Publié le 2 février 2024, modifié le 2 février 2024.
Par Christophe Romei
App

Microsoft vs Goliaths : une nouvelle ère dans le marché mobile

Publié le 2 février 2024, modifié le 2 février 2024.
Par Christophe Romei

Microsoft, sous l'égide de Satya Nadella, prévoit un retour spectaculaire dans le mobile, armé d'un deal de 69 milliards avec Activision, d'un nouvel app store, et d'investissements audacieux en IA. En ciblant l'industrie du jeu et en défiant le duopole Google-Apple, Microsoft vise à redéfinir l'expérience mobile avec innovation et stratégie.

En lisant un post sur Linkedin sur le bilan de Satya Nadella qui a transformé Microsoft en 10 ans avec une culture managériale innovante, ouverte et modeste, se détachant de l’approche précédente de Steve Ballmer. Il est intéressant de regarder les décisions stratégiques clés qu’il a prise avec ses équipes en abandonnant Windows Phone, en pivotant vers le cloud, en investissant dans l’intelligence artificielle avec OpenAI, et en réalisant des acquisitions majeures comme LinkedIn, Activision, Nuance Communications, et GitHub. Sous sa direction, la capitalisation boursière de Microsoft a été multipliée par 8 en 10 ans, faisant de l’entreprise la plus grande capitalisation boursière mondiale avec plus de 3 000 milliards de dollars.

Cette phrase de lui : “Don’t be a know-it-all, be a learn-it-all” résume bien le personnage. Sur mobile après avoir perdu la bataille du hardware Microsoft a déployé une stratégie en 2015 pour faire de l’entreprise un fournisseur d’applications mobiles populaires, ils ont réussi ! le retour sur mobile est probable avec le game changer Gaming, IA Microsoft discute avec des partenaires d’un magasin d’applications mobiles pour les jeux afin de défier les concurrents Apple et Google, à suivre…

Microsoft a révélé ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de 2024, affichant un chiffre d’affaires de 62 milliards de dollars, en hausse de 18%, et un bénéfice net de 21,9 milliards de dollars, augmentant de 33%.

Création d’une team Android

La création d’une team, “Android Microsoft Platform and Experiences” (AMPX) est un autre signal envoyé notamment à Apple. Cette démarche souligne l’engagement de Microsoft dans sa stratégie Android, en particulier avec les appareils Surface Duo qui mettent en avant une approche innovante de l’interface utilisateur Android grâce à un format à double écran. La réorganisation et la création de l’AMPX témoignent de la détermination de Microsoft à renforcer sa présence dans le domaine Android comme l’app Copilot, illustrée par l’évolution de ses outils de connectivité et la collaboration accrue avec les appareils Honor sous Windows 11. Cette stratégie vise à créer une intégration plus étroite entre Windows 11 et Android, s’inspirant des liens étroits entre les systèmes d’exploitation d’Apple pour permettre une transition fluide et une interaction plus riche entre les appareils.

Made in Gaming

En orchestrant un coup de maître, Microsoft a scellé un pacte colossal de 69 milliards avec Activision Blizzard, se munissant ainsi de deux joyaux vidéoludiques: Call of Duty et Candy Crush Saga. Ce n’est pas juste un achat, c’est une stratégie : Candy Crush Saga, avec ses 721 millions de dollars de revenus en 2022, et Call of Duty, générant 243 millions, ne sont pas de simples jeux. Ils sont le cheval de Troie de Microsoft pour infiltrer les écrans et les cœurs des gamers, tout en pavant la voie à d’autres conquêtes dans l’univers Xbox.

Microsoft rapporte maintenant les revenus d’Activision Blizzard dans le cadre de son unité de jeu, renforçant ainsi les revenus globaux du contenu Xbox. Le chiffre d’affaires global des jeux Microsoft est en hausse de 49 %, principalement stimulé par les revenus d’Activision Blizzard.

Un nouvel horizon: l’app store de Microsoft

S’appuyant sur les trésors d’Activision, Microsoft envisage de bousculer le monopole des app stores de Google et Apple. Imaginons un peu, un magasin d’apps signé Microsoft, enrichi de contenus précieux d’Activision, promet une alternative séduisante. Au-delà des jeux, c’est un défi lancé directement à la face de ce duopole, avec une proposition de valeur difficile à ignorer pour les utilisateurs avides de nouveautés. Reconnaissant le potentiel disruptif de l’IA, Microsoft investit massivement dans ce domaine, prenant une longueur d’avance avec Copilot pour Android et iOS, alors que Google semble traîner les pieds avec Bard. Ces avancées ne sont pas de simples coups d’éclat; elles sont le reflet d’une vision à long terme où l’IA et l’innovation technologique redéfinissent l’interaction humain-machine, propulsant Microsoft au rang de pionnier dans l’expérience mobile enrichie par l’IA.

Une stratégie audacieuse mais calculée

Le retour de Microsoft dans l’arène mobile est loin d’être une simple revanche, c’est une démonstration de force et de finesse stratégique. En misant sur le jeu, l’innovation, et l’IA, Microsoft ne se contente pas de défier Google et Apple. Il propose ainsi une vision alternative de la technologie mobile. L’ambition est claire : ne pas seulement participer, mais redéfinir les règles du jeu. Dans ce grand échiquier numérique, Microsoft déploie ses pions avec audace, promettant de remodeler le paysage mobile. Les géants actuels sont prévenus : un nouveau challenger est en ville, et il ne vient pas pour participer, mais pour révolutionner une nouvelle partie qu’il a ouverte 🙂

Lire aussi