Publié le 26 juillet 2010, modifié le 3 novembre 2020.
Par La Rédaction

80 app stores ouverts dans le monde, l’avenir : fragmentation ou consolidation

Publié le 26 juillet 2010, modifié le 3 novembre 2020.
Par La Rédaction
Creation : @servicesmobiles

Creation : @servicesmobiles

Tandis que les utilisateurs d’iPhone, en Europe, téléchargent régulièrement des applications pour leurs mobiles, une étude chez Forrester, révèle que peu d’autres app stores rencontrent autant de succès avec les consommateurs européens.

Dans le cadre d’une enquête menée auprès de 25 000 adultes en Europe, seulement 4% des utilisateurs de mobiles et 15% des possesseurs de smartphones, ont déclaré télécharger des applications au moins une fois par mois. En France, ces proportions sont de respectivement 4 et 25%.

La combinaison de deux facteurs peut expliquer un usage aussi limité des applications pour mobiles :

1) il y a peu d’offres exhaustives disponibles et 2) seuls les smartphones les plus récents sont dotés d’app stores intégrés.

D’ailleurs, 64% des possesseurs d’iPhone en Europe (56% en France) téléchargent des applications tous les mois.

Le rapport montre également que : 

Bien que l’usage des applications reste une niche, la demande croît. Preuve en est : 21% des utilisateurs européens de mobiles, et 15% des Français, considèrent les applications comme une caractéristique importante lorsqu’ils choisissent un nouveau téléphone ;

Les 5 catégories d’applications les plus téléchargées sont : les jeux, la musique, la météo, les infos et les réseaux sociaux ;

Le nombre de téléchargements ne correspond pas à l’usage réel des applications. Les consommateurs téléchargent souvent plusieurs applications pendant les premières semaines d’utilisation d’une nouvelle plateforme, mais nombre d’entre elles ne sont en fait jamais utilisées.

Alors qu’en juin 2010, environ 80 app stores étaient ouverts dans le monde, Thomas Husson explique que les possibilités de ce marché sont surévaluées. Beaucoup d’acteurs, comme Microsoft et Samsung, vont améliorer leurs offres, tandis que les nouveaux entrants vont essayer d’apporter des différences significatives.

Cependant, peu d’entre eux seront en mesure de survivre dans ce marché complexe et en pleine évolution. Selon Thomas Husson : « des acteurs multi-plateformes vont continuer d’émerger, mais ceux qui ont le plus de chances de réussir sont ceux qui contrôlent à la fois le système opérationnel et l’expérience utilisateur et sont capables de toucher une large gamme d’appareils connectés. C’est pourquoi le marché va probablement continuer à se fragmenter à très court terme avant d’ entrer dans une phase de consolidation. »

Si vous vous demandez s’il faut être présent sur un Store, l’étude vous permettra de prendre du recul avant de succomber aux phénomènes Apps !

Lire aussi