App

Le wallet représente une pièce maîtresse de la stratégie d’Apple sur mobile

Par le

La dématérialisation est un phénomène majeur dans une société qui cherche à se débarrasser du plastique et du papier. Le wallet mobile sur smartphone – Apple Wallet et Google Pay – s’inscrit dans cette tendance et attire de plus en plus d’utilisateurs, toutes tranches d’âge confondues. Le Livre blanc de Captain Wallet a pour ambition de mettre en lumière la dimension écologique et pratique de cette nouvelle solution tout en rappelant son formidable potentiel pour les professionnels du marketing qui cherchent un canal de communication efficace sur mobile

Opter pour le wallet mobile, c’est faire le choix d’une solution éco-responsable en cessant d’utiliser le papier et le plastique pour les multiples cartes du quotidien. En effet, le wallet d’Apple et Google Pay permet de conserver dans un même endroit ses cartes bancaires mais aussi les cartes de fidélité, offres, coupons, e-résa, badges d’accès, billets de train… tout ce qui remplit habituellement le portefeuille physique placé dans son sac ou dans sa poche. Ce sont ainsi des millions de cartes plastiques et documents papier qui peuvent ainsi être supprimés tout en améliorant le confort d’utilisation. Le wallet représente une pièce maîtresse de la stratégie d’Apple sur mobile. C’est la raison pour laquelle il est installé nativement sur iOS et permet aujourd’hui de toucher 100% du parc iPhone, soit 900 millions d’utilisateurs ! À regarder : Wallet et Apple Pay: créer une expérience client exceptionnelle

À la suite de son introduction, 36% des utilisateurs d’iPhone avaient configuré Apple Pay sur leur téléphone. En 2017, on estimait que 87 millions de personnes utilisaient l’application dans le monde. En 2018, Apple Pay compte maintenant environ 252 millions d’utilisateurs, soit 31% de la base active de l’iPhone installé

En tête, les 18-24 ans sont 72% à préférer l’utilisation de produits ou services dématérialisés. Quant aux personnes plus âgées, elles sont également très concernées par le sujet : 46% des 45-70 ans sont favorables à l’utilisation de solutions dématérialisées.

Captain Wallet présente un livre blanc sur le sujet du Wallet mobile

Simplicité d’utilisation

Il suffit aux marques et enseignes d’ajouter un lien sur tous leurs points de contact : SMS, email, site internet ou en point de vente. Un clic, et le client est en possession de sa carte de fidélité ou de son offre enregistrée dans son smartphone. Un nouveau canal de communication est ouvert sur le mobile ! Personnalisez le contenu de chaque carte est aussi un atout, Que ce soit en fonction de son statut, de son nouveau solde de points ou de sa gamme de produits préférés, montrez-lui qu’il est bien plus qu’un chiffre dans une base de données. Toutes les informations de la carte, de l’offre peuvent s’actualiser.

Un canal relationnel personnalisé

Au-delà de la dématérialisation, la valeur ajoutée du wallet réside dans la personnalisation et la possibilité de mettre à jour le contenu des cartes, ainsi que dans la capacité à envoyer des notifications push adaptées à chaque étape du parcours client (pushs géolocalisés, push de relance, push nouvelles offres, push liés aux avantages fidélité ou relationnels).

Outil très efficace de relance et de rappel, les pushs font exploser les taux d’utilisation des offres et créent une relation avec le client. Une nouvelle remise ? Un anniversaire ? Une information produit ou personnelle ?… Les possibilités de parcours et scénarios sont infinies.

L’envoi des notifications personnalisées permet un très bon taux d’opt-in moyen de 70%, contre 42% pour les applications mobiles retail classiques. Une communication en temps réel avec les clients et prospects grâce à l’affichage sur les écrans de veille. Une augmentation de la récurrence d’achat et du panier
moyen.

Appétence des consommateurs

Les consommateurs, souvent encombrés de multiples cartes qu’ils oublient d’utiliser ou perdent, plébiscitent le wallet mobile :

70% d’ajout une fois que les clients ont cliqué sur la proposition de dématérialisation, une augmentation de 65% en moyenne de l’utilisation des cartes de fidélité et coupons,90% de taux de rétention.

Quelques exemples d’utilisation performants

Parce qu’elle correspond aux nouveaux usages mobiles, l’utilisation du wallet mobile permet en moyenne pour les marques une augmentation de 7% de la récurrence d’achat et du panier moyen. Pour illustrer son propos, le Livre blanc propose des témoignages de sociétés utilisatrices du wallet mobile telles que Picard, Jacadi, Intersport…

– Jacadi : En dématérialisant plus de 20% de sa base de données, Jacadi a constaté une hausse de la fréquence d’achat des utilisateurs de wallet de 12% au 1er trimestre 2018. Le chiffre d’affaires client a, quant à lui, augmenté de 9% pour les titulaires de compte fidélité dans le wallet mobile.
– Picard : En utilisant le wallet mobile pour ses coupons de réduction, Picard a considérablement amélioré sa stratégie de drive to-store et son retour sur investissement (ROI). 90% des clients conservent leur coupon initial dans leur wallet, ce qui permet à l’enseigne de relayer toutes les nouvelles réductions sur cette même carte. Sur certaines opérations, jusqu’à 55% (!) des coupons Picard enregistrés dans Apple Wallet et Google Pay sont utilisés en magasin.
– Intersport a fait le choix de ne pas développer d’application et de s’appuyer sur les wallets mobile pour générer de l’engagement. En un peu plus d’un an, c’est plus de 200 000 clients qui ont déjà dématérialisé leur carte sur le wallet. Une belle performance sachant qu’un client “walletisé” génère en moyenne 35% de chiffre d’affaires en plus comparé à un client non “walletisé”.