Publié le 28 mai 2020, modifié le 31 mai 2020.
Par La Rédaction

SpaceX Demo-2 : première fois qu’un engin spatial va dans l’espace piloté par un écran tactile

Publié le 28 mai 2020, modifié le 31 mai 2020.
Par La Rédaction
Photo : NASA

Photo : NASA

À l’intérieur de la capsule SpaceX Crew Dragon, qui possède des commandes à écran tactile pour les astronautes. Les membres de l'équipage SpaceX Demo-2 de la NASA, Robert Behnken et Douglas Hurley, sont attachés dans leurs sièges à l'intérieur du vaisseau spatial.

Les astronautes vétérans de la NASA qui ont piloté d’innombrables véhicules en tant que pilotes d’essai devront faire face à quelque chose hors du commun avec la capsule Crew Dragon de SpaceX : les écrans tactiles. Celui de Crew Dragon est différent des modules de contrôle de la plupart des autres vaisseaux spatiaux et avions qui utilisent généralement des commandes manuelles. La navette spatiale avait plus de 1000 commandes différentes ! La Crew Dragon, elle, n’a qu’une petite rangée de commandes les plus importantes sous les écrans, qui servent principalement de redondance en cas de défaillance des écrans tactiles.

Le vaisseau spatial SpaceX Crew Dragon devait faire son premier lancement habité depuis le sol américain avec 2 astronautes hier soir à 22h40 (heure de Paris) pour rejoindre la station spatiale internationale. Le lancement de la mission NASA SpaceX Demo-2 a été reporté à Samedi en raison des conditions météorologiques. Bob Behnken et Doug Hurley, les deux astronautes, seront les premiers à réellement piloter dans l’Espace sur un écran tactile. Ces vaisseaux spatiaux sont conçus dans un but très précis : aller jusqu’à l’ISS et s’y amarrer. Personne ne va sur Mars avec ce type d’engin et cela a un impact sur leur conception et leur pilotage.

Photo : SpaceX

Photo : SpaceX

Construire un tout nouveau vaisseau spatial signifie innover, mais aussi s’en tenir à des méthodes éprouvées en vol, et décider d’abandonner les boutons et les cadrans pour passer à l’écran tactile complet n’a pas été simple. Les astronautes ont également dû abandonner des années d’entraînement et de mémoire visuelle. Non seulement ils ont passé d’innombrables heures dans des simulateurs, mais ils ont collaboré avec SpaceX dès les premiers jours, il y a 5 ans. Déjà en 2017 quand l’astronaute Français Thomas Pesquet était sur place, les équipes sur l’ISS ont également étudié comment les astronautes s’adaptent aux interfaces à écran tactile.

Crew Dragon mesure un peu moins de 8,10 mètres de haut et 4 mètres de diamètre, avec un volume de la capsule de 9,3 m³.

Concevoir un vaisseau spatial a des impératifs comme maximiser la place de l’équipage dans l’espace et optimiser les informations et les actions à entreprendre lors d’un vol. Lors de la conférence de presse du Lundi 25 Mai, Norm Knight, directeur adjoint des opérations aériennes du Johnson Space Center de la NASA, a fait part de certaines inquiétudes initiales quant à la possibilité de rendre les commandes de la Crew Dragon entièrement tactiles. Les gens se sont demandé : Comment cela va-t-il fonctionner ? Comment pouvez-vous contrôler le véhicule avec ces choses ? Vont-elles être fiables ? Il y a eu beaucoup de tests et d’évaluations qui ont porté sur l’ergonomie du placement de ce qui est sur les écrans, la façon dont ces écrans sont présentés à l’équipage…

Les écrans tactiles ont été réglés pour fonctionner avec et sans les gants spatiaux de SpaceX. Le système de contrôle a été minutieusement testé au cours des centaines d’heures de formation et de simulations conjointes avec l’équipage dans des situations adaptées et non adaptées pour démontrer la pleine fonctionnalité sur toute la plage de fonctionnement attendue de la Crew Dragon. Les gants compatibles avec les écrans tactiles ont une couche extérieure ignifuge et offrent une pressurisation avec un environnement contrôlé pour l’équipage dans des situations atypiques, telles que la dépressurisation de la cabine.

Dragon

La NASA avait sélectionné Boeing et SpaceX en Septembre 2014 pour transporter l’équipage des États-Unis vers la Station Spatiale Internationale.

Le vaisseau spatial Dragon est capable de transporter jusqu’à 7 passagers vers et depuis l’orbite terrestre, et au-delà. C’est le seul vaisseau spatial actuellement en vol capable de renvoyer des quantités importantes de fret sur Terre. SpaceX livre des cargaisons vers et depuis la Station Spatiale Internationale depuis 2012 et a déjà fait 21 visites vers l’ISS.

La famille de lanceurs et d’engins spatiaux de SpaceX a été conçue dès le départ pour emmener les humains sur l’orbite de la Terre, la Lune, Mars et au-delà.

Steve Jobs

Où seraient l’iPhone et l’iPad sans le multi-touch ?

Le multi-touch chez Apple aurait commencé par une démo de Greg Christie et Bas Ording, qui ont passé plusieurs mois en 2004 à créer un prototype fonctionnel d’un écran de type iPad, de la taille d’une table de conférence. Sur celle-ci, une personne pouvait utiliser ses deux mains pour déplacer des dossiers, activer des icônes, réduire et agrandir des documents et «faire défiler» verticalement et horizontalement à l’aide de glissements. Ils ont montré la technologie aux meilleurs dirigeants d’Apple en la projetant sur un écran vidéo.

Jobs avait été enthousiasmé par la création d’une tablette (le projet iPad a commencé avant l’iPhone), mais il n’a pas été impressionné par la démo, ce que racontent plusieurs sources. Steve Jobs voulait mettre le projet de côté, se souvient Jony Ive. Plus tard, il a dit a Tony Fadell (ancien employé d’Apple), de travailler à comment ajouter cette interface multi-touch à l’écran d’un téléphone ! La suite, vous la connaissez…

Lire aussi
Article abonné

Brèves nouvelles Tech S23

Voici notre veille Tech de la semaine qui couvre les grandes marques, les smartphones, les applications, la réalité augmentée, virtuelle,...