Publié le 16 avril 2024.
Par La Rédaction

Rakuten Mobile : une célébration à l’ombre des défis

Publié le 16 avril 2024.
Par La Rédaction

Découvrez comment Rakuten compte déjouer la malédiction du quatrième opérateur : un défi audacieux à ne pas manquer !

Rakuten Mobile, l’opérateur de téléphonie mobile japonais, a récemment célébré le quatrième anniversaire de son lancement. Toutefois, cette commémoration s’est déroulée dans un contexte de défis considérables. En effet, bien que l’opérateur ait connu une croissance rapide du nombre d’abonnés, ce qui le met en bonne voie pour atteindre l’objectif minimum de rentabilité, il vise à capturer 4% du marché japonais total d’ici fin 2024. Depuis 2019, le déploiement à été considérable et sa vision d’être le premier réseau 5G au monde dans le cloud entièrement virtualisé a été remarquable !

D’ailleurs lors du MWC24, Nokia a signé un contrat pour des équipements de son portefeuille AirScale hautes performances prenant en charge la bande de spectre faible de 700 MHz afin d’améliorer la capacité et la couverture du réseau national de Rakuten Mobile au Japon. Rakuten Mobile sera en mesure d’offrir des services 4G avancés pour les consommateurs et les utilisateurs professionnels dans des emplacements à l’intérieur des batiments. Il faut aussi comprendre que Rakuten Symphony (filiale de déploiement des licences Open Ran) est dans une position  unique, car il disposent de produits leaders dans l’industrie mobile avec l’avantage de contribuer aux normes et spécifications y compris en mettant l’accent sur l’IA/ML, l’automatisation et les réseaux autonomes.

Une croissance rapide malgré des défis

En tant que pionnier de l’open RAN et nouvel arrivant sur le marché, Rakuten Mobile a ajouté 500 000 utilisateurs au premier trimestre, portant ainsi son total à 6,5 millions. Cela fait suite à l’inscription de 1,5 million de nouveaux utilisateurs en 2023, après une baisse en 2022. Au rythme actuel d’ajouts trimestriels, l’opérateur devrait atteindre 8 millions d’utilisateurs d’ici fin 2024 et 10 millions à la fin de 2025. Toutefois, la question qui se pose est de savoir s’il peut maintenir ce rythme de croissance, car au cours des deux dernières années, le nombre net d’ajouts a augmenté en moyenne de seulement 200 000 par trimestre.

Des objectifs ambitieux malgré les scepticismes

Le président de Rakuten Mobile, Mickey Mikitani, a établi ces objectifs comme étant nécessaires pour endiguer les pertes de la société. Suite à une importante réduction des coûts en février, il a déclaré viser un point mort mensuel en termes d’EBITDA d’ici fin 2024 et espère atteindre cet objectif sur une base annuelle en 2025. Cependant, malgré une couverture de la population supérieure à 99%, le capital d’investissement de cette année devrait chuter de 44% pour s’établir à 100 milliards de JPY (652,7 millions de dollars).

Marc Einstein, analyste en chef de la société de recherche ITR, a exprimé son scepticisme quant à la capacité de l’entreprise à atteindre le seuil de rentabilité d’ici 2025 en tant qu’opérateur national indépendant. Il estime que la société aurait besoin d’au moins 10 à 15 millions d’abonnés pour y parvenir, car il est difficile de survivre à long terme avec une part de marché aussi petite.

Des questions sur la nature de la récente croissance

Rakuten Mobile a récemment fait état d’une “augmentation spectaculaire du nombre d’abonnés B2B” au quatrième trimestre, ce qui a dilué l’ARPU. Il semble inclure les connexions IoT, sous la catégorie B2B, dans ses chiffres d’abonnés. Cela soulève des questions sur la nature de la récente croissance de l’opérateur.

Malgré ces défis, Rakuten Mobile insiste sur le fait que son programme de réduction des coûts, associé à une augmentation du nombre d’abonnés, le mettra sur la voie de la rentabilité. Il met en avant les avantages de l’écosystème plus large du géant du commerce électronique, qui stimule en effet l’ARPU grâce à des achats supplémentaires, tels que la publicité et divers revenus B2B. Il a également souligné la contribution de son unité mobile aux services globaux du groupe, affirmant un impact de 10 milliards de JPY sur le chiffre d’affaires et de 6 milliards d’EBITDA, ainsi qu’une “augmentation de l’ARPU de l’écosystème” de 764 JPY par utilisateur.

La question reste de savoir combien de temps le groupe Rakuten permettra à son unité mobile de peser sur ses résultats. Si le seuil de rentabilité est de nouveau repoussé, l’appétit pour de nouveaux investissements et des pertes supplémentaires risque de s’évaporer.

 

Lire aussi