Publié le 15 avril 2008, modifié le 30 octobre 2014.
Par La Rédaction

La génération des adolescents-mobiles ! explications…

Publié le 15 avril 2008, modifié le 30 octobre 2014.
Par La Rédaction

Pour marquer l’entrée dans l’adolescence, il ne faudrait pas seulement se fier aux signes extérieurs d’une puberté naissante (transformation du corps, poils qui poussent, menstruations, etc.). Posséder un téléphone portable à soi s’apparenterait à un «nouveau rite de passage», soulignent les sociologues Joëlle Menrath et Anne Jarrigeon, qui enrichissent depuis plusieurs années les études de l’Association française des opérateurs mobiles (Afom).

Les adolescents sont, de fait, plutôt équipés : 71 % des 12-14 ans et 94 % des 15-17 ans possèdent désormais leur propre portable. Et, de tous ses usagers, les adolescents sont ceux qui envoient le plus de SMS (97 %), prennent le plus de photos (83 %), font le plus de vidéos (60 %), écoutent le plus de musique (62 %) et jouent naturellement le plus (61 %). Bref, du pain béni pour les chercheurs et les praticiens (psychologues, pédopsychiatres et psychanalystes) que l’Afom avait réunis le 4 avril à Paris (1). L’occasion de «croiser les regards» sur une tranche d’âge qui grandit, en cinq étapes et des milliers de coups de fil. Source et suite ici

Lire aussi