Publié le 20 septembre 2021, modifié le 21 septembre 2021.
Par Christophe Romei

Les NFT ne sont pas appropriées pour l’App Store ? Où est hébergée l’image de votre NFT ? Délit d’initié sur Opensea – veille crypto

Publié le 20 septembre 2021, modifié le 21 septembre 2021.
Par Christophe Romei
Brèves nouvelles Crypto

Brèves nouvelles Crypto

Depuis le lancement du Bitcoin en 2008, la Crypto présente une quantité infinie d'espace blanc avec des opportunités de marché imaginables et inimaginables, souvent le mobile au centre de l'Art au Gaming. S3821

Délit d’initié sur Opensea

Cela s’appelle un délit d’initié, un employé clé de la plus grande plate-forme NFT a utilisé des wallets secrets pour acheter des NFT juste avant qu’ils ne soient présentés sur la page d’accueil de la plate-forme, puis les a vendus après une flambée des prix. Avec la transparence de la blockchain, la communauté a rapidement signalé les faits. Sur les marchés traditionnels, ces schémas peuvent prendre des années à être dévoilés… Le délit d’initié se produit également dans le monde réel et pas simplement dans la crypto.

Source

Apple veut-il interdire les NFT sur l’App store ?

Apple aurait déclaré que les applications proposant directement des NFT ne sont “pas appropriées” pour l’App Store. Le store aurait bloqué l’application de portefeuille mobile de Gnosis Safe sur l’App Store, car elle stocke des NFT. Apparemment, il faudrait que les applications de cryptographie offrant des NFT doivent soit les mettre à la disposition des utilisateurs de l’App Store en tant qu’achats intégrés, soit les supprimer complètement de l’application. Chose curieuse, d’autres portefeuilles crypto iOS, y compris le portefeuille crypto le plus populaire avec plus de 10 millions d’utilisateurs mensuels actifs, MetaMask, permettent aux utilisateurs de stocker et même de vendre directement des NFT à partir de leurs portefeuilles.

Si Apple décidait d’appliquer cette politique plus largement, MetaMask et d’autres portefeuilles cryptographiques devraient supprimer la fonctionnalité de stockage NFT de leurs produits iOS.

À suivre… d’autant que l’app OpenSea a débarqué avec l’intégration des wallets comme MetaMask !

L’App Opensea

Rendre les NFT plus accessibles à tous passe par le smartphone 🙂

Place de marché NFT

ICPunks, Cronics, Starverse, ICDrip, Wing, ICMoji… et la liste des projets Internet Computer NFT continue. Entrepot, la place de marché NFT développée par Toniq Labs pour Internet Computer, déclare que plus de 3 millions de dollars US en volume de transactions de NFT ont été vendus sur leur plate-forme. ICPunks vante plus de 29 000 ICP de volume de transactions en moins de deux semaines depuis son lancement. Nous commençons maintenant à voir une ruée de créateurs talentueux qui sont à la fois nouveaux dans l’espace NFT et expérimentés dans ce domaine affluer vers Internet avec la promesse d’une frappe facile, d’une expérience utilisateur améliorée et de frais inférieurs pour les artistes, ainsi qu’aucun frais pour les acheteurs grâce à la nouvelle structure de la blockchain.

Opportunité de la blockchain Solana

Solana est la blockchain la plus centralisée. 48 % de l’offre totale de jetons est allée à des VC et des initiés.

Solana (TVL) a doublé au cours de la première semaine de septembre, passant de 3,53 milliards de dollars à 7,78 milliards de dollars. Cependant, cela était principalement dû à la spéculation / à la hausse du prix du SOL, plutôt qu’à l’activité des utilisateurs en chaîne. Le fait que Solana soit très économe en énergie correspond également au récit impliquant des inquiétudes concernant la consommation d’énergie des NFT sur Ethereum. De nombreux investisseurs considèrent Solana comme une alternative solide.

