Publié le 19 septembre 2011, modifié le 16 octobre 2014.
Par La Rédaction

Les services connectés d’Euronews, l’ère du ‘anytime anywhere’ est dépassée..

Publié le 19 septembre 2011, modifié le 16 octobre 2014.
Par La Rédaction

Questions pour Walid Chamak, Responsable Marketing Euronews

Pouvez vous nous parler des services connectés d'Euronews (mobile, tablette, tv connecté) ?

Euronews est leader des chaînes d’information internationales en Europe avec près de 7 millions de téléspectateurs par jour. Nos développements entrepris depuis plusieurs années nous poussent à l’être également sur tous les ‘écrans’, d’aujourd’hui et de demain. Il y a plusieurs années déjà que les équipes d’euronews avaient anticipé cette révolution et ont progressivement transformé Euronews en une plateforme multimédias globale dédiée à informer sur l’actualité, partout dans le monde, 24/24.

Aujourd’hui nous proposons des applications mobile gratuites – euronews LIVE pour iPad, iPhone et Android, No Comment TV – plusieurs autres pour smartphones et tablettes sont en préparation et seront lancées fin 2011.

Mais la convergence de l’internet et de la télévision – avec les téléviseurs connectés ou smart TV – va engendrer autant, si ce n’est plus, de bouleversements que la convergence de l’internet et du mobile il y a quelques années. C’est pour cela que très tôt nous avons décidé de tout mettre en œuvre pour être leader sur ce nouveau canal de distribution. Nous avons des accords avec Samsung, LG, Philips, Panasonic, Toshiba, Loewe et Vestel mais nous ne comptons pas nous arrêter là, d’autres annonces majeures sont à venir très prochainement. Euronews est désormais disponible à la demande, sous la forme d’une application gratuite pré-installée, et sans que cela requiert un abonnement à un opérateur, mais simplement en branchant son téléviseur à internet.

Nous sommes la seule chaîne à pouvoir signer des accords internationaux avec toutes les marques d’électronique grand public car nous sommes les seuls à proposer à la fois la valeur d’une marque reconnue pour sa qualité éditoriale et pour ses 11 éditions : arabe, allemand, anglais, espagnol, français, italien, persan, portugais, russe, turc, ukrainien. Euronews devient la chaîne internationale la plus déployée dans le monde des tv connectées.

Votre offre/service est-elle convergente ou bien unique à chaque écrans ?

Notre offre est unique à chaque écran. Nous pensons que l’ère du ‘anytime anywhere’ est dépassée. Il s’agit aujourd’hui de fournir le bon contenu au bon moment sur le bon support. Notre consommation média est conditionnée en fonction de notre position physique (assis, debout, couché, en mouvement, à l’arrêt…) et du support utilisé (mobile, tablette, ordinateur, tv…). La télévision, par exemple, va favoriser la passivité du téléspectateur et la consommation de programmes longs alors que nous avons tendance à regarder des programmes plus courts sur ordinateurs ou une tablette encourageant l’interactivité. Dans ce sens, Euronews dispose d’un avantage compétitif de taille : nos formats sont généralement courts, sans présentateurs,, avec des génériques intégrés au sujet et donc facilement « transportables » d’un support à l’autre. La richesse de la grille est aussi un avantage unique (culture, sport, markets, political talk shows…)

Quelles sont les enjeux pour Euronews sur ses marchés ?

L’enjeu aujourd’hui pour les chaînes TV est de réussir le passage de l'ère du broad-casting, c'est-à-dire la diffusion linéaire classique qui s'adresse au plus grand nombre, à l'égo-casting, c'est-à-dire la capacité de délivrer le bon contenu au bon endroit au bon moment. L’enjeu est d’autant plus important pour une chaîne internationale présente dans 155 pays comme euronews. Nous nous devons de rendre euronews disponible à nos téléspectateurs où qu’ils soient. C’est la raison pour laquelle, au-delà du canal TV traditionnel, nous sommes présents sur internet, les mobiles, les tablettes mais aussi dans les hôtels, les aéroports, les gares et à bord des avions des plus grandes compagnies aériennes, dans les 11 éditions de notre rédaction potentiellement disponibles.

Avez vous des chiffres sur les usages ?

Les premiers chiffres concernant la télévision connectée sont très encourageants, représentant plusieurs millions de vidéos vues pour la première année, et vont croître naturellement avec l’augmentation du taux d’équipement des foyers. Les dernières informations ‘news’ représentent 80% des vidéos vues. Les 20% restants se répartissent entre le programme ‘no comment’ et les magazines culturels.

Lire aussi