital sur mobile ont deux objectifs primordiaux :

  • Faire augmenter leur taux de conversion.
  • Acquérir et fidéliser ses utilisateurs.

L’enjeu dans l’atteinte de ces objectifs est de comprendre les besoins et les envies des consommateurs. Un outil redoutable pour suivre l’évolution des consommateurs et de leurs habitudes afin de s’y adapter émerge petit à petit : le machine learning (apprentissage automatique), est de plus en plus réputé dans cette recherche. Procédé très complexe, il consiste à utiliser l’intelligence artificielle afin de traiter un nombre de données colossal. Le but étant de solutionner automatiquement des problèmes complexes, de prédire des changements ou modifications afin d’en appréhender les conséquences.

Pour définir une stratégie de marketing sur mobile efficace, il faut prendre en compte tout le processus d’utilisation du consommateur : de la découverte d’un site, d’une application ou d’une marque, à sa fidélisation. Plusieurs étapes sont à suivre avec des informations à compiler à chacune d’elle :

  • Découverte de l’application / du site : origine du trafic organique ; CPM (coût d’un espace publicitaire par mille) ; CTR (taux de clics sur le site ou sur des liens extérieurs y renvoyant).
  • Téléchargement et installation : données démographiques des cibles atteintes ; système d’exploitation utilisé ; nombre de téléchargements ; coût réel par téléchargement en fonction des dépenses.
  • Lancement : phase d’utilisation avérée qui débute lors de la création d’un compte, l’abonnement à une newsletter, l’achat d’un produit, etc.
  • Utilisation : nombre d’utilisateurs quotidiennement et mensuellement ; durée de leur session ; nombre de désinstallation.
  • Monétisation : taux de conversion via les abonnements ou la souscription à des options.
  • Satisfaction : avis, note et partage sur les réseaux sociaux afin de fidéliser les clients acquis et potentiels grâce aux utilisateurs.

Les outils du marketing mobile

Des outils et des techniques simples à mettre en place permettent de booster l’efficacité de sa stratégie marketing sur mobile :

  • Publicité native : sans conversion immédiate, elle améliore la notoriété d’une marque. Préservant l’expérience utilisateur sans être intrusive, elle se présente sous forme de recommandations ou d’articles.
  • Progressive Web Apps, évolution d’une application et d’un site Internet, elles offrent une rapidité de chargement élevée (2 à 3 secondes maximum pour ouvrir une page), une totale immersion (en plein écran), la possibilité d’utiliser une faible connexion, voire aucune.
  • Réseaux sociaux qui permettent de se créer et de développer une communauté fidèle et participative ; y associer la Réalité Augmentée et la 5G pour se démarquer (proposer de tester un produit de maquillage avec un filtre sur Snapchat par exemple).
  • Marketing local : grâce à la géolocalisation, il permet de proposer des produits, des services ou des événements en fonction de la situation géographique des cibles.
  • SMS et Drive-to-Store : publicités interactives utilisant la géolocalisation, elles peuvent s’aider de plateformes de location de données telles que Wedata pour cibler des prospects partout en France.
  • App-Store Friendly : en optimisant le descriptif d’une application, sa prévisualisation, ses vidéos ou images de démonstration (donc ses métadonnées), en développant son référencement SEO et en proposant de laisser un avis ou une note, l’application gagne en notoriété.
  • Retargeting : plutôt que de chercher de nouveaux clients potentiels, il s’agit de communiquer à ses clients acquis en proposant une offre ou une promotion afin d’augmenter le taux de conversion.
  • Options de paiement multiples (Apple Pay, Google Pay, PayPal) sur un même site ou une même application pour garantir ses ventes.

Le marketing mobile est plus actif que jamais en 2020 et la concurrence se fait rude pour réussir à se démarquer. Les professionnels doivent élaborer et optimiser une stratégie marketing mobile efficace tout en la renouvelant continuellement. S’adapter aux habitudes de consommations des utilisateurs est un enjeu indispensable. Et de nombreux outils et techniques sont mis à disposition pour y parvenir.

Lire aussi