Publié le 9 juin 2021, modifié le 9 juin 2021.
Par La Rédaction
App

Apple, boite de Software Engineering pour le meilleur de l’usage

Publié le 9 juin 2021, modifié le 9 juin 2021.
Par La Rédaction

Les cinq plates-formes logicielles d’Apple – iOS, iPadOS, macOS, watchOS et tvOS – offrent des expériences fluides sur tous les appareils Apple et permettent aux utilisateurs de bénéficier de services de pointe, tels que l’App Store, Apple Music, Apple Pay et iCloud.

La conférence mondiale des développeurs Apple 2021 a démarré hier soir avec le lancement de beaucoup, beaucoup de software, avec un seul objectif : améliorer encore et toujours l’expérience d’utilisation. Les usages sont passés à la loupe par les équipes de Cupertino pour le grand public, mais aussi pour tous ceux qui utilisent les appareils et applications pour une meilleure productivité dans l’entreprise petite ou grande !

Des dizaines de nouveautés hier confirment que le géant a des centaines de développeurs en interne pour déployer des applications et services. En 2013, on avait en moyenne 1 800 ingénieurs iOS travaillant chez Apple. Certains projets gouvernementaux avaient 2,4 millions de lignes de code avec un total de 600 ingénieurs. Le géant, c’est 130 000 employés. Apple ne communique pas le nombre de développeurs en interne, mais peut-être 20 % / 30 % ! Par exemple, c’est plus de 800, le nombre d’ingénieurs et de spécialistes collaborant aux technologies de la caméra seulement. Si on regarde Linkedin, on a 238 K employés, beaucoup plus que les chiffres officiels ! Avec la fonction ingénieur, on a le chiffre de 44 000 partout dans le monde, environ 20 %.

Ils ont des équipes dans l’AI, les logiciels et services, le design, le matériel, les opérations et chaine d’approvisionnement, le marketing, les fonctions d’entreprise, vente et développement commercial, le retail, service et assistance à la clientèle. Il est aussi l’un des plus grands créateurs d’emplois dans de nombreux pays, y compris aux États-Unis, responsable de deux millions d’emplois dans les 50 États des US.

Nous savons qu’Apple excelle dans la conception du matériel, d’ailleurs, les iPhone sont parmi les smartphones les plus populaires au monde et mettent aussi les mises à jour iOS à la disposition des personnes possédant des téléphones plus anciens. Cela signifie qu’un pourcentage important de personnes dans le monde utilisera probablement iOS 15 au cours de la prochaine année. La plupart des propriétaires d’iPhone téléchargent généralement le dernier logiciel dans les semaines ou quelques mois suivant sa sortie, aidés par les invites qu’Apple leur envoie. Au 3 juin, 90 % de tous les téléphones lancés au cours des quatre dernières années utilisaient iOS 14, le logiciel lancé l’automne dernier. La base totale d’utilisateurs d’iPhone et d’iPad est estimée à plus d’un milliard d’appareils actifs.

Swift fait un bond en avant majeur en intégrant directement la prise en charge de la programmation concurrente, ainsi que de nouvelles technologies de réalité augmentée, qui permettront de créer plus facilement que jamais des contenus immersifs dans les apps ou sur le Web. Ci-dessous, les annonces qui montrent qu’Apple n’est pas qu’une boite de hardware, elle maitrise parfaitement aussi le software.

Hardware and software working together to keep data secure.

Du code, du code et du code

Xcode Cloud

Xcode Cloud est un nouveau service d’intégration et de distribution continues dans le cloud spécialement conçu pour les développeurs Apple. Intégré à Xcode 13, Xcode Cloud offre aux équipes de développement de toutes tailles un moyen simple et rapide de créer, de tester et de déployer des apps sophistiquées avec encore plus d’efficacité. Xcode Cloud permet de créer des apps automatiquement dans le cloud afin de libérer de l’espace sur les Mac des développeurs pour d’autres tâches. L’exécution des tests en parallèle dans le cloud permet de tester les apps sur une simulation de chaque appareil Apple actuellement commercialisé, puis de déployer facilement une version de l’app pour les tests en interne, ou bien de l’envoyer à l’équipe de bêta-test via TestFlight pour un feedback immédiat.

