Publié le 9 octobre 2020.
Par La Rédaction

Les smartphones pour le marché de masse avec Google !

Publié le 9 octobre 2020.
Par La Rédaction

Google soutient de nombreuses initiatives avec les opérateurs pour faire en sorte que les services du géant soient dans toutes les couches sociales. Le prix des appareils reste l’un des obstacles les plus importants à l’adoption des smartphones dans de nombreux pays.

Les constructeurs de smartphone et les opérateurs ont essayé beaucoup de chose pour équiper des cibles, l’enjeu est d’équiper une partie de la population mondiale. Pour 2019, le taux de pénétration mondial des smartphones devrait dépasser 40% pour la première fois. Avec 3,2 milliards d’utilisateurs de smartphones dans le monde et une population mondiale d’environ 7,7 milliards d’habitants, la pénétration mondiale des smartphones a atteint 41,5%.

Alors que 90% de la population mondiale est désormais couverte par le haut débit mobile, 3,3 milliards de personnes qui, bien qu’elles vivent dans des zones couvertes par le haut débit mobile, restent non connectées pour des raisons de coût, de faible niveau d’alphabétisation et de compétences numériques. En 2017, Android Oreo (édition Go), une version optimisée d’Android Oreo, a été conçue pour les smartphones avec 1 Go de RAM ou moins. Avec une plus petite quantité de stockage et de puissance de traitement, ces téléphones sont moins chers à produire pour les fabricants et peuvent être vendus à des prix abordables, dans certains cas inférieurs à 50$. Google Go prend moins de 5 Mo, ce qui rend le téléchargement rapide sans utiliser beaucoup de données et prend un minimum d’espace sur le téléphone. Il utilise un algorithme de compression avancé de Google, ce qui signifie que les résultats de recherche sont affichés avec 40% de données en moins.

Combler le fossé numérique n’est pas simple, y compris pour des populations comme les femmes. Par exemple, les femmes au Kenya sont 39% moins susceptibles que les hommes d’avoir accès à Internet mobile. Elles sont également 23% moins susceptibles de posséder un smartphone. La GSMA lutte pour l’inclusion numérique des femmes comme au Kenya où de nombreuses femmes dans des zones n’ont pas de téléphone portable et n’ont qu’une carte SIM. Elles comptent sur leurs amis et voisins pour accéder aux services de téléphonie. Safaricom permet l’équipement d’un smartphone d’entrée de gamme de haute qualité, Neon Kicka 4, vendu au détail à un prix subventionné de 35$ aussi avec Android GO, une version allégée du système d’exploitation Android.

La GSMA, dans son rapport The Mobile Economy Sub-Saharan Africa 2020, a observé que le prix de vente moyen des smartphones a considérablement baissé ces dernières années, avec l’afflux d’appareils à moins de 100$ de marques chinoises telles que Tecno et Infinix, et l’élan croissant derrière les téléphones intelligents alimentés par KaiOS.

Lorsque les clients de l’opérateur Kenyan passent à un smartphone, ils augmentent leur consommation de données jusqu’à 15%. De même, une fois qu’un client acquiert un smartphone et commence à utiliser des services financiers, sa vitesse d’utilisation augmente également considérablement. L’opérateur a constaté une corrélation très directe entre leurs objectifs commerciaux et leur travail visant à connecter davantage de femmes à Internet

Orange

Le coût moyen d’un smartphone entrée de gamme en Afrique dépasse encore aujourd’hui 60% du revenu mensuel moyen rendant les smartphones largement inaccessibles pour la majorité de la population.

Lors de l’édition de cette année de GSMA Thrive Africa, le PDG d’Orange, Stéphane Richard, a dévoilé l’appareil Sanza Touch, au prix d’environ 30$. En collaboration avec Google, celui-ci s’appuie sur les efforts déployés depuis le lancement d’Android Go edition en 2018 pour accélérer le rythme de l’adoption numérique à travers le continent. La gamme Sanza a été lancée pour la première fois en avril 2019 dans 13 pays d’Afrique et du Moyen-Orient. Elle permet à de nombreux clients de découvrir Internet pour la première fois et de profiter des avantages offerts par la connectivité. À compter du mois d’octobre 2020, le smartphone Sanza touch sera proposé avec une offre mobile (appels, SMS, Internet) à environ 30 $US. Il sera commercialisé dans la plupart des pays de la zone Afrique et Moyen-Orient, à commencer par la Guinée-Bissau, la Côte d’Ivoire et Madagascar.

Jio

En Inde la pénétration des abonnements mobiles en Inde devrait franchir la barre des 100% en 2023, contre 88,3% en 2020, grâce à l’adoption croissante des smartphones et à l’augmentation de la couverture des services 4G (LTE) dans les régions éloignées, selon GlobalData.

Jio opérateur Indien en pleine croissance dans son pays va introduire un smartphone d’un prix inférieur à 70$ sur le marché de masse au cours de l’année prochaine. le prix de départ de l’appareil sera inférieur à 70$ et que, à mesure que l’entreprise le mettra à l’échelle, le prix pourrait passer à moins de 50$ au cours des 12 prochains mois. Certains analystes affirment que la société a demandé aux fournisseurs locaux d’augmenter leur capacité de production pour fabriquer environ 200 millions d’unités au cours des deux prochaines années. De plus, les smartphones Jio fonctionneront sous Android. La société s’étant associée à Google. Le partenariat Google-Jio impliquait un investissement de 4,5 milliards de dollars de la part de Google et l’objectif de lancer des smartphones 5G à petit budget.

C’est aussi un moyen de lutter contre la concurrence forte en Inde comme Xiaomi, Realme et Samsung. Avec des fonctionnalités intelligentes et l’inclusion des plans Jio, les smartphones peuvent aider à attirer plus d’utilisateurs et éventuellement devenir un succès, tout comme les plans prépayés lancés par Jio.

Lire aussi
Tech

Langage des mobinautes en 13 mots

La marque de téléphonie mobile Wiko s’est intéressée aux nouveaux termes liés à l’univers du smartphone et à la façon dont ils sont...