Publié le 20 juin 2023, modifié le 22 juin 2023.
Par La Rédaction

Les dépenses mondiales dans les chatbots retail devraient exploser

Publié le 20 juin 2023, modifié le 22 juin 2023.
Par La Rédaction
Creation : servicesmobiles©

Creation : servicesmobiles©

Les dépenses de vente dans le retail sur les chatbots atteindront 12 milliards de dollars dans le monde en 2023.

Les dépenses de vente mondiales dans le retail sur les chatbots devraient atteindre 12 milliards de dollars en 2023 ; passant à 72 milliards de dollars d’ici à 2028. Augmentant de 470 % sur 5 ans, une grande partie de cette croissance sera tirée par l’émergence de modèles de langage ouvert rentables, notamment ChatGPT, dans des régions telles que l’Amérique du Nord et l’Europe. Les modèles de langage ouvert consistent en de grands réseaux de neurones qui sont entraînés sur des quantités substantielles d’informations en ligne et apprennent grâce à de faibles niveaux de supervision humaine. Ils sont implémentés dans des chatbots pour automatiser des fonctions telles que le support client, le marketing et le traitement des paiements.

Expansion rapide dans le secteur du retail en ligne

Ils améliorent l’expérience client en offrant une interaction instantanée et personnalisée. Les chatbots peuvent répondre rapidement aux questions des clients, les assister dans leur processus d’achat, leur fournir des recommandations de produits et résoudre les problèmes courants. Cela permet d’offrir un service plus rapide et plus efficace, améliorant ainsi l’expérience globale des clients. Ils sont disponibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, ce qui permet aux commerçants en ligne d’offrir un support continu, indépendamment de la zone géographique ou du fuseau horaire des clients. Cela réduit les délais d’attente et maximise la satisfaction client.

Ils vont automatiser de nombreuses taches de service client, ce qui permet aux entreprises de réduire les coûts liés à l’emploi de personnel supplémentaire. Les chatbots peuvent gérer simultanément un grand nombre de demandes et traiter des requêtes de base, libérant ainsi les agents humains pour des tâches plus complexes et spécialisées. Le fait de collecter et analyser les données client va permettre d’offrir des recommandations de produits personnalisées. En apprenant des préférences et des comportements d’achat des clients, les chatbots peuvent suggérer des articles pertinents, améliorant ainsi les chances de conversion.

En étant présents à chaque étape du parcours client, ils peuvent encourager les ventes en fournissant des informations sur les produits, des offres promotionnelles et en aidant les clients à finaliser leurs achats. Leur capacité à engager les clients de manière proactive et à répondre rapidement aux demandes peut stimuler les ventes et favoriser la fidélisation des clients. L’IA est un atout majeur qui va pouvoir analyser les interactions passées, les commentaires des clients et les données d’achat, ils peuvent affiner leurs réponses et leurs recommandations. Cela permet une optimisation continue des performances des chatbots, les adaptant aux besoins changeants des clients.

En combinant tous ces avantages, les chatbots dans le retail en ligne sont devenus des outils puissants pour les entreprises, améliorant l’expérience client, réduisant les coûts, augmentant les ventes et offrant un service personnalisé et disponible en permanence.

ChatGPT : le grand perturbateur

Le rapport de Juniper Research prédit que le développement de modèles de langage ouvert deviendra un moteur clé de la croissance des dépenses de détail parmi les petits et moyens détaillants qui n’étaient auparavant pas en mesure d’investir dans les chatbots. Les chatbots ont toujours été une faible priorité pour les stratégies omnicanales en raison du coût élevé de la formation d’algorithmes basés sur l’IA. Cependant, ChatGPT a considérablement perturbé cette tendance en réduisant le coût de mise en œuvre des chatbots pour les petits détaillants.

L’Asie-Pacifique représentera 85 % des dépenses mondiales en 2023

Le rapport prévoit que l’Asie-Pacifique représentera 85 % des dépenses mondiales de vente au détail sur les chatbots, bien qu’elle ne représente que 53 % de la population mondiale. Les applications de messagerie, notamment WeChat, LINE et Kakao, ont établi de solides partenariats avec un large éventail de détaillants en ligne, ce qui a permis d’établir un niveau élevé de confiance dans les chatbots en tant que canal de vente au détail.

Cependant, le rapport prédit que la publication de modèles de langage ouvert stimulera la croissance en dehors de l’Asie-Pacifique. D’ici à 2028, 66 % des dépenses devraient être attribuables à la région, car les commerçants en ligne dans d’autres régions, comme l’Amérique du Nord et l’Europe, implémentent des chatbots dans leurs activités de vente au détail. Pour maximiser cette croissance en dehors de l’Asie-Pacifique, le rapport exhorte les fournisseurs à cibler les commerçants en ligne dans ces deux régions.

Lire aussi