Publié le 5 juillet 2021.
Par La Rédaction

Les entreprises chinoises en puissance – MWC21

Publié le 5 juillet 2021.
Par La Rédaction

Plus d’une centaine d’entreprises chinoises, incluant Huawei et ZTE, ont participé au MWC.

Les entreprises chinoises représentent près d’un tiers du nombre total d’exposants à cet évènement majeur du secteur et démontrent ainsi la croissance constante des entreprises technologiques de Chine malgré la campagne de répression des Etats-Unis. Sur les 550 exposants invités à participer à ce congrès, plus de 100 proviennent de Chine. Un tel niveau d’implication était prévisible, étant donné la position dominante de la Chine dans le secteur des télécommunications. Le pays représente près d’un tiers des revenus mondiaux du secteur. Il faut comprendre que même si certains pays comme les États-Unis ont tenté de mener une campagne de répression contre les technologies chinoises, beaucoup d’autres sont intéressés par une coopération commerciale avec les entreprises chinoises, car ils comprennent que, sans la participation de la Chine, il y aurait une grande perte dans le soutien technique au développement mondial des télécommunications, c’est le cas de l’Afrique, du moyen Orient, de l’Amérique du Sud, et de la Russie.

Les Chinois représentent 70 % des utilisateurs de la 5G à travers le monde. Pour que les pays occidentaux accomplissent quelque chose dans les secteurs avancés des télécommunications comme la 5G, dans ce contexte, la Chine devient un exemple. La Chine a jusqu’à présent construit près de 850 000 stations de base de 5G, ce qui constitue le plus grand réseau indépendant de 5G au monde. Il faudra vérifier dans le temps la Chine se conforme aux normes vertes ! Effectivement, lorsqu’ils achètent de l’énergie mixte du réseau électrique, beaucoup ont l’illusion qu’ils s’attaquent au changement climatique alors que ce n’est pas le cas. Le système de certificats des GO divisent l’électricité verte vendue par un producteur d’électricité en deux produits distincts : l’électricité et les attributs environnementaux (bénéfices). L’électricité physique est vendue sous forme de kWh et les attributs verts sont vendus sous forme de certificats. Huawei a présenté de nouveaux modèles commerciaux de découpage d’énergie électrique basé sur la 5G, qui comprennent 54 scénarios d’énergie électrique. Le projet réalise de multiples avancées concernant la formulation de normes internationales 5G, la vérification des fonctions de découpage (slicing) de réseau 5G et les opérations du système de gestion de découpage de réseau 5G.

China Mobile, toujours présent, a annoncé la production de dispositifs majeurs pour la 5G et le jeu à la demande (cloud gaming), ainsi que des applications de la 5G dans des segments des usines, des mines, des ports et des hôpitaux.

ZTE a également présenté des solutions concernant la 5G SA (5G standalone dite « autonome », c’est-à-dire dont le réseau dispose de ses propres installations) et un réseau tout optique visant à établir un réseau numérique connecté vert, sûr et intelligent pour les opérateurs. Selon un communiqué de l’entreprise, les solutions de réseaux dites vertes de l’entreprise aident ses clients à travers le monde à économiser plus de 1,3 milliard de kilowattheures chaque année. D’ailleurs Xu Ziyang, PDG de ZTE a mis en avant les économies d’énergie verte, mais dans son discours on est plutôt dans la transformation numérique et intelligente des marchés verticaux au pas de course avec à ce jour, plus de 1,1 million de stations de base 5G qui sont en service dans le monde. Associée à plus de 90 opérateurs et 500 partenaires à travers le monde, ZTE a mené des explorations intensives sur les applications innovantes de la 5G dans plus de 15 secteurs.

Huawei

Huawei a gagné de nombreux prix sur le MWC, comme la meilleure innovation mobile pour l’économie connectée, un prix pour le projet “Nature Guardian” de Huawei qui déploient des solutions technologiques de pointe pour protéger la nature, prévenir la déforestation et se prémunir contre la perte de biodiversité. La solution Nature Guardian comprend des appareils à énergie solaire équipés de microphones et d’antennes qui collectent des données sonores et transmettent ces données via des réseaux sans fil vers le cloud, où elles sont analysées par des analyses basées sur l’IA. Chaque appareil Guardian est placé dans la canopée de la forêt et peut fonctionner 24 heures sur 24 pendant deux ans, collectant des données sur le bruit ambiant sur une superficie de trois kilomètres carrés.

Si le bruit d’une menace se produit, comme une tronçonneuse, un camion ou un coup de feu, une alarme est générée, avec l’emplacement de l’incident transmis à une application afin que les rangers locaux puissent réagir en temps quasi réel. Les gardiens peuvent également faciliter la recherche en fournissant des données sur les comportements et la répartition de la faune. Fin 2020, des Guardian avait été déployé dans 18 pays. La quantité de forêt qui peut être économisée compensera les émissions de dioxyde de carbone d’environ 30 millions de tonnes, ce qui équivaut à retirer 6 millions de voitures des routes ou à ajouter 400 millions d’arbres.

Un autre prix pour la meilleure infrastructure de réseau mobile, un autre pour une solution de télémédecine 5G qui remporte le prix GSMA GLOMO. Plus de 700 hôpitaux en Chine ont déployé la 5G.

Dans la vaste réponse à la crise du Covid-19, les soins de santé intelligents 5G ont montré leur remarquable capacité à aider à contenir le virus et à ramener notre vie quotidienne et la production industrielle en Chine. En tant que l’un des premiers hôpitaux à piloter des réseaux 5G, l’hôpital de l’amitié Chine-Japon a été le premier à recevoir une couverture des réseaux intérieurs numériques 5G de China Telecom, China Mobile et China Unicom, ce qui constitue une base solide pour l’exploration et l’application des services de télémédecine 5G.

L’hôpital de l’amitié Chine-Japon a tiré parti de la 5G pour améliorer les services aux patients et apporter l’auscultation numérique à distance dans divers services de soins intensifs et hôpitaux primaires, tout en aidant plus de 5 000 hôpitaux à travers la Chine grâce à des soins de santé à distance. Son système de consultation à distance 5G a été utilisé par de nombreux hôpitaux pour effectuer des consultations à distance, des examens CT et des échographies de type B, les aidant à traiter efficacement les patients Covid-19. Ces applications de santé intelligentes 5G ont été développées en collaboration avec Huawei et ont joué un rôle clé dans la lutte contre la pandémie.

La 5G a permis aux appareils à ultrasons installés dans les chambres d’hôpitaux et dans les salles d’opération et les services de soins intensifs de se connecter à une plate-forme centrale, permettant à ses spécialistes de fournir des conseils et une formation aux médecins d’autres hôpitaux. Cela a permis de résoudre la pénurie de spécialistes et de minimiser leur flux entre les hôpitaux, réduisant ainsi les risques d’infection croisée.

Lire aussi