Publié le 13 février 2020, modifié le 24 février 2020.
Par La Rédaction

Mobile World Congress 2020 : Impact financier sur les entreprises et startups

Publié le 13 février 2020, modifié le 24 février 2020.
Par La Rédaction

Twitter @AlfonsoDCC

Le Mobile World Congress à Barcelone (Espagne), devait avoir lieu du 24 février au 27 février 2020 annulé pour éviter une contamination du Coronavirus

Le Mobile World Congress à Barcelone devait avoir lieu du 24 février au 27 février 2020 annulé pour éviter une contamination du Coronavirus qui fait des ravages en Asie et plus particulièrement en Chine. Les experts considèrent que les difficultés rencontrées pour décider de la tenue définitive d’un congrès sont parfaitement compréhensibles, car il subsiste incertitude et méfiance face aux informations officielles fournies par les autorités chinoises. Au cours des semaines précédentes, la GSMA avait tenté de faire tenir le congrès, en appliquant des mesures d’hygiène strictes et en restreignant l’accès aux voyageurs des régions de Chine les plus touchées par le virus.

C’est le plus grand événement mobile au monde avec plus de 109 000 visiteurs, rassemblant les dernières innovations et technologies de pointe de plus de 2400 entreprises de premier plan, avec un programme de conférence hautement cotée réunissant les visionnaires d’aujourd’hui pour explorer les sujets les plus brûlants qui influencent l’industrie Tech Mobile.

Sur le salon il y a de nombreux pavillons étrangers, pour la quatorzième année consécutive, Business France, l’agence nationale de soutien au développement international de l’économie française, chargée de favoriser la croissance des exportations des entreprises françaises devait accueillir 2 Pavillons French Tech dans le Hall 5 et Hall 8.1 avec plus de 70 exposants français, ce qui en faisait le plus grand pavillon national du salon cette année comme les années précédentes.

L’annulation

Retrouvez ici, les informations et détails des annulations des géants de cette industrie jusqu’à hier avec l’annulation officielle de l’organisateur, la GSMA.

Les impacts

C’est un coup dur pour Barcelone qui n’a jamais connu d’annulation, pour les hôteliers, restaurateurs, chauffeurs… Mais aussi pour les entreprises, startups participantes qui n’ont pas toutes les mêmes ressources financières pour assumer l’annulation. Les conséquences de l’annulation auront un coût de plusieurs centaines de millions d’euros. Nous savons que le budget des participants (location de pavillons, voyages, hôtels, régimes alimentaires, etc.) s’élève à 500 millions d’euros. Sur les 500 millions d’euros, 20% correspondent au secteur hôtelier, selon ses calculs de la ville.

Selon El Pais, sur les 40 000 chambres d’hôtel de Barcelone, 28 000 ont été réservées par l’agence officielle qui travaille pour répondre aux besoins d’hébergement. Il faut ajouter, en plus, ceux que les hôtels gèrent directement et qui représentent généralement environ 20% de leurs unités. Les hôteliers factureront 50% des annulations de réservations du MWC. L’estimation de la perte du chiffre d’affaires des magasins de Barcelone est d’environ jusqu’à 50 millions d’euros en raison de l’annulation du Mobile World Congress, selon les estimations du président de Barcelona Oberta, Gabriel Jené Labrés. Le secteur des véhicules de location avec chauffeur a calculé un manque à gagner de 12 millions d’euros, les chauffeurs de taxi estiment que leurs revenus seront réduits entre 20% et 30%.

Pour les airbnb, les pertes aussi sont importantes, mais ce sont les hôtes qui déterminent les conditions d’annulation à appliquer lorsque les voyageurs réservent. Les conditions varient en fonction du logement et du temps restant avant l’arrivée. Les prix ont chuté pour la semaine !

Notre rédaction a contacté des entreprises, startup de tailles diverses qui doivent s’organiser, comme la startup Anyline qui déclare “Pas seulement pour les géants. Pour les sociétés comme Anyline pour qui c’était notre première édition, gros coup dur. À suivre avec les autres salons européens à dimension internationale…”

Le contrat GSMA prévoit deux choses :

Force majeure dont l’épidémie qui est un cas de force majeure : aucune compensation pour les exposants – La ville de Barcelone et l’état espagnol n’ont pas décrété un état d’urgence sanitaire, ce qui ne devrait donc pas marcher comme clause.

Pas de cause extérieure : L’organisateur peut rompre le contrat et rembourser les frais de la réservation ! 50% du coût du stand, c’est environ 2000€/m2 en moyenne.

