Publié le 2 avril 2020.
Par La Rédaction

La messagerie dans le lieu de travail

Publié le 2 avril 2020.
Par La Rédaction

56% des travailleurs utilisent des smartphones au travail dans le monde. 50% des employés utilisent des applications de messagerie pour partager des informations au travail — dépassant l'utilisation du courrier électronique à 47% et des SMS à 36%.

Le lieu de travail évolue, même avant l’impact de COVID-19, les tendances de la mobilité et de la messagerie redessinent les communications dans les entreprises notamment avec des outils comme Slack et Teams. Le lieu de travail centré sur le mobile ouvre la voie à de nouveaux comportements et tendances, notamment un virage vers des applications de messagerie grand public telles que WhatsApp, Facebook Messenger, Viber et Line pour les communications professionnelles.

Une étude récente du MEF examinant la messagerie sur le lieu de travail a révélé que les applications de messagerie prenaient le relais comme principal moyen de communication pour le travail sur mobile, avant le courrier électronique traditionnel, et que les risques pour la confidentialité et la sécurité qui accompagnaient une telle tendance étaient une source de préoccupation parmi les employeurs. Le rapport révèle que 56% des propriétaires de smartphones dans le monde utilisent désormais leur mobile pour le travail. Les chiffres sont encore plus élevés là où les infrastructures de téléphonie fixe sont limitées, notamment la Chine (87%), l’Inde (73%), l’Afrique du Sud (64%) et le Brésil (61%).

Le rapport a montré que 56% des travailleurs utilisent des smartphones au travail, étonnamment 50% des employés utilisent des applications de messagerie pour partager des informations au travail, dépassant l’utilisation des e-mails à 47% (SMS à 36%).

Entre les applications de messagerie et les SMS, vous pouvez voir la prédominance des messages mobiles sur le lieu de travail. Le courrier électronique a sa propre place, mais il est asynchrone, la messagerie apporte l’immédiateté à une conversation, elle enlève la formalité des conversations par courrier électronique.

L’utilisation d’une application de messagerie grand public pose de nouveaux défis à un service informatique

S’il a été prouvé que l’utilisation des applications de messagerie grand public sur le lieu de travail génère des gains de productivité, de nombreuses entreprises ne sont actuellement pas préparées aux problèmes de contrôle des données, de sécurité et de conformité qui découlent de la nouvelle ère du travail sur mobile.

Il y a 7% d’utilisateurs inquiets qui ne se soucient pas de la sécurité des données et 57% des employés qui ne pensent pas que leurs données sont sécurisées. Il est clair que les entreprises doivent reprendre le contrôle de leurs données et éduquer leurs collaborateurs sur certaines de ces questions. Voici 11 conseils pour aider vos utilisateurs et votre entreprise à rester en sécurité.

L’étude a également révélé que les employeurs font souvent des demandes ponctuelles pour protéger les informations sensibles dans les applications de messagerie mobile, probablement afin de maintenir la conformité aux réglementations sur les données personnelles. Par exemple, parmi les employés qui ont été soumis à de telles demandes, un tiers (32%) a été invité à retirer un collègue d’un groupe de discussion par messagerie une fois qu’ils avaient quitté l’entreprise.

Environ un quart (21%) a été invité à supprimer toutes les informations liées au travail de son téléphone, tandis qu’un cinquième (19%) a été invité à supprimer certains contacts de son téléphone.

Lire aussi
Article abonné

Brèves nouvelles Tech S31

Voici notre veille Tech de la semaine qui couvre les grandes marques, les smartphones, les applications, la réalité augmentée, virtuelle,...