Publié le 6 juin 2013, modifié le 6 janvier 2015.
Par La Rédaction

[LeWebLondon] Memoto, l’APN à clipper sur sa veste pour capturer sa vie toutes les 30 secondes

Publié le 6 juin 2013, modifié le 6 janvier 2015.
Par La Rédaction

De notre correspondant sur place Allan Levassort @trossavel :

Vous avez probablement déjà entendu parlé de Memoto car ce nouvel appareil a été la star de Kickstarter lorsque celui-ci a vu son finacement sur la plateforme atteint en moins de 5 heures. L'idée originelle de Martin Källström ? Créer une authentique mémoire photographique. Le produit final ? Un appareil photo compact au possible au point de se clipper facilement sur le col de nos vestes et capturer automatiquement notre vie quotidienne par des photos toutes les trente secondes. 

Martin Källström est en effet parti sur le contast que les moments de notre vie que l'on chérit le plus ne sont que trop rarement mémorisé, voir presque jamais capturé photographiquement. Ou si c'est le cas, la photo est prise par une personne tierce, ne représentant et ramplacant pas réellement ce que nous aurions pu avoir en tant que mémoire photographique. 

Comme les Google Glass, Martin Källström est parti dans une recherche de liberer les mains d'un appareil photo et surtout du soucis de penser dans ce moment heureux (ou pas) de prendre la fameuse photo. Martin Källström propose avec le Memoto un petit boitié compact de 4cm de côté et 1mm d'épaisseur, qui a la particularité de pouvoir ainsi se clipper sur nos col de veste, poche de polo ou même col de n'importe quel vêtement. Comme dis précédement, la prise de photo est automatisée toutes les 30s et sera d'une résolution de 5 Mpx. Pas de bouton ON/OFF pour l'arrêter donc pas de moments ratés ! Et c'est sa mise en poche qui arrêtera la prise automatique des photos. Au contraire, une photo peut être tout de même forcée en double tappant sur le boitié.  Memoto possède un GPS et intègre donc la localisation dans les photos. Il possède même un accelomètre, afin de retourner automatiquement les photos, qu'importe comme vous aurez positionné le boitié sur votre vêtement. 

Mais Martin Källström ne s'arrête pas là et joint à cet appareil une plateforme afin de sauvegarder ces clichés dans le could avant de pouvoir les partager avec ses proches. En fait, la batterie de l'appareil dure jusqu'à 2 jours de prises de photos automatiques, et c'est lors de sa recharge par USB qu'il sauvegarde automatique les photos sur leurs serveurs sécurisés et vous permet immédiatement de les visionner sur leurs App smartphones (Android et iPhone uniquement pour le moment), triés automatiquement cette fois encore par date et location.

Retrouvez plus d'information sur leur site internet et pourquoi pas précommander une des trois couleurs (Orange, Graphite, Blanche) pour environ 210€ ($279 comprenant un an de cloud) : Memoto.com

Personnellement, quand je regarde la concurence, soit les Google Glass, je trouve que ce système Memoto ne fait pas le poid et soulève même des soucis de vie privée plus important que ces premières. Vis-vis des autres personnes, je pense que les Google Glass peuvent passer car ces personnes réticentes pourraient se dirent que le porteur des lunettes doit déclencher la prise de photo, ou qu'elles devraient voir le voyant de "mise en marche". Sur Memoto, une fois clippé sur la veste, la prise de photo est automatisée et totalement indépendante du porteur, ce qu'il pourrait faire bien plus peur au final…

Mais de toute façon, pourquoi devrais-je avoir un appareil de plus à me trimballer dans la poche (quand je ne l'utilise pas) alors que je pourrais présumément lancer une application sur les Google Glass? J'aurais ainsi exactement la même fonction, c'est-à-dire le possibilité de prendre des photos automatiquement à interval de 30 secondes. A savoir que si une telle application arrive sur les Google Glass (excusez-moi si elle existe déjà), ses paramètres pourraient même être plus poussés, sur le choix de la qualité photo, de la fréquence de prise, et surtout sur le mode de sauvegarde… 

Retrouvez l'annonce de Memoto par Martin Varsavsky lors de la conférence LeWeb :

 

Crédits photos : @Kmeron pour la conférence LeWeb13

Lire aussi