App Store

Compétitions en direct, premières de films, contenus en streaming… Les événements basés sur des apps et des jeux sont de plus en plus répandus et de plus en plus visibles sur l’App Store via les recommandations personnalisées, les sélections de l’équipe éditoriale, les résultats de recherche et les pages produit des apps. Cela augmente considérablement la portée des événements consacrés à la programmation et aide les pros de ce secteur à établir une relation avec de nouveaux utilisateurs, à informer ceux actuels et à reprendre contact avec les anciens. C’est une façon originale pour les développeurs de mettre en avant ce que proposent leurs apps.

Apple propose de nouveaux outils pour les pages produit, qui leur offriront plus de flexibilité et plus de moyens de communiquer avec leurs utilisateurs depuis l’App Store. Les pages produit personnalisées permettent aux développeurs de présenter différentes fonctionnalités de leur app en fonction des besoins des utilisateurs, tandis que l’optimisation de la page produit leur donne la possibilité de tester plusieurs captures d’écran, aperçus vidéo et même icônes pour leur app. Grâce aux données complètes et anonymes fournies dans App Store Connect, les développeurs peuvent voir quelles sont les fonctionnalités les plus appréciées et faire de meilleurs choix quant au contenu de leurs pages produit.

Apple présente des guidelines mises à jour qui incluent la prise en charge de la catégorie émergente d’apps qui offrent des expériences basées sur des contenus de tierces parties. Le code de conduite des développeurs s’enrichit pour que l’App Store reste une place de marché équitable pour les développeurs et les utilisateurs, y compris avec des guidelines mises à jour concernant les besoins d’identification des développeurs, les évaluations et la gestion des avis, ainsi que les plaintes des clients. Il existe également de nouvelles possibilités pour les développeurs de faire appel du rejet d’une app pour suspicion de partialité, ainsi que la possibilité de signaler une app s’il y a des raisons de croire qu’elle présente un problème de confiance ou de sécurité, ou si elle viole les Review Guidelines de l’App Store.

Swift

Swift, le langage de programmation intuitif d’Apple, intègre maintenant la prise en charge de la programmation concurrente. Cela signifie qu’il est plus simple d’écrire des blocs de code fonctionnant en parallèle, qui permettent de concevoir des apps réagissant aux actions des utilisateurs tout en continuant à exécuter d’autres processus en arrière-plan. Avec la programmation concurrente dans Swift, le code des apps devient plus rapide, plus moderne et mieux sécurisé, il comporte moins d’erreurs et tire le meilleur parti des puissantes puces à cœurs multiples des différents produits Apple.

SwiftUI a réinventé le développement des interfaces d’utilisation en permettant de concevoir des apps extrêmement soignées avec un minimum de lignes de code. Aujourd’hui, SwiftUI fait un grand pas en avant et aide les développeurs à créer de formidables expériences adaptées à tous les profils, notamment grâce à l’amélioration des affichages de listes, des options de recherche, des fonctionnalités d’accessibilité dans les apps ou encore des tableaux à plusieurs colonnes. Et la liste est loin d’être exhaustive.

Swift Playgrounds est un excellent outil d’apprentissage de la programmation sur Mac ou iPad. Avec Swift Playgrounds 4, disponible dans le courant de l’année, les utilisateurs pourront créer un visuel d’app avec SwiftUI. Swift Playgrounds et Xcode permettront d’ouvrir et de modifier des projets d’apps, mais aussi de concevoir une app complète qui pourra être envoyée sur l’App Store directement depuis un iPad.

Réalité augmentée

Apple offre la plus grande plate-forme de réalité augmentée au monde avec plus d’un milliard d’appareils compatibles AR intégrant ARKit, le framework permettant de créer facilement des expériences de réalité augmentée, et RealityKit, qui gère le rendu, l’animation, le son et le moteur physique pour la réalité augmentée.

Créer des expériences de réalité augmentée plus complexes

RealityKit 2 inaugure Object Capture, une API simple et puissante de macOS Monterey qui permet, en quelques minutes seulement, à des développeurs comme Wayfair ou Etsy de créer des modèles 3D photoréalistes haute qualité d’objets réels, en prenant des photos réalisées avec un iPhone, un iPad ou un appareil photo reflex numérique et en les transformant en modèles 3D optimisés pour la réalité augmentée. Ces modèles peuvent être visualisés dans AR Quick Look ou intégrés à des scènes de réalité augmentée dans Reality Composer ou Xcode. Jamais il n’a été aussi facile de créer d’excellentes apps de réalité augmentée. Des développeurs comme Maxon et Unity utilisent Object Capture pour bénéficier de moyens de conception de contenus 3D inédits au sein d’apps de création 3D leaders du marché telles que Cinema 4D et Unity MARS.

