Publié le 21 mai 2024, modifié le 21 mai 2024.
Par La Rédaction
App

Snapchat a pris du retard dans le domaine de l’intelligence artificielle

Publié le 21 mai 2024, modifié le 21 mai 2024.
Par La Rédaction

Découvrez comment le CEO de Snap envisage de révolutionner l'avenir de l'Intelligence Artificielle avec un investissement massif ! Les récentes avancées de l'IA ouvrent des possibilités illimitées et absolument spectaculaires, redéfinissant le champ même des possibilités pour les plus de 300 millions de Snapchatters qui utilisent l'AR chaque jour.

Evan Spiegel, à la tête de l’entreprise Snap, a ouvertement admis que le réseau social Snapchat a pris du retard dans le domaine de l’intelligence artificielle. Dans une interview accordée à Bloomberg, il a indiqué que son entreprise prévoyait d’accroître ses investissements dans cette technologie, après avoir longtemps concentré ses efforts sur son activité publicitaire. En avril, les ventes trimestrielles déclarées étaient de 1,195 milliards $, en hausse de 21% sur un an, ce qui a battu l’estimation consensuelle des analystes de 1,12 milliards $. Il faut noter aussi qu’en février, Snap a réduit ses effectifs mondiaux d’environ 10% de ses employés internationaux à temps plein. Les analystes avaient signalé le potentiel de croissance à long terme de Snap grâce à sa plate-forme de messagerie axée sur la confidentialité et à son leadership en réalité augmentée (AR). Les actions Snap ont gagné 66% au cours des 12 derniers mois.

Lors de son entretien avec Bloomberg, Spiegel a souligné qu’“il y avait une reconnaissance que nous avions pris du retard dans le domaine de l’apprentissage machine”. Selon lui, cette lacune s’est traduite par une performance commerciale en deçà des attentes chez Snap.

Un changement de cap stratégique vers l’IA

En avril ils ont annoncé des services basés sur l’IA pour permettre une amélioration de la transparence, de la sécurité et des politiques. Par exemple comme le fait d’ajouter un filigrane aux images générées par l’IA. Il apparaîtra sur les images créées via les outils d’IA générative de Snap lorsque l’image est exportée ou enregistrée dans l’appareil photo. Les destinataires d’une image générée par l’IA et utilisée sur Snapchat pourront voir un petit logo fantôme avec l’icône d’étincelle connue à côté. L’ajout de ces filigranes aidera à informer ceux qui la regardent que l’image a été faite avec l’IA sur Snapchat.

Le red-teaming d’IA est une tactique de plus en plus courante utilisée pour tester et identifier les failles potentielles dans les modèles d’IA et les fonctionnalités basées sur l’IA et mettre en œuvre des solutions pour améliorer la sécurité et la cohérence des résultats de l’IA. Snap est  parmi les premiers à adopter les nouvelles méthodes de red-teaming IA pour les modèles d’images génératives, via un partenariat avec HackerOne sur plus de 2500 heures de travail pour tester l’efficacité de leurs garanties strictes.

Le CEO a dévoilé des projets visant à réunir des experts seniors de l’IA pour examiner les possibilités d’investissement et de développement en IA. Cette initiative a pour but d’améliorer la position de l’entreprise sur le marché de l’IA, marquant un changement de cap par rapport à sa stratégie précédente, centrée sur la marque et la publicité de l’application.

Une collaboration avec des géants du cloud computing

Selon Bloomberg, Snap prévoit d’injecter des fonds dans le développement de l’apprentissage machine, de l’IA et de la réalité augmentée afin d’améliorer son activité publicitaire et ses fonctionnalités de partage de contenu. Au lieu de développer une infrastructure interne, l’entreprise préfère collaborer avec des géants du cloud comme Google et Amazon. Cette nouvelle orientation pourrait se traduire par un investissement annuel de l’ordre de 1,5 milliard de dollars pour Snap, qui cherche à rivaliser avec des concurrents tels que Meta Platforms, qui a entrepris de refondre son infrastructure informatique.

En dépit de difficultés financières liées à une récession publicitaire ces dernières années, la stratégie de Snap semble porter ses fruits. Au premier trimestre 2024, le chiffre d’affaires de l’entreprise a augmenté de 21% par rapport à l’année précédente, pour atteindre 1,2 milliard de dollars.

Des projets pour améliorer les algorithmes de recommandation de Snapchat

Alors que les revenus publicitaires de Snap s’améliorent, Spiegel a également annoncé à Bloomberg son intention d’améliorer les algorithmes de recommandation de Snapchat et de fusionner les fonctionnalités de vidéos courtes et de Stories de la plateforme. L’application propose déjà un chatbot virtuel basé sur l’IA, alimenté par une version personnalisée du modèle ChatGPT d’OpenAI, lancé début 2023. En outre, son service premium, Snapchat+, comptait 7 millions d’abonnés payants en décembre 2023.

Lire aussi