L’annulation est une cause de force majeure ! la première vice-présidente du gouvernement espagnol, Carmen Calvo, a insisté sur le fait que l’annulation du Mobile World Congress n’était pas due à une “alerte sanitaire” du coronavirus. La GSMA souscrit une assurance standard au nom des exposants. Cela ne couvre pas la propagation des maladies transmissibles à moins que les autorités sanitaires n’imposent des restrictions de voyage.

“On peut espérer que la GSMA va compenser, rembourser ou rebooker les exposants pour 2021, la plupart des stands en construction pour certains pourront être réutilisables, pour d’autres c’est une perte sèche !” selon App Annie” selon AppAnnie

Témoignages d’exposants Français

The Mobile Concept

“Il s’agit plus de la perte d’opportunités qui est problématique pour nous plutôt que la perte financière à proprement parler. Nous comptions vraiment sur cet événement pour développer notre activité à l’international (nous travaillons déjà avec la quasi-totalité des opérateurs en France). Le salon est une belle occasion de rencontrer rapidement beaucoup de gens chez les opérateurs étrangers et débuter les discussions business dans la foulée. Ce format condensé représente une très grande économie dans nos coûts de prospections puisque nous pouvons adresser très rapidement beaucoup de prospects en peu de temps et avec un coût en “one shot”.

Avec cette annulation, il va falloir trouver d’autres moyens pour prospecter comme reprendre les bons vieux mails, linkedin ou faire des salons plus petits au niveau local, donc en augmentant considérablement les coûts de prospections (transports, hébergement, etc.). Sur le plan purement financier, nous passons par Business France habituellement qui propose un package global attractif pour les startups qui permet d’exposer et participer au salon (+/-3K€, les tarifs sont sur le site). À cela, il faut ajouter la logistique, l’hébergement, le transport, les supports marketings, etc.

Je ne sais pas encore comment cela va se passer pour le remboursement, nous attendons des informations de la part de Business France sur le sujet, mais clairement il s’agira d’une grosse perte de temps à venir.” Mario Machado CEO The Mobile Concept

Synertic

“Il est encore trop tôt pour évaluer la perte financière, car nous ne savons pas encore les conditions de remboursement du stand vis-à-vis de l’organisateur GSMA. Même si nous avions un petit emplacement (de quelques m²) sur le pavillon France géré par Business France, nous avons mobiliser des ressources en interne depuis 2 à 3 mois sur les aspects marketing, communication, prospection pour préparer les rencontres afin de mettre en avant notre solution Shapper.

Nous avons pu annuler ce matin l’hébergement et transport pour les 5 personnes prévues à Barcelone. Le remboursement a été possible à 80% avec les frais d’annulation. Globalement, pour une petite structure comme la nôtre, l’impact est important  : on peut estimer à plusieurs milliers d’euros de perte directe plus le manque a gagné avec le business potentiel que cela aurait pu générer (plusieurs dizaines de milliers d’euros ?).” Bruno Doucende Fondateur Synertic

Starcom

“Nous n’avons pas encore de vue sur notre remboursement du stand. Mais Business France, nous a promis une update. Easyjet ne nous rembourse rien, ils gardent donc les fonds et vont sûrement revendre les places. Vueling nous a informés qu’ils vont en discuter en interne. Mais pas de promesses. AirBnB ne nous a remboursé que les standards 50% et refuse de prendre part. Sans compter les rendez-vous clients et prospects que nous avions sur des deals élevés à quelques millions… En clair pour l’instant, nous sommes vraiment, vraiment perdants…” Arnaud Belhamou EMEA Business Development Director Starcom

Anecdotes

Le groupe d’entreprises Hesperia World, dans le cadre de son alliance avec la société américaine Hyatt, a présenté hier l’hôtel Hyatt Regency Barcelona Tower rénové, situé à L’Hospitalet de Llobregat (Barcelone). Le coût de la rénovation s’élève à 10 millions d’euros. La tour de 105 mètres de haut, qui compte désormais 280 chambres (41 suites), est devenue le deuxième hôtel de la société américaine en Espagne.

Le bâtiment dispose également d’un espace de 5 000 m² pouvant être adapté à différentes salles pouvant accueillir simultanément 1 800 personnes, ainsi qu’un auditorium pour un demi-millier de participants. La présentation de la nouvelle Hyatt Regency Barcelona Tower a eu lieu quelques heures avant l’annulation du Mobile World Congress.

Lire aussi
Télécom

État des réseaux mobiles en France

La France possède peut-être le troisième marché des télécommunications en Europe, mais il semble que les opérateurs et ses régulateurs...