Publié le 2 juillet 2010, modifié le 16 octobre 2014.
Par La Rédaction

Qui est le Wip ? (Wireless Industry Partnership ) par Thibaut Rouffineau

Publié le 2 juillet 2010, modifié le 16 octobre 2014.
Par La Rédaction


 Pouvez vous nous parler de Wip Connector, pourqui, pourquoi ?

Wireless Industry Partnership ou WIP pour faire court a été créé en 2006 par Caroline Lewko avec l'objectif de supporter le développement de pôles technologiques régionaux autour du mobile et de faciliter les échanges de personnes, de produits et d'expériences entre ces pôles au niveau international. Au fil des années cet exercice s'est étendu aux développeurs et entrepreneurs constituants ces pôles, reflétant ainsi l'internationalisation du monde des technologies mobiles et en particulier du logiciel mobile.
Bien qu’ancré dans le milieu associatif WIP n'est pas une association a but non lucratif.

 A la question "comment gênerez vous des revenues?" qui nous ai souvent adressée, je réponds souvent … "Le mix habituel dans ce domaine, organisation d'événements (nos WIPJam), consulting dans le domaine des communautés mobiles et du développement mobile, et un nouveau service de membership que nous allons bientôt lancer ." Pas de business model magique révolutionnaire mais plutôt une approche différente du marché basée sur la création de valeur et d’information pour l'ensemble de la communauté… peut-être est-on des social entrepreneurs dans le domaine du mobile ? 

Avez vous pour vocation d'orientez les développeurs dans leur stratégie ?

Dans notre expérience l'industrie du logiciel mobile (app / web) en général souffre aujourd’hui d'un manque d'information et de transparence. Par exemple qui peut donner la part marches de l'iPhone parmi l'ensemble des téléchargements d'applications mobiles? Dans le monde? En France? Beaucoup de spéculations, beaucoup d'interprétations mais rarement des chiffres?

Pour cette raison, à travers nos actions ou nos événements, nous essayons de privilégier cet échange entre développeurs et industries, mais aussi entre développeurs en général possèdent une masse d'information sur des sujets comme les couts comparés de développement sur différentes plateformes, les stratégies gagnantes pour être visibles dans les applications stores. Certaines de nos actions récentes dans cette veine, le « developer guide to the galaxy », notre « Android appstore competition », et tous nos wipjam en général.

Pour résumer, même si nous sommes toujours disponibles pour donner notre avis, nous préférons voir des développeurs mieux armés pour décider de leur stratégie plutôt que de les orienter dans une direction ou une autre.

Les développeurs sont aux centre de beaucoup d'enjeu dans notre industrie, comment faire le bon choix de la plateforme ?

Le choix d'une plateforme mobile est typiquement un des choix stratégiques auxquels sont confrontés les développeurs. Cependant ce choix est tout autant un choix personnel et passionné qu'un choix stratégique et raisonné. On a souvent tendance a parler des aspects stratégiques et technologiques et à comparer part de marché, facilité de développement, open source, mais les aspects personnels sont tout aussi importants. Au niveau personnel c'est un choix influencé par l'éducation typiquement apprentissage d’un langage ou un autre a l’université, par la direction professionnel et la nécessité de se spécialiser sur une plateforme pour se différencier d'un point de vue salaire, tout an s'assurant une masse critique de clients a travers le choix d'une plateforme populaire mais aussi par des aspects sociaux et idéologiques tels que l’existence d’une communauté active et innovante. 

Pour ceux vivent du service mais rêvent d’en sortir il y a la pression de la productization ; la création une application ou d’une plateforme de développement, et comment équilibrer son temps antre les 2 activités. Et tout a coup la question de plateforme prend une toute autre dimension. Tous les développeurs savent qu'idéalement il faudrait cibler l'ensemble des plateformes en pratique il y a un certains nombre de compromis a faire, couts de développement, user expérience, limitation en terme de capacité de développement, capacités de distributions, cashflow etc

Des formules comme "iPhone app pour l'image, Android app pour le fun, Nokia pour la raison et du service pour les revenues" reflètent un peu ce constat.




Comment voyez vous l'èmergence du phénomène de Freelance (je suis seul) ? a t-il une chance dans l'ÈcosystËme complexe de notre industrie ? 

La comparaison pourra peut-être sembler osée mais dans un pays comme le Bangladesh l’économie ne peut offrir des emplois qu’a 25% de la population diplômée … Le reste se doit d’entreprendre. Cette situation varie bien sur d’un pays a l’autre mais en temps de crise il est normal de voir se phénomène augmenter.
Alors plutôt qu’un phénomène freelance je vois plus un phénomène de mass-entreprenariat. Le profil de plus en plus répandu de « parallel entrepreneur » en est le symbole. Mais au delà du CEO de nombreux rôles se prêtent a cette parallélisassions. Traditionnellement comptables et avocats ont toujours été des indépendants, il est donc peu surprenant de voir de plus en plus de développeurs travailler en indépendants.

Derrière l’explosion de l’entreprenariat de nombreuses tendances sont présentes, le phénomène de « rockstar developer » qui voit des « geeks » de Californie et d’ailleurs se transformer en millionnaires en quelques années, le fait que l’échec en temps qu’entrepreneur est plus personnel que social / professionnel, la spécialisation des professions du développement logiciel et l’inadéquation entre offre et demandes d’experts particulièrement forte dans le monde du mobiles. Tous ces facteurs contribuent a créer un environnent favorable au développeur indépendant, qui peut ainsi profiter de la situation pour équilibrer son temps entre services et produits et projets personnels.
De même que le monde du web est depuis quelques années domine par les entrepreneurs, le monde du mobile est lui aussi engagé fortement dans cette direction. De nombreuses barrières à la concurrence se sont abaissées dans le monde du mobile permettant l’arrivée de nouveaux entrants et ce n’est pas seulement le cas pour le software… Il suffit par exemple aujourd’hui d’une centaine de personnes pour créer sa propre gamme de téléphones mobiles.


"Si vous souhaitez continuer la discussion rendez-vous a Marseille le 5 Juillet pout
où WIP organise son prochain WIPJam."

Lire aussi