Publié le 30 octobre 2013, modifié le 12 janvier 2015.
Par La Rédaction

Les stratégies Mobile-to-store des annonceurs

Publié le 30 octobre 2013, modifié le 12 janvier 2015.
Par La Rédaction

Avec 25 millions de mobinautes au second trimestre 2013 (Médiamétrie// NetRatings), le mobile apparaît comme un support attractif pour les annonceurs, afin de mieux cibler leur audience, notamment via la géolocalisation. Pour répondre au comportement dit ROPO
(research online, purchase offline) des consommateurs, les marques intègrent peu à peu des dispositifs mobile-to-store pour convertir et fidéliser leurs clients en point de vente. Quelles sont les stratégies mobile-to-store des annonceurs ? Quels sont leurs premiers retours d’expérience sur cette pratique encore très récente ? Après avoir étudié les dispositifs de Nissan, Total, Darty et Fanta, Satellinet revient cette semaine sur les stratégies mobile-to-store de Volkswagen, PMU, Sephora et de Décathlon.

[N'oubliez pas lafrenchmobileday.com sur le sujet le 21 Janvier 2014]

Selon l’étude sur la Mobile Marketing Attitude, publiée par le Syndicat national de la communication directe, 59 % des mobinautes acceptent de recevoir des messages sur leur smartphone en fonction de leur position géographique. Cette technique, appelée geofencing (littéralement gardiennage virtuel), permet de géolocaliser l’utilisateur autour des zones de chalandise, grâce au GPS du smartphone. Dans le même temps, l’étude atteste que 52 % des utilisateurs déclarent accepter les notifications push, 52 % souhaitent embarquer leurs cartes de fidélité sur smartphone et 45 % les coupons de réduction.

Il faut désormais faire comprendre à l’ensemble des marques les bénéfices que peut apporter le mobile, en termes de geofencing et de ciblage. Le SMS a longtemps été utilisé par les annonceurs dans une logique de diffusion massive. L’enjeu est désormais de communiquer sur des bases opt-in, auprès d’utilisateurs qui acceptent de recevoir des informations sur leur mobile pour les inciter à se rendre en point de vente.

Source et suite des informations se trouvent dans deux articles complet

Satellinet 172 : partie 1 ( les annonceurs Nissan, Total, Darty et Fanta.)
Satellinet 173 : partie 2 (Volkswagen, PMU, Sephora et de Décathlon)

 

Lire aussi