Publié le 14 avril 2020.
Par La Rédaction

Quand le SMS vient au secours des violences conjugales

Publié le 14 avril 2020.
Par La Rédaction

Une personne se sentant en danger pourra envoyer un SMS au 114 pour qu'ensuite les forces de sécurité intérieure interviennent.

Short Message Service (SMS) est le service de messagerie texte que nous l’utilisons sur les appareils mobiles depuis les années 90. Le SMS est le moyen d’avertir le plus rapide et le plus efficace, nos premières news sur servicesmobiles en 2005 étaient des informations sur les services SMS de tout ordre. Depuis, le mobile est devenu un smartphone avec des possibilités quasiment sans fin, de la médecine à la surveillance en passant par les satellites ou la réalisation d’un film

Qu’il s’agisse de chat intégré à l’application, de notifications push, de SMS ou d’autres canaux, la messagerie se classe parmi les trois meilleurs canaux préférés pour le service client dans le monde. La GSMA prévoit qu’il y aura une augmentation de 1,4 milliard d’utilisateurs mobiles de 3,4 milliards en 2018 à 5 milliards en 2025. Pour les entreprises entrant dans l’espace marketing SMS et MMS, il existe un potentiel de croissance incroyable. Mais au-delà du marketing, le SMS est l’outil d’alerte par excellence !

5 milliards de personnes dans le monde envoient et reçoivent des SMS. Cela représente environ 65% de la population mondiale, et ce chiffre devrait atteindre 6 milliards d’ici 2025.

Exemples de campagnes

En 2012, Wazazi Nipendeni («Parents Love Me» en swahili), une campagne de santé par SMS gratuite pour aider les femmes enceintes : plus de 125 000 femmes enceintes se sont inscrites au SMS gratuit. Plus de cinq millions de SMS ont été envoyés aux abonnés

En 2014, la Croix-Rouge, pour lutter contre l’épidémie Ebola en collaboration avec un opérateur de téléphonie mobile local, a envoyé environ deux millions de SMS par mois, fournissant des informations sanitaires importantes aux habitants de la Sierra Leone. Ce type de message a contribué à prévenir la propagation du virus Ebola en fournissant des informations sanitaires claires et critiques dans toute la région.

Au Rwanda, RapidSMS, pour les agents de santé qui suivent la santé des femmes enceintes, des nouveau-nés et des jeunes enfants. La plateforme permet d’enregistrer les femmes dès que l’on apprend leur grossesse et permet d’envoyer de courts rapports par SMS via le système, qui sont envoyés au ministère de la Santé. Asterie reçoit ensuite des rappels par SMS pour s’assurer que ces femmes se rendent régulièrement au centre de santé avant d’accoucher.

Dans de nombreux pays on a utilisé le SMS pour lutter contre le coronavirus, comme la France qui à envoyé 80 millions de SMS par vagues sur plusieurs heures. Le gouvernement tunisien depuis le début de l’année collabore avec les opérateurs mobiles du pays pour développer un système d’alerte précoce basé sur SMS (We Care de la GSMA) pour alerter les citoyens à risque de catastrophes naturelles majeures. Le mécanisme d’alerte par SMS VZA fournir des informations ciblées instantanées avant et pendant les catastrophes naturelles majeures, améliorant ainsi la préparation et la réponse aux catastrophes. 30 projets We Care sont en cours dans 21 marchés à travers le monde, en collaboration avec 70 opérateurs mobiles.

Violences conjugales

En temps de confinement, les victimes de violences conjugales sont encore plus en danger. Afin d’éviter les drames, un texto au 114, accessible gratuitement 24h/24, 7 jours/7. Si vous ne pouvez pas parler (danger, handicap), vous communiquerez alors par écrit avec votre correspondant.

C’est un numéro d’urgence sous la forme d’un SMS. Ce numéro ne doit être utilisé qu’en cas d’urgence, lorsqu’une intervention rapide est nécessaire. Vous ne devez pas l’utiliser pour signaler un délit qui s’est déroulé plusieurs jours auparavant par exemple.

Le jdd il y a quelques jours a montré que le 114 a reçu plus de 300 alertes par SMS depuis un mois.

Lire aussi