Publié le 17 mai 2024.
Par La Rédaction

L’impact de la genAI sur la gestion des données.

Publié le 17 mai 2024.
Par La Rédaction

Découvrez comment Huawei relève le défi des données d'IA avec un nouveau kit révolutionnaire ! Cette technologie de pointe devrait transformer l'adoption de l'IA, en améliorant à la fois la puissance de calcul et la capacité de stockage.

Huawei a dévoilé de nouvelles technologies destinées à optimiser le stockage de données. En cette ère où l’Intelligence Artificielle générative (genAI) a accru les besoins de l’industrie en matière de puissance de traitement, Huawei lance le système OceanStor A800 et un disque SSD (Solid-State Drive) écoénergétique pour data centres. La conférence sur l’infrastructure de données de Huawei a été l’occasion pour Peter Zhou, président de la ligne de produits IT de Huawei, (photo) de souligner l’impact de la genAI sur la gestion des données. Selon lui, cette technologie a instauré de nouveaux paradigmes, permettant le développement d’applications très différentes de ce que nous connaissions jusqu’à présent. Peter Zhou souligne ainsi la nécessité de :

  • Disposer d’une plus grande quantité de données pour soutenir ces applications,
  • Devoir faire face à une consommation d’énergie croissante,
  • Et de devoir stocker une quantité toujours plus importante de données tout en maintenant une exploitation durable.

Les besoins énergétiques des modèles d’IA

Une étude citée par le dirigeant révèle que 50% de la puissance des data centres est consommée par la formation en genAI. D’ici 2026, la consommation énergétique des data centres pourrait être équivalente à la consommation énergétique annuelle du Japon. Les modèles d’IA sont gourmands en énergie, souligne Zhou, ajoutant que “c’est le moment idéal pour définir un stockage de données de nouvelle génération”.

OceanStor A800 : réponse de Huawei à la demande croissante de stockage

Huawei présente sa nouvelle gamme de produits, baptisée “éveil des données”, comme une solution possible à ces défis. L’OceanStor A800, fleuron de cette gamme, est présenté comme un moteur de stockage haute performance doté d’une “protection intégrée contre les ransomwares” et offrant la “consommation d’énergie la plus faible” sur le marché. De plus, il permettrait d’augmenter de 30% l’utilisation du clustering AI – le processus de catégorisation des ensembles de données en sous-groupes.

Selon les spécifications détaillées, l’A800, nouvelle addition à la famille OceanStor de Huawei, pourrait offrir une bande passante et des opérations d’entrée/sortie par seconde “quatre et huit fois supérieures” à celles des systèmes de stockage conçus par ses concurrents.

Parallèlement, Huawei a dévoilé son nouveau SSD de 128 téraoctets “haute capacité”, conçu pour réduire la consommation d’énergie dans les data centres. Il consommerait 88% d’espace de stockage en moins et 92% d’énergie en moins que les autres SSD proposés par des “fournisseurs concurrents”. Huawei affirme ainsi que cette technologie fait partie des innovations en matière de stockage qui “favorisent le développement durable”.

Lire aussi