Compenser les émissions de carbone excédentaires avec des opérations de crypto

BSO, en partenariat avec ImpactScope, une entreprise sociale fournissant des solutions de compensation carbone aux passionnés de crypto, est devenu le premier fournisseur de connectivité à offrir aux clients qui négocient des crypto-monnaies les moyens de calculer et de compenser les émissions de carbone excédentaires de leurs opérations.

La critique de la consommation d’énergie des crypto-monnaies et de son empreinte carbone associée est un défi majeur pour tous les acteurs de l’espace crypto et est abordée à la fois au niveau de l’entreprise et de la réglementation par des mandats tels que le règlement de l’Union européenne sur la divulgation de la finance durable (SFDR), qui entre en vigueur en janvier 2022. Conformément à ces développements, les investisseurs ont également été contraints ces dernières années de rechercher des ajouts à leur portefeuille qui non seulement offrent d’excellents rendements, mais sont également plus socialement responsables. Avec les API uniques d’ImpactScope, les clients de BSO peuvent minimiser l’impact de leurs transactions cryptographiques en temps réel et passer à un investissement plus axé sur l’ESG.

La clientèle existante de BSO a un accès complet à la suite de solutions d’ImpactScope et peut choisir parmi une variété de compensations géographiquement diversifiées et vérifiées par Verra et Gold Standard, les principaux programmes mondiaux de certification des réductions d’émissions de gaz à effet de serre. Parmi les autres services proposés dans le cadre du partenariat, citons le reporting ESG lié à la cryptographie et l’audit carbone des trésoreries d’entreprise pour les investisseurs institutionnels détenant des actifs cryptographiques.

Drop

Quelle évolution voyez-vous dans le monde du crypto-art ?

Voici la réponse d’un artiste “Bankless DAO sur Rarible” qui résume bien la situation de fin 2021 :

“Pour le moment, c’est un enfant méchant, intelligent, mais intimidant. Il est en train de mûrir rapidement, cependant. Le crypto-art est encore très fractionné en termes de plates-formes et de cas d’utilisation. Je le vois encore beaucoup évoluer, avec une adoption de plus en plus importante au fur et à mesure des progrès sur le front des métavers. Et surtout lorsque vous serez en mesure d’utiliser les NFT sur une multitude de plates-formes en même temps ; pour utiliser les mêmes NFT dans différents méta-mondes, différents jeux, et pour différentes interactions. C’est déjà le cas. Quelqu’un pourrait dire que c’est un peu lent, mais hé, il faut dix ans à la TradFi pour faire ce que la crypto fait en un an.”

Et une autre, une commissaire d’Art :

“Tout comme les premiers collectionneurs de la Renaissance se réunissaient sur la Piazza della Signoria à Florence, les collectionneurs de NFT se rassemblent sur des plates-formes telles que Twitter, Discord et Clubhouse pour rencontrer des artistes et analyser le domaine. La plupart des artistes qui réussissent dans les NFT sont les artistes qui ont réalisé des visuels pour des jeux vidéo et d’autres types de graphiques animés. Il est intéressant de noter que ce nouveau mouvement est la notion révolutionnaire de royalties perpétuelles. Ces artistes comprennent le pouvoir de communiquer directement avec leurs communautés, une dynamique sans précédent dans le monde de l’art.”

“Les tokens sociaux sont l’outil parfait pour créer une communauté. Si vous possédez le NFT d’un artiste, cela ne vous lie pas directement au succès de l’artiste, tout comme le fait de posséder une peinture. Avec les tokens sociaux, comme vous détenez leur valeur, vous êtes plus enclin à travailler avec l’artiste pour l’aider à réussir. Contrairement à la valeur d’une monnaie fiduciaire en échange d’une œuvre, la valeur des tokens sociaux est symbiotique. En détenant le token social d’un artiste, vous bénéficiez directement de l’investissement dans la croissance et le succès général de l’artiste au-delà d’une pièce.” Tam Gryn

