Publié le 11 juillet 2013, modifié le 17 octobre 2014.
Par La Rédaction

Plus d’un million de ‘apps conso’ ont été développé par les marques, 42% rencontrent le succès…

Publié le 11 juillet 2013, modifié le 17 octobre 2014.
Par La Rédaction

Il y a 5 ans, eBay lançait la première application e-commerce. 160 millions de téléchargements plus tard, eBay fait le point, dans une étude réalisée en Angleterre, sur les défis que rencontrent les marques et enseignes pour trouver leur place sur ce marché déjà bondé.

Selon Olivier Ropars, Senior Directeur m-commerce d’eBay en Europe : « Aujourd’hui, il est difficile d’envisager son quotidien sans mobile. Constamment allumés et à notre portée, ces appareils changent tout ; y compris notre comportement d’achat. La problématique des marques et enseignes n’est, par contre, plus de créer une appli mais bien de générer du trafic et de le transformer en achat. C’est donc parce qu’eBay permet aux consommateurs d’accéder à la plus grande place de marché au travers de son application que les marques et enseignes, à la pointe de ces développements, intègrent eBay dans leur stratégie mobile. Nous travaillons en partenariat, sans jamais entrer en concurrence avec eux, et nous offrons une plateforme dont le volume de transactions devrait atteindre 20 milliards de dollars en 2013 ».

Selon l’étude eBay, plus d’un million de ‘apps conso’ ont été développé l’année dernière par les marques et les enseignes souhaitant se positionner sur ce créneau en croissance.
Pour autant, seuls 42% des applications liées à la vente d’un produit ou d’un service ont été lancés avec succès et seules 73 000 applications de e-commerce ont été mises à disposition des consommateurs sur les App Stores. Une grande majorité de ces applications était ‘informative’, et environ une sur cinq (18%) offraient aux consommateurs la possibilité d’acheter des produits en ligne.

L’étude eBay révèle ainsi l’importance d’une analyse approfondie en amont du développement d’une l’appli :

· 64% des applications qui avaient été développées n’ont jamais abouti ou ont été rejetées par les App Stores pour un coût total de développement de £3.19 milliards (environ 3,7 milliards€) à l’échelon mondial ;

· Le prix moyen de développement est de £12,000 (environ 14 000€) pour une application basique et de £55,000 (environ 64 000€) pour une application plus sophistiquée ;

· Le coût des mises à jour est souvent élevé – les remaniements en vue des nouveaux dispositifs ainsi que des principaux systèmes d’exploitation peuvent coûter jusqu’à 42% des coûts initiaux et 17% pour les mises à jour partielles.

Lire aussi