Grâce aux nouvelles API de RealityKit 2, il est également possible de mettre au point des expériences de réalité augmentée plus réalistes et plus complexes avec des commandes visuelles, sonores et animées optimisées, notamment des rendus personnalisés et des shaders dynamiques.

Graphismes et jeux

Les nouvelles API et les nouveaux outils intégrés à iOS, iPadOS et macOS aideront les développeurs à créer la nouvelle génération de jeux vidéo et à proposer des expériences inédites. Le nouvel outil de compression de texture Metal prend en charge tous les formats les plus récents ainsi que les formats optimisés pour la puce Apple. Les développeurs pourront ainsi proposer des jeux dernière génération pour les plates-formes Apple. De plus, un nouvel outil Virtual Game Controller pour iPhone et iPad permet d’optimiser les jeux prenant en charge l’ancien framework Game Controller.

API et outils complémentaires pour le développement

  • Apple met à la disposition des équipes de développement toute une gamme de nouveaux outils et de nouvelles API qui les aideront à faire évoluer leurs apps et à mettre au point des fonctionnalités inédites. Tout cela, en mettant au premier plan la protection des données personnelles.
  • Xcode 13 intègre de nouvelles fonctionnalités de développement pour travailler en équipe sur Xcode Cloud ainsi qu’avec les outils de collaboration de GitHub, Bitbucket et GitLab.
  • Avec SharePlay, des apps populaires telles que Disney+, ESPN+, HBO Max, Hulu, MasterClass, Paramount+, TikTok et Twitch sont en train de créer de nouveaux types d’expériences partagées sur iPhone, iPad et Mac.
  • Les apps d’appel vidéo tierces tirent parti des dernières améliorations apportées à FaceTime, parmi lesquelles l’Isolement de la voix, l’audio Large spectre et le mode Vertical.
  • Les apps de messagerie, y compris Slack et WeChat, permettent désormais de partager le statut d’une personne dans une conversation, les messages entrants d’apps comme Uber Eats peuvent être annoncés par Siri, et les nouvelles API de notification octroient à des apps comme Chase Mobile et Zomato l’autorisation de passer outre les modes Ne pas déranger et Concentration pour signaler les notifications prioritaires et les communications importantes.
  • Les nouvelles API d’appareils photo et de caméras améliorent la qualité des images en fondu et ajoutent la possibilité de capturer des images haute qualité et des vidéos 1080p dans une même session.
  • Les entreprises développant des apps pour Apple Watch, parmi lesquelles Breakpoint Studio, Pandora ou encore Qardio, sont en train de créer de nouvelles expériences tirant parti des possibilités de personnalisation avancées et offrant plus de réactivité à l’environnement de l’utilisateur.
  • Grâce à TestFlight sur Mac, les développeurs peuvent tester le fonctionnement des achats intégrés à l’app et d’autres fonctionnalités propres aux apps sur Mac.
  • StoreKit 2, l’outil de test conçu pour vérifier la sécurité des achats intégrés aux apps, comporte désormais de nouvelles API relatives à la gestion des autorisations des produits et aux statuts des abonnements ainsi qu’à la prise en charge des tests dans Xcode et l’environnement de bac à sable Apple.
    Certains studios de développement web, notamment Grammarly et Honey, sont d’ores et déjà en train de mettre au point des extensions dans Safari à destination de l’iPhone, de l’iPad et du Mac. Les développeurs peuvent même créer de nouvelles extensions puissantes dans l’app Mail.
  • Les apps de navigation tierces permettent maintenant d’afficher un plan sur le tableau de bord d’un véhicule, et le nouveau simulateur de CarPlay pour Mac améliore drastiquement l’efficacité des tests.
  • Les apps peuvent proposer l’audio spatial pour une expérience sonore digne d’une salle de cinéma, et déplacer le son à 360° pour donner vie aux contenus. Et Physical Audio Spatialization Engine permet aux développeurs de jeux vidéo de mettre au point des rendus audio réalistes sur toutes les plateformes Apple.
  • ShazamKit permet d’intégrer la technologie de reconnaissance audio de Shazam directement dans des apps. Ces dernières peuvent ainsi retrouver des morceaux dans l’immense catalogue musical de Shazam, mais aussi reconnaître des contenus audio préenregistrés que l’équipe de développement aura préalablement ajoutés aux résultats personnalisés.
Lire aussi