Publié le 14 mai 2020.
Par La Rédaction

Les opérateurs mobiles ATT, Vodafone, NTT, Telefonica et Verizon sont les membres fondateurs de l’Open RAN Policy Coalition

Publié le 14 mai 2020.
Par La Rédaction

L'Open RAN Policy Coalition souhaite faire progresser la diversité des fournisseurs dans les chaînes d'approvisionnement mondiales pour les technologies mobiles y compris la 5G.

L’Open RAN Policy Coalition, souhaite promouvoir des politiques pour faire avancer l’adoption de solutions ouvertes et interopérables dans le réseau d’accès radio (RAN) comme moyen de créer l’innovation, de stimuler la concurrence et d’élargir la chaîne d’approvisionnement pour les technologies mobiles y compris la 5G. La chaîne d’approvisionnement des télécommunications est certainement devenue une priorité lorsque la pandémie de Covid-19 a frappé les économies et les industries du monde entier, mais il s’agissait d’un problème majeur pré-coronavirus, en particulier dans la guerre commerciale entre les sociétés américaines et Huawei.

Trente et une sociétés mondiales de technologie s’unissent pour promouvoir l’innovation dans la chaîne d’approvisionnement 5G

Au cours des dernières années, l’offre mondiale d’équipements de réseau de télécommunications s’est concentrée dans une petite poignée d’entreprises. Les réseaux mobiles ont généralement été déployés à l’aide de sites cellulaires entièrement intégrés où la radio, le matériel et les logiciels sont fournis par un seul fabricant en tant que solution propriétaire «fermée». Les protocoles et interfaces entre les différents sous-composants du RAN, tels que les radios, le matériel et les logiciels, sont privés (non standardisés ou contrôlés par une seule entreprise), ce qui signifie, par exemple, qu’un réseau ne peut pas être déployé et utiliser les radios d’un fournisseur avec du matériel RAN et des logiciels d’un autre fournisseur.

Un plus grand choix de fournisseurs garantira la fourniture de services à tous les clients mobiles, augmentera la flexibilité et l’innovation et, surtout, peut aider à résoudre certains des problèmes de coûts qui freinent la fourniture de services Internet aux communautés rurales et aux endroits reculés du monde entier.

De plus en plus d’opérateurs souhaitent avoir des approches RAN ouvertes pour construire et déployer une infrastructure de réseau de télécommunications. Vodafone a été l’un des premiers (2016) à engager le mouvement au sein de l’association de l’industrie, le Telecom Infra Project (TIP) qu’il préside pour :

  • Introduire une vague de nouveaux fournisseurs de technologies 2G, 3G, 4G et 5G – en plus des leaders du marché existants – et améliorer la résilience de la chaîne d’approvisionnement.
  • Connecter un plus grand nombre des communautés les plus rurales à Internet à l’aide d’un équipement réseau standardisé et à moindre coût.

Projets Open RAN

Open RAN fait référence à des interfaces ouvertes et interopérables à l’intérieur et entre les différents sous-composants du RAN. La radio, le matériel ou l’unité de bande de base et le logiciel. vRAN est un concept différent où une grande partie de la fonction RAN ou réseau est virtualisée dans un logiciel. Ci-dessous, plusieurs implémentations différentes prenant en charge Open RAN :

  • Rakuten a déployé un réseau mobile commercial entièrement natif dans le cloud avec vRAN ouvert au Japon, avec des radios de plusieurs fournisseurs en 4G et 5G.
  • Altiostar a déployé son logiciel avec des radios 4G / 5G d’Airspan, MTI, Nokia et Sercomm et travaille avec des radios de Flex, Fujitsu, KMW, NEC et Xilinx pour un déploiement d’ici le milieu de l’année.
  • Le 29 Avril 2020, il a été annoncé que le plus grand fournisseur indien de services de télécommunications intégrés, Bharti Airtel, avait déployé la solution vRAN ouverte d’Altiostar dans plusieurs grandes villes indiennes.
  • Mavenir s’est déployé avec Vodafone Idea et s’associe à Dish pour déployer un réseau national entièrement virtualisé avec Open RAN.
  • NTT DOCOMO a déjà réalisé l’interopérabilité entre les équipements de stations de base de Fujitsu, NEC et Nokia avec des interfaces de fronthaul et X2 conformes à O-RAN dans leur service commercial 5G.
  • Telefónica a établi un consortium Open RAN de sociétés de matériel et de logiciels visant au développement et au déploiement d’Open RAN en 4G et 5G, comprenant les activités de conception, de développement, d’intégration, d’exploitation et de test nécessaires pour matérialiser Open RAN.
  • Parallel Wireless déploie Open RAN depuis 2015 avec Vodafone, Telefonica, MTN, Optus et est un partenaire stratégique pour les opérateurs ruraux américains et les membres de la Competitive Carriers Association (CCA).

USA & Europe & Afrique

L’Open RAN Policy Coalition pense que les interfaces ouvertes contribueront à garantir l’interopérabilité entre les différents acteurs de l’écosystème et à abaisser la barrière à l’entrée pour les nouveaux innovateurs.

L’Europe doit comme les US inclure les déploiements de RAN ouverts dans le cadre de leurs futures stratégies industrielles et soutenir la R&D, le pilotage et le déploiement de RAN ouvert ainsi que les startups de logiciels radio. En Afrique, Vodafone encourage le RAN ouvert dans le cadre de l’assistance aux institutions financières internationales pour combler les fractures numériques et garantir que beaucoup plus de personnes bénéficient des avantages de la connectivité.

Les membres fondateurs de l’Open RAN Policy Coalition : Airspan, Altiostar, AT&T, AWS, Cisco, CommScope, Dell, DISH Network, Facebook, Fujitsu, Google, IBM, Juniper Networks, Mavenir, Microsoft, NEC Corporation, NewEdge Signal Solutions, NTT, Oracle, Parallel Wireless, Qualcomm, Rakuten, Samsung Electronics America, Telefónica, US Ignite, Verizon, VMWare, Vodafone, World Wide Technology, XCOM-Labs.

Lire aussi
Article abonné

Brèves nouvelles Tech S22

Voici notre veille Tech de la semaine qui couvre les grandes marques, les smartphones, les applications, la réalité augmentée, virtuelle,...