Publié le 13 janvier 2021.
Par La Rédaction

L’avenir du commerce électronique en 2021 en 5 tendances

Publié le 13 janvier 2021.
Par La Rédaction
Creation : servicesmobiles©

Creation : servicesmobiles©

Quelle est la nouvelle norme pour le commerce ? Et que pouvez-vous faire pour prospérer en 2021 et au-delà ? Shopify a interrogé plus de 25 leaders sur le sujet. Ci-dessous, cinq tendances mondiales qui façonnent la vente au détail et le commerce électronique.

Les défis sont nombreux pour les marques qui doivent expérimenter aussi de nouveaux canaux alors que l’incertitude de la publicité numérique augmente. Les consommateurs sur les applications et le web pour faire du commerce exigent rapidité et efficacité, peu importe ce que vous faites. Quant à elle, la pandémie a amplifié le désir croissant des consommateurs de commodité, d’immédiateté et de simplicité. Les consommateurs, c’est sûr, sont attirés par les marques offrant une livraison rapide, gratuite et durable. Les nouvelles habitudes de recherche et d’achat amènent les marques à se personnaliser avec une touche humaine.

La rétention a dépassé l’acquisition et la conversion en tant que priorité absolue pour de nombreuses entreprises. Historiquement, l’amélioration de la fidélisation de la clientèle de 5 % augmente les bénéfices de 25 % à 95 %, et 78 % des consommateurs aux États-Unis disent qu’un programme de fidélité les encourage à acheter plus auprès des marques.

Tendance 1

Le boom du commerce électronique alimente une concurrence record en ligne

Au plus fort de la pandémie de Covid-19, 10 ans de croissance du commerce électronique se sont produits en seulement 90 jours. Le commerce électronique a atteint un niveau record de 16,4 % du total des ventes au détail mondiales. Ce n’est pas seulement la génération Z et la génération Y qui sont à l’origine de cette tendance – les acheteurs plus âgés ont également déménagé en ligne. Selon une enquête mondiale réalisée sur 11 marchés par Shopify, 84 % des consommateurs ont fait des achats en ligne pendant la pandémie.

Bien que la croissance mondiale du commerce électronique ralentisse avant de reprendre en 2022, les ventes du commerce électronique sont à un niveau record après que la pandémie a accéléré des années de croissance en quelques semaines seulement. Une concurrence record en matière de commerce électronique, alimentée par les anciens grossistes, les géants mondiaux de la vente au détail et les catégories de produits qui ne sont pas traditionnellement achetées en ligne, fait grimper les coûts d’acquisition des clients. De nombreux nouveaux concurrents ne sont pas équipés pour rivaliser sur l’expérience client, un des principaux différenciateurs en ligne, donnant un avantage aux marques avec des expériences omnicanales immersives. Plus d’infos

Tendance 2

Les nouveaux comportements des consommateurs remodèlent l’avenir du commerce de détail

Les consommateurs hésitant encore à acheter en magasin, la demande d’achat en ligne dans les nouvelles catégories de produits a augmenté dans le monde entier. Voici les raisons d’acheter un article en ligne :

  • Livraison directe à mon domicile (Top 1)
  • Un prix moins cher (Top 2)
  • Un moyen plus pratique de faire du shopping (Top 3)
  • Disponible 24 heures sur 24
  • Une plus grande gamme de produits
  • Plus de possibilités de comparaison
  • Plus d’informations sur le produit
  • Processus d’achat non perturbé
  • Je préfère les achats en ligne en général

Les consommateurs du monde entier achètent des articles rarement achetés en ligne avant la pandémie, comme les produits d’épicerie, la santé et l’hygiène et les articles de première nécessité. La pandémie a amplifié le désir du consommateur de commodité et d’immédiateté. La permanence de ces changements sera déterminée par le degré de satisfaction des consommateurs à l’égard des expériences en ligne. Déverrouiller l’avenir du commerce de détail signifie une innovation hors ligne et en ligne qui permet aux consommateurs d’acheter partout où ils font leurs achats, d’essayer vos produits avec la réalité augmentée (AR) avant d’acheter et de concevoir des versions virtuelles d’expériences d’achat au détail. Plus d’infos

Tendance 3

Le Fulfillment apparaît comme un différenciateur concurrentiel

La marque d’aujourd’hui a un mandat d’exécution à quatre volets : expédition rapide, gratuite, durable et de marque.

