Publié le 7 mai 2009, modifié le 17 octobre 2014.
Par La Rédaction

Utilisation d’un code à lecture optique

Publié le 7 mai 2009, modifié le 17 octobre 2014.
Par La Rédaction

Pour la seconde année consécutive, mobiLead travaille avec l’agence Ariane Tours sur l’utilisation d’un code à lecture optique dans son Catalogue de voyages à destination de l’Asie. Ce dernier, publié à 17 000 exemplaires est diffusé en France, en Belgique, au Luxembourg et en Suisse depuis le mois de Mars 2009. Le procédé original, d’inclusion du logo en filigrane dans un code optique tel que Datamatrix, avait déjà été utilisé sur les supports du cirque Arlette Gruss dès Septembre 2008 dans son dépliant, tiré à 12 000 exemplaires à destination des collectivités locales et comités d’entreprise.

Ce procédé automatisé permet de générer une série de codes personnalisés aux visuels de la marques. Au-delà d’un code optique générique pour l’ensemble des supports, ce procédé permet de spécialiser chaque support et d’y associer  des services personnalisés – Ceci à l’image de l’utilisation d’un marqueur NFC qui serait apposé sur un objet. Ce procédé est applicable à tout type de Datamatrix dont le flashcode.

Lire aussi