Publié le 18 février 2021, modifié le 18 février 2021.
Par La Rédaction

Orange crée une TowerCo européenne, TOTEM

Publié le 18 février 2021, modifié le 18 février 2021.
Par La Rédaction

Dans le cadre de son plan Engage 2025, Orange réinvente son métier d'opérateur et crée une TowerCo européenne destinée à devenir une entité créatrice de valeur

Alors qu’Orange communique ses résultats financiers et que malgré la crise sanitaire, Orange accélère le déploiement de ses réseaux haut débit. Sur le très haut débit mobile, ils ont lancé la 5G dans cinq pays et vont continuer de déployer cette technologie de rupture en 2021.

La propriété des tours (station de base) a été de plus en plus transférée des opérateurs de réseaux mobiles (MNO) à des sociétés de tours distinctes (TowerCos). Ces TowerCos peuvent prendre la forme d’une division interne au sein d’un MNO, d’une entité distincte contrôlée par un MNO ou d’une entité totalement indépendante. Le choix d’Orange n’est pas le plus facile, car c’est un métier à part entière ! Le nombre moyen d’opérateurs de réseau sans fil partageant une tour indépendante est de 2,4, contre 1,3 pour les tours contrôlées par les MNO. Les TowerCos indépendants facilitent et coûtent moins cher pour le déploiement de nouveaux réseaux.

“L’infrastructure passive mobile est un atout essentiel pour Orange, qui bénéficie d’une expertise opérationnelle exceptionnelle dans le domaine du déploiement, de l’hébergement et de la maintenance. Nous sommes déterminés à conserver ces actifs stratégiques dans le périmètre du Groupe. Ils représentent en effet une perspective industrielle à long terme et un atout essentiel pour garantir l’indépendance d’Orange autant que sa capacité à favoriser des performances économiques durables. Orange s’engage à soutenir sa TowerCo qui portera le nom de TOTEM, tant sur le plan stratégique que financier, afin d’en faire un leader incontestable sur le marché européen”. Stéphane Richard, Président-Directeur général du groupe Orange

La TowerCo TOTEM créé par Orange sera animée par une équipe de direction totalement indépendante et dédiée. Son autonomie opérationnelle est permise par le transfert à la TowerCo de l’ensemble des actifs clés de l’infrastructure mobile passive (sites, terrains, baux et contrats de location avec des tiers). Cette dernière sera désignée au cours du premier semestre en vue de l’entrée en phase opérationnelle de la TowerCo d’ici la fin de l’année. Orange à l’objectif de porter cette TowerCo en tant que leader sur le marché européen des tours de télécommunication en pleine croissance. D’ailleurs l’accord cadre prévoit un contrat initial d’une durée de 15 ans conclus avec Orange, avec un renouvellement tacite de 2 x 10 ans, garantissant une visibilité à long terme des revenus de TOTEM.

Elle exploitera, dans un premier temps, un portefeuille de tours premium composé d’environ 25,5 mille sites en France et en Espagne, les deux plus grands pays où Orange est présent. Après la France et l’Espagne, le Groupe étudiera la possibilité d’intégrer d’autres actifs d’infrastructure passive mobile européens d’Orange susceptible de créer de la valeur pour la TowerCo.

En France, TOTEM gérera d’environ 17 mille macro-sites avec un mix attractif composé d’environ 55 % de tours et 45 % de toits-terrasses. Compte tenu de la forte demande en colocation, constante depuis plusieurs années, et de la proportion importante de tours, le taux de colocation a un vrai potentiel d’augmentation.

En Espagne, la TowerCo gérera d’environ 8 mille macro-sites, répartis à parts égales entre tours et toits-terrasses. Les opérations en Espagne sont favorisées par l’accord de partage de réseau conclu entre Orange et Vodafone, qui garantit la stabilité future des activités d’hébergement.

Sur la base du périmètre de sites et des termes d’un Accord-Cadre de Service (MSA), la TowerCo aurait généré en 2020 un chiffre d’affaires supérieur à 500 millions d’euros et un EBITDAaL de près de 300 millions d’euros, dont deux tiers environ issus des actifs en France. Cela représente une marge d’environ 57 %, qui comprend également les coûts de maintenance d’environ 5 % du chiffre d’affaires de la TowerCo.

Croissance

La croissance organique sera au cœur de l’action de la TowerCo. TOTEM bénéficiera d’opportunités significatives pour développer ses activités d’hébergement sur l’ensemble de son portefeuille. Ainsi, le taux de colocation de l’ensemble combiné en France et en Espagne devrait augmenter de 1,3 x en 2020 à 1,5 x d’ici 2026 et jusqu’à 3 000 sites devraient être construits sur une période de huit ans, à la demande d’Orange.

L’arrivée de la 5G notamment privée fait partie de la croissance de cette nouvelle entité pour commercialiser de nouveaux services. TOTEM hébergera et déploiera de nouveaux sites pour Orange comme pour les autres opérateurs de réseau. Aussi, à l’appui de l’accélération de la digitalisation au sein des écosystèmes de l’industrie, plus particulièrement dans des secteurs tels que la 5G, l’IoT industriel et les smart cities, TOTEM devrait bénéficier d’une demande complémentaire.

Lire aussi