Source

Vente aux enchères, par Sotheby’s : Bored Ape

La semaine dernière, la vente aux enchères a rapporté 26,2 millions de dollars à Sotheby’s. Elle avait été initialement estimée entre 12 et 19 millions de dollars. Deux lots étaient proposés à la vente. L’un était un lot de 101 NFT Bored Ape Yacht Club. Ce lot a rapporté 24,4 millions de dollars. Le second lot, quant à lui, était composé de 101 NFT Bored Ape Kennel Club dont le visuel est celui de chiens plutôt que de singes, et a rapporté 1,8 million de dollars supplémentaires. Les 23 enchérisseurs venaient de huit pays différents et beaucoup d’entre eux étaient nouveaux chez Sotheby’s.

C’est quoi, Taproot ?

Taproot est une mise à niveau soft fork vers le protocole Bitcoin qui regroupe diverses améliorations techniques pour rendre les transactions plus privées, flexibles et évolutives. Il s’agit de l’une des mises à niveau les plus attendues de toute l’histoire du Bitcoin et se compose des trois propositions d’amélioration Bitcoin (BIPS).

Bitcoin a traditionnellement utilisé un schéma d’algorithme de signature numérique à courbe elliptique (ECDSA), une application de cryptographie à clé publique, pour authentifier les transactions. En termes simples, un système de signature numérique permet aux utilisateurs de générer une paire de clés publique et privée où la clé privée peut générer une signature numérique qui prouve la propriété de la clé publique sans révéler la clé privée.

Par conséquent, les contrats intelligents les plus complexes seront pratiquement identiques aux transactions régulières sur la blockchain. Ainsi, la technique d’agrégation de signatures de Taproot peut améliorer la confidentialité du Lightning Network (LN), une application basée sur Bitcoin pour améliorer l’évolutivité, en faisant en sorte que les transactions liées à LN ressemblent à des transactions à signature unique.

Source

Où est hébergée l’image de votre NFT ?

L’une des premières choses que nous entendons au sujet des NFT est leur immutabilité et leur immortalité. Mais dès qu’on interroge un spécialiste, il répondra “les tokens vivront aussi longtemps que la blockchain vivra, mais pas forcément les fichiers qu’ils hébergent”.

Les critiques n’ont pas tardé à dénoncer ce qui semblait être le talon d’Achille de cette technologie, mais ils oubliaient la force de détermination de la communauté crypto. En effet, dans le cas de la technologie IPFS, ou plus précisément du système de fichiers interplanétaire, la décentralisation de l’hébergement d’images a créé un réseau solide pour la pérennité des images NFT. Lorsque vous regardez une image d’un NFT sur le web, il y a de fortes probabilités que ce contenu soit hébergé chez Pinata ! La société est un leader mondial avec plus de 40 000 utilisateurs et plus de 12 millions de fichiers hébergés chez eux.

Très simplement, pour accéder à un fichier en ligne de manière centralisée, Pinata appellera une URL. Pour prendre l’exemple de CryptoKitties, l’image est hébergée sur un serveur qui appartient à Dapper Labs. Si demain l’entreprise ferme ses portes, les NFT n’afficheront plus aucune image même si le token lui-même existe toujours.

Au contraire, un NFT créé sur SuperRare a son image dans IPFS et donc l’image est dispersée sur plusieurs data-center. Si demain l’entreprise ferme, l’œuvre d’art est toujours accessible grâce à la décentralisation de ses données à travers ces multiples ordinateurs. Au lieu d’avoir une URL, cela donnera plutôt lieu à un hachage très long (comme par exemple celui qui héberge le Bitcoin Whitepaper). Pinata propose un service d’hébergement IPFS pour assurer une meilleure pérennité de l’image et éviter qu’elle ne disparaisse d’internet en cas de pépins.

Source

Flash

Lire aussi