Publié le 22 décembre 2005, modifié le 17 octobre 2019.
Par La Rédaction

Les sonneries représentent le troisième marché de l’industrie mobile

Publié le 22 décembre 2005, modifié le 17 octobre 2019.
Par La Rédaction

L’industrie du disque essaye de nous persuader et de se persuader que le prix normal du téléchargement d’un chanson et/ou d’une sonnerie sur son mobile est de 2.1€. Face à l’offensive de Apple sur ce marché et de sa percé avec des téléchargement à 0.82€, les principaux acteurs de l’industrie musicale cherchent donc à revaloriser ce marché. Avec un marché de 455 millions d’euros aux USA en 2005, les sonneries représentent le troisième marché de l’industrie mobile derrière les sevices voix et les SMS selon le Yankee Group.

Un tiers des consommateurs américains a déjà au moins essayé de télécharger une sonnerie et s’ils avaient un peu plus d’argent à dépenser chaque mois, les 13-17 ans choisissent en premier de télécharger une sonnerie.Ce marché est très dynamique avec de nombreuses innovations comme les sonneries ringbacks ou encore les créations originales d’artistes.Si l’industrie mobile à bien réussi à balisé et contrôlé le marché des sonneries avec une offre et des tarifs aujourd’hui connu et accepté il n’en va pas de même pour le téléchargement de morceaux entiers fortement concurrencé par les sites peer-to peer gratuits. Si i-Tunes a réussi à conquérir le marché du téléchargement de musique c’est grâce à la présentation de son offre et aux catalogue proposé mais aussi car le prix proposé, 99 cents par titre, est assez faible pour être acceptable et compétitif par rapport à l’offre gratuite du peer-to-peer.
Aujourd’hui l’industrie musicale est-elle condamnée à vendre ses titres  0.82€ ?

Selon le Yankee Group, il n’y a effectivement pas de marché au-dessus de  0.82€. Une enquête clients montre que les intentions de téléchargement de musique chutent de 60% si le prix passe de  0.82€ à 1€ . A 0.82€ la chanson, un album entier de 10 ou 12 titres coût de 10 à 12 dollars ce qui est à peu prêt en ligne avec le coût d’un album dans le commerce. A 2.11€ le titre, l’album passe à plus de 21€.Les principaux labels et opérateurs persistent à vouloir vendre un téléchargement de chanson sur mobile à 2.11€ en se basant sur l’intérêt pour le consommateur de recevoir instantannément sur son terminal la chanson désirée et sur le succès du mobile qui est en passe  de devenir l’outil privilégier pour écouter de la musique devant même les lecteurs de type MP3.Source online.wsj.com

Lire aussi
Article abonné

Brèves nouvelles Tech S17

Voici notre veille Tech de la semaine qui couvre les grandes marques, les smartphones, les applications, la réalité augmentée, virtuelle,...