Plateforme

Cyanogen, android fork ou android hybrid

Par le

Cyanogen_websummit

Lors du Web Summit, l’un des fondateurs de Cyanogen, Kirt McMaster était présent et a annoncé un Galaxy S6 killer en 2016 !! il a aussi signalé ” we are not a fork. We are a hybrid ”

Il dirige cette start-up qui édite l’OS basé sous Android. En 2013, elle levait 23 millions de dollars pour se développer et recruter des anciens de Microsoft, HTC, Google ou Facebook. Ils ont démarré  quand OnePlus a commencé à marcher sur Internet avec son smartphone OnePlus One, avec Cyanogen par défaut. Cyanogen est plus ouvert qu’Android pour les développeurs d’applications, d’autant qu’il peut être installé sur n’importe quel téléphone. N’oublions pas aussi que Microsoft a investi 70 millions de dollars dans Cyanogen, l’arme secrète du géant ? Allez savoir ce que nous réservent les prochains mois d’autant que Kirt McMaster a dit hier que les petites start-ups doivent avoir un effet de levier lorsque l’on travaille en partenariat avec les grandes entreprises 🙂

Lancement de Smartphone avec Cyannogen

Depuis quelques semaines, en France, il y a eu le lancement du Swift de Wileyfox au prix public de 179€. Le Swift est doté d’un processeur Snapdragon de Qualcomm 410, d’une puce 64-bit, d’une connectivité 4G LTE et du système d’exploitation Cyanogen OS 12.1.

L’expérience offerte par Cyanogen donne aux utilisateurs la liberté de personnaliser le Swift dans les moindres détails. Contrôle de la confidentialité des données partagées avec les applications, personnalisation complète de l’interface utilisateur et l’élimination de logiciels trop encombrants (bloatware) – pour libérer de l’espace de stockage et renforcer la puissance de traitement – sont au cœur de cet OS innovant.Hautement personnalisable, il dispose de paramètres de sécurisation de données très poussés grâce aux technologies développées par Cyanogen et Qualcomm.

Puis il y a quelques jours le ZUK Z1 qui est aussi une nouvelle société (ZUK) de Lenovo spécialisée dans le domaine de l’Internet des Objets (IoT). Le ZUK Z1 a été lancé en Allemagne, en France, en Espagne, en Italie et au Royaume-Uni. Il embarque aussi le système d’exploitation Cyanogen OS 12.1.

Il a été développé par une équipe forte de 500 ingénieurs, dont la mission était de « concevoir un smartphone que nos utilisateurs trouveraient véritablement sûr et fiable », a déclaré M. Chang Cheng, PDG de ZUK. « C’est le premier smartphone du marché dont le développement a pris en compte dès le départ, la participation et les retours d’expérience des utilisateurs. Des ateliers interactifs ont mis à contribution de jeunes utilisateurs de smartphones dans plus de 30 universités. »

L’Europe est un marché crucial dans la stratégie d’internationalisation de ZUK. En partenariat avec des distributeurs clés tels qu’Amazon, le ZUK Z1 est proposé à un prix de 285€.