Établissez des seuils de livraison gratuite pour protéger les marges bénéficiaires, car les consommateurs du monde entier s’attendent à une livraison rapide pour les commandes en ligne. Transformez le traitement des commandes en un avantage concurrentiel en rapprochant les stocks des clients, en automatisant les retours et en offrant des options flexibles comme le ramassage en bordure de rue. À la question, laquelle de ces choses voulez-vous le plus que les marques fassent ? 41.8 % veulent que les marques soient socialement responsables.

À l’échelle mondiale, 64% des consommateurs souhaitent que leurs commandes soient expédiées gratuitement, tandis que le commerce électronique de pointe et les délais d’expédition stricts le jour même ont rendu difficile la satisfaction de la demande croissante des clients. Et 67 % des consommateurs américains s’attendent à une livraison le même jour, le lendemain ou dans les deux jours, tandis que 72% des consommateurs mondiaux souhaitent que les marques utilisent des emballages durables. Avec la montée en flèche des coûts de traitement des commandes, les marques doivent faire de la réalisation un atout stratégique. Le traitement des commandes doit être plus intelligent, plus proche du consommateur et automatisé. Plus d’infos

Tendance 4

La construction de la marque mise au défi par la domination du marché

La moitié de toutes les ventes mondiales de commerce électronique ont lieu sur des marchés où les consommateurs recherchent des solutions plutôt que des marques. Construire une marque n’a jamais été aussi important ni plus difficile. La bonne nouvelle est que les consommateurs socialement conscients sont prêts à payer une prime pour des marques ayant un but. Les marques doivent transformer leurs pages produits sur le marché en expériences riches et immersives, tout en proposant des produits personnalisés uniques via leurs propres canaux.

Dans un monde où les marchés dominent et où la recherche est souvent sans marque, la création de marque n’a jamais été aussi importante ni plus difficile. La moitié de toutes les ventes mondiales de commerce électronique se produisent sur les marketplace, et le seul volume oblige les marques à participer. Les places de marché en ligne les plus populaires dans le monde en 2019, basées sur le volume brut de marchandises (en milliards de dollars américains) Plus d’infos

  • Taobao – 538B
  • Tmall – 472B
  • Amazon – 339B
  • JD.com – 295B
  • eBay – 90B

Tendance 5

La rétention devient une priorité absolue alors que les coûts d’acquisition augmentent

Les coûts d’acquisition de clients augmentent dans le monde entier sur tous les canaux, les taux sur Facebook rebondissant à des niveaux pré-pandémiques. À l’échelle mondiale, les consommateurs et les régulateurs se méfient des grandes technologies, ce qui incite Google et Apple à envisager de rendre plus difficile le ciblage des publicités sur les canaux. Pour lutter contre la hausse des coûts d’acquisition et l’incertitude publicitaire, les marques expérimentent de nouveaux canaux comme les achats vocaux. Ils accordent également la priorité à la fidélisation, récompensent et incitent les clients existants à dépenser plus.

Même si les dépenses publicitaires globales devraient diminuer de 20 % en 2020, les dépenses publicitaires numériques devraient augmenter de 13 %. La chute des coûts d’acquisition des clients induite par la pandémie a été de courte durée. Les coûts sur Facebook ont ​​rebondi et sont proches ou presque des sommets pré-pandémiques. À la fin de 2020, la recherche payante a augmenté de 17 % et la publicité sociale payée a augmenté de 24 %.

La concurrence, alimentée par le passage au commerce électronique, accélère la croissance des publicités numériques. Les données du secteur révèlent une augmentation des dépenses dans la recherche payante, les réseaux sociaux et la télévision connectée. La confiance a également chuté parmi les consommateurs : un tiers des consommateurs pense que les publicités numériques sont trop intrusives et les utilisateurs aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Chine, au Brésil et en Allemagne sont contrariés lorsque les annonceurs utilisent leur historique de recherche en ligne pour cibler des publicités. Plus d’infos

Quels sont les nouveaux canaux ?

  • Le commerce vocal atteindra 40 milliards de dollars aux États-Unis d’ici 2022.
  • D’ici 2024, plus de 110 millions, soit près de 84 %, de tous les foyers américains posséderont une télévision connectée.
  • Le commerce vidéo se développe également sur d’autres écrans.
Lire aussi
Article abonné

Brèves nouvelles China S52

Avoir un œil sur ce qui se passe en Asie est le but de cette veille Tech orientée vers le meilleur de l'innovation et de l'industrie/marketing...
Article abonné

Brèves nouvelles Tech S51

Voici notre veille Tech qui couvre les grandes marques, les paiements, la publicité, les smartphones, les applications, la réalité augmentée,...