Publié le 29 mars 2023, modifié le 30 mars 2023.
Par La Rédaction

SuperWorld, métavers dans le monde réel

Publié le 29 mars 2023, modifié le 30 mars 2023.
Par La Rédaction

Sandstorm crée des expériences de monde virtuel avec la technologie de réalité augmentée de SuperWorld. Les deux sociétés veulent créer une expérience immersive et interactive qui captivera les utilisateurs et transformera la façon dont ils perçoivent leur environnement.

Quand on pense au métavers, l’imagerie habituelle est celle d’un monde entièrement virtuel avec de nouvelles expériences numériques. Il y aura probablement des mondes virtuels et il existe d’autres mondes virtuels comme Decentraland et Sandbox, qui sont des lieux entièrement virtuels. La grande différence dans SuperWorld, c’est qu’il est mappé au-dessus du monde réel.

SuperWorld a une vision différente de l’idée du métavers. Il se compose de 64,8 milliards de parcelles de terre virtuelles, chaque parcelle représentée comme un jeton non fongible (NFT) et cartographiée numériquement sur la Terre telle que nous la connaissons. Chaque parcelle est située dans le monde réel. Ils ont créé une application mobile qui vous permet de créer, découvrir et monétiser n’importe quoi, n’importe où. Ils pensent que leurs utilisateurs devraient gagner de la crypto pour utiliser SuperWorld : Live to Earn. L’idée est de pouvoir utiliser la “tokenomics” pour stimuler l’usage. Ils existent depuis cinq ans. Nous étions ici avant même que l’engouement pour les NFT ne commence. Leurs utilisateurs ont une dépense moyenne d’environ 2 000 $ au cours du premier mois d’utilisation de la plateforme pour acheter environ 10 à 15 propriétés. Ils ont vendu des dizaines de milliers de propriétés à travers le monde !

Partenaire d’AR

Sandstorm et SuperWorld annoncent qu’ils vont créer une plate-forme de réalité augmentée qui offrira aux utilisateurs une nouvelle façon passionnante de s’engager dans le monde qui les entoure. Le partenariat est un développement pour la construction d’un monde virtuel pour les deux sociétés.

SuperWorld est une plate-forme pionnière qui permet aux utilisateurs d’explorer et d’interagir avec des objets virtuels intégrés de manière transparente dans le monde réel. SuperWorld transforme n’importe quel lieu physique en un terrain de jeu interactif propice à la créativité et à la découverte. Qu’il s’agisse de présenter des œuvres d’art numériques sur les façades de bâtiments ou de laisser tout type de contenu numérique à des endroits spécifiques, SuperWorld ouvre la porte aux utilisateurs pour découvrir, créer et monétiser du contenu (3D, 2D, audio) en réalité augmentée. SuperWorld a cartographié numériquement la surface de la Terre et offre plus de 64 milliards de parcelles de terrain uniques à l’achat, à la collecte et à la conservation. Ils sont représentés comme des jetons non fongibles qui correspondent à l’espace du monde réel, permettant aux gens de posséder des versions numériques de grands monuments tels que l’Arc de Triomphe ou l’Opéra de Sydney ainsi que des parties non célèbres dans le monde.

Chaque terrain de NFT sur SuperWorld se traduit par l’équivalent réel d’un espace de 100 m x 100 m, ou à peu près la taille d’un stade sportif.

De son côté, SandStorm est la communauté incontournable pour les mondes virtuels, les propriétaires fonciers et les marques qui cherchent à développer une présence numérique et à découvrir des constructeurs qui peuvent aider à donner vie à leurs idées. Les constructeurs incluent des artistes et des créatifs qui travaillent sur diverses plates-formes pour créer les actifs et les plates-formes du monde virtuel. La mission de Sandstorm Meetup est de promouvoir ceux qui construisent, de faire avancer le paysage numérique et de rassembler la communauté.

Lire aussi