Publié le 30 septembre 2008, modifié le 19 octobre 2014.
Par La Rédaction

Trois facteurs freinent le marché de la publicité sur mobile :

Publié le 30 septembre 2008, modifié le 19 octobre 2014.
Par La Rédaction

Un potentiel  mais des obstacles sur le marché Us de l’advertising mobile c’est ce que révèle un rapport de Nielsen Mobile

Plus de 258 millions de lignes mobile aux États-Unis, dont 69 % (178,6 millions) ont utilisé leurs téléphones pour un service de données et 76,8 millions d’abonnés ont regardés de la publicité mobile ou vu des annonces publicitaire sous forme de sms, 81 % de plus par rapport à l’année 2007. Toutefois malgrés les chiffres encourageant 63 % des mobinautes ne les ont vu seulement q’une fois par mois ou moins souvent.

Selon Nielsen, trois facteurs freinent le marché de la publicité sur mobile:

1. Méconnaissance de la taille de l’audience: les annonceurs et les agences ne sont pas encore pleinement conscients de la taille des auditoires du contenu mobile
2. Complexité de l’écosystème: de nombreux commerçants sont réticents à entrer dans l’espace, car ils y voient un environnement complexe de mise sur le marché avec une forte courbe d’apprentissage et des problèmes techniques qui réduisent les achats Pub.
3. Les annonceurs sont réticents à entrer sur le mobile, car ils ne font pas confiance à la réceptivité des consommateurs, le retour sur investissement et leur capacité à effectuer le suivi des performances.

Malgré ces obstacles, le marché va se développer considérablement une fois que les annonceurs vont comprendre que la masse critique est présente !

Lire aussi