Publié le 14 septembre 2023.
Par La Rédaction

Huawei et Xiaomi concluent un accord de licence croisée

Publié le 14 septembre 2023.
Par La Rédaction

Huawei et Xiaomi concluent un accord de licence croisée audacieux. Quelles seront les conséquences pour le marché mondial ?

Huawei rencontre en effet des difficultés depuis plusieurs années que personne ne peut nier, y compris depuis que le conflit commercial sino-américain a éclaté en 2018. Mais au premier semestre de cette année, Huawei a tout de même réalisé un chiffre d’affaires de 301,6 milliards de yuans, avec une marge bénéficiaire nette de 5,0 %. D’après les données des trois principales activités, les revenus des opérateurs et des entreprises de Huawei ont augmenté de 4 % et 27 % respectivement, mais l’activité des terminaux a chuté de 25 %, entraînant une baisse des revenus globaux de 5 points d’une année sur l’autre. (À l’origine, avant la guerre commerciale des États-Unis, les performances de Huawei maintenaient une croissance rapide d’environ 30 % par an, en particulier sur les marchés étrangers.)

Huawei a trouvé un accord avec Xiaomi concernant un litige sur la violation de brevets. Les deux sociétés ont conclu un accord mondial de licence croisée couvrant plusieurs technologies de communication, dont la 5G. Dans une déclaration commune, le Directeur Général de Xiaomi en charge du développement des affaires et de la stratégie de propriété intellectuelle, “Ran Xu”, a souligné que cet accord témoigne d’un respect mutuel et d’une reconnaissance de leurs propriétés intellectuelles.

De son côté, le responsable du département de la propriété intellectuelle de Huawei, “Alan Fan”, a déclaré que cet accord démontre la reconnaissance de l’industrie pour ses “contributions aux normes de communication”, ajoutant qu’il “nous aidera à renforcer notre investissement dans la recherche de futures technologies de communication mobile”.

Un accord suite à un litige sur la violation de brevets

Les entreprises ont fait savoir qu’elles ont entamé des négociations actives pour un accord de licence après que Huawei ait déposé une plainte pour violation en Chine couvrant quatre brevets. Elles ont déclaré avoir utilisé une variété de mécanismes de médiation pour aider à parvenir à un accord.

Huawei, un acteur majeur de la technologie

Huawei a conclu un accord de licence à long terme avec Ericsson le mois dernier et a précédemment convenu d’arrangements avec Oppo, son plus grand licencié chinois en termes de nombre de brevets détenus et de dispositifs vendus. Le vendeur d’équipements chinois affirme avoir dépensé 116 milliards de dollars en R&D au cours de la dernière décennie et avoir été en tête des soumissions à l’Office européen des brevets en 2022, avec 4 505 demandes.

Lire aussi
Tech

L’assistant intelligent de Meta

Comme toutes les grandes entreprises technologiques, Meta convoite également son propre assistant vocal. L'assistant peut effectuer diverses...