Publié le 19 mars 2021, modifié le 28 mai 2021.
Par Christophe Romei

Conversation avec Thomas Matesi, créateur de l’app Hoppins, marketplace pour les commerçants

Publié le 19 mars 2021, modifié le 28 mai 2021.
Par Christophe Romei

Retrouvez dans ce podcast une conversation avec le fondateur de l'application Hoppins. On parle shopping, trafic en magasin, géolocalisation, livraison, click & collect, engagement, etc.

Ce sont quatre jeunes entrepreneurs de la région PACA aux compétences complémentaires qui ont créé Hoppins dans l’idée de rassembler sur une marketplace, tous les commerçants et les créateurs de l’univers de la mode. C’est une jeune application lancé en Juin 2020

Thomas Matesi, le CEO, souhaite utiliser l’usage de Hoppins pour apporter du trafic à des magasins physiques en centre-ville. Souvent appeler le drive to store par les marques de Retail qui pensent que les investissements autour du drive to store représentent un défi, que cela peut être coûteux et compliqué. Pourtant, environ 90 % des ventes étaient effectuées en point de vente ! En d’autres termes, malgré l’attrait des consommateurs pour le digital, ces derniers semblent privilégier les magasins physiques. Aujourd’hui, les actions drive-to-store permettent de faciliter le retrait des commandes, mais surtout d’attirer de nouveau les clients en point de vente et de les réhabituer à l’expérience “offline”.

Même si la pandémie a rebattu les cartes et fait exploser l’usage du m-commerce, il y a eu de belles histoires à travers le monde pour les boutiques physiques, où de nombreuses marques ont été créatives pour la continuation de leurs activités. Les consommateurs de nombreuses régions du monde se sont tournés vers le ramassage au bord du trottoir (également connu sous le nom de click-and-collect) pour des raisons de sécurité et de nécessité, collectant des achats auprès de magasins locaux, de grande enseigne sans jamais quitter leurs voitures.

Les magasins peuvent cependant avoir besoin de s’adapter aux tendances à long terme avec les nouveaux usages telles que le déclin de la possession de voitures et la montée du covoiturage, offrant potentiellement un service click-and-collect pour ceux qui sont à vélo ou à pied, un peu comme un comptoir sans rendez-vous.

Hoppins, lancé sur les stores en juin 2020, référence des milliers de vêtements et d’accessoires de mode partout en France sur une application. Ce sont donc plus de 2 000 articles disponibles sur l’app avec plus de 50 boutiques et créateurs présentes sur l’application.

On rappelle quelques chiffres d’App Annie

  • 2,3 milliards : c’est le nombre d’heures passées sur des applications de shopping en 1 seule semaine en 2020
  • Le temps passé sur ces applications (hors Chine) a progressé de 45 % d’une année sur l’autre.
  • Pour certains pays, où le m-commerce commence seulement à rentrer dans les habitudes d’achat, le pic de fréquentation n’a jamais été aussi élevé. Ainsi, la Russie a progressé de 54 %, le Mexique de 65 % et l’Indonésie de 85 %.

Le podcast 135 Grammes est disponible sur les plates-formes :

Lire aussi